PASSATION DE POUVOIRS

10 mai 2012 20:32; Act: 10.05.2012 21:55 Print

Hollande sans ses enfants à son investiture

La passation des pouvoirs entre le chef d'État français sortant et le président élu, suivie de son investiture, se déroulera à 10h mardi. Les enfants du nouveau président ne seront pas présents.

storybild

En 2007, c'est toute la famille Sarkozy recomposée qui s'était rendue à l'Élysée. (AFP)

  • par e-mail

Dans la foulée de cette passation de pouvoirs, le nouveau président de la République nommera son Premier ministre puis se rendra dans l'après-midi à Berlin pour un dîner de travail avec la chancelière allemande Angela Merkel. Le responsable de la transition présidentielle auprès de François Hollande, Pierre Moscovici, a déclaré mercredi dans le quotidien Le Monde qu'il y aurait «l'installation elle-même, très codifiée», mais aussi «une dimension plus symbolique et personnelle». «François Hollande y réfléchit», a-il ajouté.

Cette cérémonie devrait être sobre, à en croire Ségolène Royal, ex-candidate à la présidentielle en 2007 et ancienne compagne de François Hollande. Elle a affirmé que ne seraient présents «que les représentants des corps constitués» et a assuré que leurs quatre enfants ne seraient pas présents au palais de l'Élysée pour assister à l'investiture de leur père. «Nous devons faire une République irréprochable», a-t-elle expliqué à la télévision Canal+. «C'est François Hollande qui est élu président de la République, ce n'est pas une famille, c'est pas les amis, c'est pas les copains». «Mes enfants, d'ailleurs, ne souhaitent pas être présents. Ils considèrent que ce n'est pas leur place».

Le gouvernement mercredi soir «en fin de journée»

Après la passation de pouvoirs, M. Hollande devrait arriver dans l'après-midi à Berlin. Il veut rouvrir les négociations sur le pacte européen de discipline budgétaire pour y ajouter des mesures de croissance. La chancelière allemande est opposée à toute renégociation du pacte budgétaire et est opposée à une relance économique par la dépense publique.

À noter le président élu a indiqué jeudi soir que la constitution du gouvernement interviendrait «sans doute en fin de journée» le 16 mai, au lendemain de son investiture à l'Élysée.

(L'essentiel Online/AFP)