Scandale aux États-Unis

30 août 2016 08:40; Act: 30.08.2016 08:59 Print

Sextos: une proche de Clinton quitte son mari

Une fidèle conseillère d'Hillary Clinton, a annoncé lundi en pleine campagne présidentielle qu'elle se séparait de son mari après des révélations sur sa passion pour les «sextos».

storybild

Huma Abedin a officialisé la rupture lundi. (photo: AP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Après une longue et douloureuse réflexion et un travail sur mon mariage, j'ai décidé de me séparer de mon mari», a déclaré Huma Abedin, 40 ans, dans un communiqué. Quelques heures plus tôt, le New York Post avait révélé qu'Anthony Weiner, ancien élu à la Chambre des représentants qui avait dû démissionner en 2011 à la suite d'un premier scandale de tweets sexuels, échangeait depuis janvier 2015, et jusqu'à récemment, des sextos avec une jeune femme brune. Il lui envoyait parfois des gros plans de son caleçon bombé ou des photos de lui torse nu. Elle répondait par des photos en tenue légère. Leurs messages étaient clairement sexuels.

Une photo du New York Post montre notamment Weiner, torse nu étendu sur son lit, son fils de 4 ans à ses côtés. «Quelqu'un est juste monté dans mon lit», avait-il expliqué à son interlocutrice, présentée comme un supporter de Donald Trump, l'adversaire de la démocrate Hillary Clinton à la présidentielle.

Huma Abedin est vice-présidente de la campagne présidentielle d'Hillary Clinton, dont elle est extrêmement proche. Elle travaille avec Mme Clinton depuis 20 ans, avait commencé comme stagiaire quand elle était Première dame, l'avait ensuite suivie au Sénat, puis travaillé avec Mme Clinton lors de sa première campagne présidentielle en 2008. Elle l'a encore accompagnée au département d'Etat (2009-2013) et aussi travaillé pour la Fondation Clinton.

Campagne présidentielle oblige, Donald Trump s'est immédiatement emparé de sa séparation, estimant que c'était «une décision très sage» de la part d'Huma Abedin. Mais, a-t-il ajouté, «je crains pour ce pays qu'Hillary Clinton ait été imprudente et négligente en laissant Weiner avoir une telle proximité avec des informations hautement confidentielles». «Qui sait ce qu'il a appris et à qui il en a parlé? C'est juste un autre exemple du mauvais jugement d'Hillary Clinton», a déclaré Donald Trump dans un communiqué.

Il voulait devenir maire de New York

En 2011, Anthony Weiner, politicien roué et ambitieux, avait fait scandale et dû démissionner de son poste de représentant de l'État de New York au Congrès, après avoir admis qu'il avait envoyé sur Twitter une photo de son slip bombé à une étudiante qu'il n'avait jamais rencontrée. Il avait à l'époque présenté des excuses et promis de changer.

Mais en juillet 2013, il avait reconnu, sa femme à ses côtés, qu'il avait continué en 2012 à échanger des messages et photos sur Internet avec des inconnues, sous le pseudonyme «Carlos Danger». Ses espoirs de devenir maire de New York en 2014 étaient alors partis en fumée. Un documentaire sorti en mai, «Weiner», avait raconté cette campagne ratée et le poids douloureux de ces révélations sur Huma Abedin.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • USA54 le 30.08.2016 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ah l'Amérique..j'adore leur élections américaines..mieux que les "feux de l'amour"..et quel spectacle ont ne s'ennuie jamais..Vive l'Amérique ;-))))

  • Olieef le 30.08.2016 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    On a les fraudeurs du fisc qui font la morale au gens en France, ils ont les accros au sexe au USA

  • olala le 30.08.2016 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'infidélité est un fléau. :-)

Les derniers commentaires

  • Pffff le 30.08.2016 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps des gens sont sous-payés, sans emploi, sans domicile ou crèvent de faim... mais ça on s'en fout!

    • FullmétalJF le 30.08.2016 21:40 Report dénoncer ce commentaire

      Eh oui, on ne prête qu'aux riches et on ne récompense pas les perdants. C'est vrai à tous les niveaux, et le reste n'est que littérature hypocrite.

  • heureux de le savoir le 30.08.2016 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    euuh j'ai surpris mon chat entrain de bécotter avec une autre chatte cela interresse t il quelqu'un ???

    • Idiocracy le 30.08.2016 15:45 Report dénoncer ce commentaire

      A bon ! racontes Au point où on en est, plus rien ne m'étonne

  • petitevoix le 30.08.2016 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les français deviens comme eux Que règlement de comptes

  • Olieef le 30.08.2016 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    On a les fraudeurs du fisc qui font la morale au gens en France, ils ont les accros au sexe au USA

  • olala le 30.08.2016 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'infidélité est un fléau. :-)