Affaire «LuxLeaks»

06 novembre 2014 15:02; Act: 06.11.2014 16:00 Print

Juncker à peine nommé, déjà sur la sellette

LUXEMBOURG - Les révélations de «LuxLeaks» fragilisent Jean-Claude Juncker, au moment où il prend la tête d'une Commission européenne appelée à rapprocher l'Europe des citoyens...

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Jean-Claude Juncker, qui a annulé au dernier moment sa participation à une conférence à Bruxelles jeudi après-midi, a été pendant 18 ans, entre 1995 et 2013, Premier ministre du Luxembourg, considéré comme un des principaux paradis fiscaux dans le monde. C'est pendant cette période, entre 2002 et 2010, que selon une enquête publiée jeudi par 40 médias internationaux, le Grand-Duché a passé des accords fiscaux avec 340 multinationales, dont Apple, Amazon, Ikea, Pepsi, Heinz, Verizon ou AIG, afin de minimiser leurs impôts.

Cette polémique pourrait compliquer la tâche de M. Juncker en tant que nouveau patron de la Commission européenne, alors même qu'il a promis de renforcer cette institution en la rendant «plus politique». Entré en fonction le 1er novembre, il a immédiatement cherché à affirmer son rôle face aux États de l'UE, en assurant qu'il n'accepterait «pas les critiques injustifiées» et en s'en prenant nommément aux Premiers ministres britannique David Cameron et italien Matteo Renzi.

Juncker est «serein»

Dès les révélations de «LuxLeaks», M. Juncker a été accusé par le groupe des Verts au Parlement européen de «conflit d'intérêts». Les services de la Commission chargés de la concurrence sont en effet en train d'enquêter pour savoir si le Luxembourg a accordé, à travers la pratique du «ruling», des «subventions déguisées» au géant américain d'Internet Amazon et au groupe italien Fiat. L'exécutif européen est prêt à sanctionner le Luxembourg, s'il y a lieu, a affirmé jeudi le porte-parole de M. Juncker, Margaritis Schinas.

En réalité, si des sanctions sont appliquées dans ces affaires, elles viseront les entreprises qui seront obligées de rembourser à l’État luxembourgeois des aides d’État indues, et non les autres pays qui ont pu pâtir d'un manque à gagner fiscal. Au cours d'un point de presse où il a subi un feu roulant de questions, M. Schinas s'est efforcé d'éloigner M. Juncker de cette affaire en la réduisant à une simple question de concurrence. «On est en terrain connu, celui de la législation sur les aides d’État», a-t-il martelé, rappelant à de nombreuses reprises que c'était la commissaire chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager, et elle seule, qui était chargée du dossier. Quant à M. Juncker, il est «serein», a-t-il assuré, affirmant la détermination du nouveau chef de l'exécutif européen à renforcer l'harmonisation fiscale européenne.

Au micro de la NDR (Radio Télévision du nord de l'Allemagne), Jean-Claude Juncker a expliqué qu'il n'allait «pas interférer dans cette affaire». «Je n'abuserai pas de ma position», a-t-il expliqué.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 06.11.2014 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Allez Monaco, allez Monaco ...........

  • Grincheux le 06.11.2014 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Il est clair, si la Commission conclue que le Luxembourg a mal agi, violation des réglements européens sur les aides étatiques, il est cuit et doit quitter. Si non il s'en sort de l'affaire, mais sera affaibli, car mêm si conforme aux dispositions communautaires il restera un gout amer, même si d'autre Etats de l'UE font la même chose: Hollande, Belgique, Irlande, l'Angleterre etc...'

  • c-president le 06.11.2014 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'EST UN SCANDALE !!! On nous prends pour des gens stupide ! Comme par hasard, ces journalistes attendant que Juncker soit élu pour révéler cet affaire.

Les derniers commentaires

  • c-president le 06.11.2014 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'EST UN SCANDALE !!! On nous prends pour des gens stupide ! Comme par hasard, ces journalistes attendant que Juncker soit élu pour révéler cet affaire.

  • Regardes le 06.11.2014 20:05 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon échappatoire fiscal ne pouvait se faire sans la complaisance implicite des autres gouvernements européens et entités fiscales.... passé et actuel, il y a eu tellement de donneur d'alerte Le junckerleack, ne vas être qu'un vaste enfilage de perle, Jcb s'étant entouré de confrères étrangers qui ont acquiescé et de ce fait le soutiendrons

  • Vindulux le 06.11.2014 19:47 Report dénoncer ce commentaire

    Mr Juncker, pourquoi les entreprises luxembourgeoise sont imposé à 30% et les étrangères à 0,3% ? réduisez plutôt les impôts des résidents...

    • jojo le 06.11.2014 20:57 Report dénoncer ce commentaire

      vous devez adresser votre demande au nouveau Premier ministre M. Bettel, mais il va tomber dans l'oreille d'un sourd

  • RamBo le 06.11.2014 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Allez Monaco, allez Monaco ...........

    • Vindulux le 07.11.2014 11:55 Report dénoncer ce commentaire

      Que dirions nous si toutes les entreprises du luxembourg tranfèraient leurs sièges sociaux à Monaco. Car la pricipauté offirait une fiscalité encore plus avantageuse... et le climat c'est cadeau.

  • jack le 06.11.2014 16:32 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce qu'un rappelez-vous ce qui est arrivé la dernière fois qu'un politicien de Luxembourg a pris ce poste, il était dans les années 80:-)

    • Sigefroid le 06.11.2014 16:57 Report dénoncer ce commentaire

      En principe un Luxembourgeois à ce poste est bon: on a pris Santer connu pour sa servilité et sa médiocrité en tant que politique! Les Anglais craignaient voir arriver le belge Dehaene qui les auraient fait danser à la corde! Juncker est du même tabac! Il va faire ses déclarations habituelles, mi figues mi raisins pour faire rire la galerie, mais ne sera pas plus dangereux! Quand les Luxembourgeois furent jadis empereurs d'Allemagne, les Grands Electeurs les ont choisis pour les mêmes raisons! Ils étaient fauchés et ne représentaient aucun pouvoir ni danger ! L'Histoire continue!

    • Necplusultra le 06.11.2014 17:13 Report dénoncer ce commentaire

      Parleriez-vous de la défiance envers une certaine Mme Cresson? .... c'est en grande partie à cause d'elle que la Commission Santer est tombée... et à ce que je sache, celle-ci était bien française...

    • jack le 07.11.2014 19:50 Report dénoncer ce commentaire

      Permettez-moi de vous dire, sans entrer dans les détails, il a été un énorme scandale sale et M. Santer a dû démissionner de son poste tout comme l'ensemble de son équipe. Donc, la crédibilité de M. Juncker est en jeu maintenant, tout comme le temps de M. Santer .....