COMPILATION (2007-2012)

09 mai 2012 19:57; Act: 10.05.2012 11:39 Print

Le best of des bourdes de Nadine Morano

Nadine Morano est dans les cartons et va bientôt quitter son ministère. L'occasion de feuilleter son album de bourdes. Florilège.

storybild

«Je le transmettrai à mes enfants, à mes petits enfants», a déclaré Nadine Morano à propos de l'autographe («Avec mon affection Nadine») qu'elle a réclamé à Nicolas Sarkozy à l'issue du dernier conseil des ministres le 9 mai. (Reuters)

  • par e-mail

Surnommée la «Calamity Jane» ou encore la «Madame Sans Gêne» du gouvernement, Nadine Morano a fait couler beaucoup d'encre et amuser bon nombre d'internautes. Petit rappel en images.

En 2007, Nadine Morano piège Ségolène Royal, candidate socialiste à la présidentielle et le reportage d'«Envoyé spécial» n'est pas piqué des vers.


Nadine Morano et l'imposture Royal par nadinerevient

En 2009, lors du débat sur l'identité nationale, elle se «lâche» sur la casquette à l'envers des jeunes musulmans.

En 2010, sa boulette sur Canal Plus fait le tour du web: elle confond Renault, le constructeur, avec Renaud, le chanteur.

En 2011, chez Ruquier, elle se fait huer par le public: «Il faut savoir qu’on a une recrudescence d’une nouvelle violence qui est, par exemple, le vol des portables à l’arraché, ça n’existait pas avant que les portables n’existent...»

En janvier 2012, la ministre s'en prend violemment à l'humoriste Sophia Aram sur France Inter avant de s'en prendre à sa mère sur Twitter.


Clash entre Nadine Morano et Sophia Aram sur Inter par lesinrocks

En février 2012, elle envoie par erreur un texto à François Fillon, message destiné initialement à Christian Estrosi, maire de Nice: «Attention Christian, Fillon te chie dans les bottes».

(MC/L'essentiel Online)