Affaire Luxleaks

08 novembre 2014 10:26; Act: 08.11.2014 10:45 Print

L'union sacrée face aux «attaques frontales»

LUXEMBOURG - Partis de la coalition gouvernementale et opposition ont décidé, vendredi soir en commission parlementaire, de renoncer à toute polémique politicienne sur les récentes révélations fiscales.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir passé les dernières 48 heures à défendre le point de vue du Luxembourg face à la presse internationale et aux autorités européennes, le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP), s'est présenté devant les membres de la commission des Finances et du Budget, vendredi soir. Une réunion extraordinaire convoquée par le CSV et l'ADR.

Dans sa nouvelle intervention, le ministre «a décrit son analyse de la situation et des options qui se présentent pour réagir aux reproches», indique le résumé de la séance, présent sur le site de la Chambre. Et comme dans toute situation de crise où le Luxembourg se retrouve mis au pilori, l'union sacrée a été déclarée entre presque l'ensemble des partis politiques.

Ainsi, les partis de la coalition gouvernementale, soutenus par le CSV et l'ADR ont dénoncé les «attaques frontales» réalisées contre le Grand-Duché, des attaques qualifiées de «campagne orchestrée». Résultat: les cinq partis sont tombés d'accord pour faire «jouer la solidarité nationale sur ce sujet» et «renoncer à toute polémique politicienne». Seul déi Lénk s'est désolidarisé de cette démarche en ne se prononçant pas, justifiant sa démarche par la volonté d'éclaircir «la pratique de accords fiscaux pratiquée depuis 1990».

(Jmh/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • copains coquins le 08.11.2014 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Quand tout le monde est mouillé ... Pas étonnant de trouver un terrain d'entente pour sauver la barque ... L'union sacré avec les citoyens et non pas avec les multinationales aurait été certainement une meilleure chose. On aura droit à l'union sacré pour nous augmenter nos impôts et autres taxes pour compenser un nouveau manque à gagner l'année prochaine !

  • citoyen le 20.11.2014 22:11 Report dénoncer ce commentaire

    Rappel à tous il n'y a pas si longtemps de cela le Luxembourg était sur la liste grise des paradis fiscaux. Grace à Merlin l'Enchanteur on l a blanchi. Faudra t-il mettre le Luxembourg sur la liste noire des paradis fiscaux ?? Amis luxembourgeois dites nous clairement que L'Europe ne vous interresse pas avec son harmonisation fiscale.

  • Cosmo le 08.11.2014 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Dei Lénk? Ils doivent éclaircir la pratique des accords fiscaux depuis 1990! Pas mal hein! Ne savaient ils rien? Eux qui sont des anti capitalistes ne savent et n'ont jamais su ce qui s'est passé depuis 1990? Quels hypocrites, peu importe si c'était légal ou illégal, leur devoir est tout simplement de dire non, non au fric, non au capitalisme, non!

Les derniers commentaires

  • citoyen le 20.11.2014 22:11 Report dénoncer ce commentaire

    Rappel à tous il n'y a pas si longtemps de cela le Luxembourg était sur la liste grise des paradis fiscaux. Grace à Merlin l'Enchanteur on l a blanchi. Faudra t-il mettre le Luxembourg sur la liste noire des paradis fiscaux ?? Amis luxembourgeois dites nous clairement que L'Europe ne vous interresse pas avec son harmonisation fiscale.

  • Gibbes Duhr le 08.11.2014 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si le Luxembourg ne avait pas fait d'autres pays auraient profite pour le faire donc pas de problèmes pour moi car la solidarité avec les autres pays on s'en fout. C'est chacun pour soi. On a "pique" du fric à Bercy? Qu'ils commencent par ne pas exempter d'impôts plus du tiers de leur population dont beaucoup sont des millionnaires de l'économie souterraine.

    • Milton Friedmand le 09.11.2014 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      T'as raison, la solidarité on s'en fout, donc on commence par ne pas demander aux frontaliers de payer les cotisations sociales puisqu'ils ne peuvent bénéficier de toutes les prestations financées par celles-ci (chèques services, assurance dépendance en partie, etc.)

    • luxembourgois le 09.11.2014 11:38 Report dénoncer ce commentaire

      bien dit

    • Pragma le 09.11.2014 11:51 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi demander le beurre et l'argent du beurre sans devenir résident ? Ce n'est pas très logique (à moins que cela le soit dans votre pays), et ceux qui veulent les deux n'ont qu'à devenir résident. Egalement, si cela vous est si insupportable alors restez travailler dans votre pays, cela contribuera à réduire un peu le chômage des résidents ou d'encourager de nouveux résidents (venant de pays non frontalier) à s'installer au pays... Pour illustrer mon propos, il y a chaque année 19 milliards d'euros (1% du PIB) gagnés en France qui partent vers le maghreb/afrique ? Est-ce bien normal ?

    • Vindulux le 09.11.2014 17:16 Report dénoncer ce commentaire

      @Gibbes: Que diriez vous si le Luxembourg perdait, comme la France, chaque années 80 Mds € d'évasion fiscal? Grace aux pratiques sécrètes de la France. Que diriez vous si toutes les entreprises du Lux échappaient à l'impôt sur le bénéfice, à cause de la complicité du fisc allemand?

  • PolitiquementTrèsIncorrect le 08.11.2014 16:27 Report dénoncer ce commentaire

    Après on se demande pourquoi la population n'a pas confiance dans la(les) politique(s). Il suffit de lire cet article. Quelle mascarade et surtout quelle honte !!

  • Vindulux le 08.11.2014 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    Tous unis... pour défendre de l'argent mal acquis. Il serait intéressant de connaitre le montant qui rentre dans les caisses de l'état? grâce a ces pratiques (légal pour nos politiques et déloyale pour les autres pays) . Et quel est le montant que les entreprises ont gagnées avec cette pratique.

    • Vinaigre le 08.11.2014 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      Ne serait il pas bien de réviser l'orthographe et la grammaire?

  • flolo le 08.11.2014 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    je soutient les luxembourgeois ses attaques sont orquestrés par des états europeens hyprocrytes et fauchés ils oubli leur dépendence (guersey monaca saint marin Liechtenstein ect ect ect ....... )je parle meme pas des autres comme les états unis qui donnent des leçon et on un Delaware à domicile , faut arreter maintenant , sans fric on fait rien .

    • luxembourg le 09.11.2014 11:40 Report dénoncer ce commentaire

      bravo