En Allemagne

07 février 2018 09:46; Act: 07.02.2018 11:43 Print

Merkel et le SPD enfin d'accord pour gouverner

Les conservateurs et les sociaux-démocrates allemands ont trouvé mercredi un accord de coalition pour gouverner le pays, au terme de la dernière session de discussions.

storybild

Angela Merkel pourra repartir pour un quatrième mandat, à condition que les militants du SPD valident l'accord. (photo: AFP/Bernd von Jutrczenka)

Sur ce sujet

Les conservateurs de la chancelière allemande Angela Merkel et les sociaux-démocrates ont trouvé, après un dernier marathon nocturne de négociations, un accord pour former un gouvernent de coalition en Allemagne, a annoncé mercredi le ministre des Finances et bras droit de la chancelière, Peter Altmaier, confirmant l'information annoncé dans la matinée par plusieurs médias allemands. «Nous avons un contrat de coalition», a-t-il sobrement déclaré.

La chaîne de télévision publique ARD, le magazine de référence Der Spiegel et le quotidien le plus lu du pays Bild avaient fait part d'un «accord sur un contrat de coalition», affirmant que les derniers désaccords avaient été levés. Les derniers différends concernaient la répartition des portefeuilles ministériels, la réforme de la santé et l'encadrement des contrats de travail à durée déterminée.

Pour entamer son nouveau mandat à 63 ans, la chancelière devra encore franchir un obstacle de taille avec le vote prévu des quelque 460 000 militants du SPD. Ces derniers seront appelés à approuver ou rejeter l'accord lors d'une consultation interne par courrier étalée sur plusieurs semaines. Or, le plus vieux parti allemand créé à la fin du 19ème siècle reste très divisé sur l'opportunité même de servir à nouveau d'appoint aux conservateurs au pouvoir. Laminé aux législatives septembre avec son plus mauvais score de l'après-guerre (20,5%), le SPD continue depuis à baisser dans les sondages

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • julie le 07.02.2018 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    ça va être folkmorique

  • Norby le 07.02.2018 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour les deux la il y a que le pouvoir qui compte et non les problèmes de leur citoyen lorsque je suis candidat aux élections et je perd celle ci je ne fait pas une coalition j’avais un grand respect pour Martin Schulz mais je dois réviser cette vision en vers cette personne

  • LiNh le 07.02.2018 22:03 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je pense à Miroslav et Anna-List je rigole.... avec 33 % aux élections ils pensaient à une défaite de Merkel pour un 4eme mandat..... mdr

Les derniers commentaires

  • LiNh le 07.02.2018 22:03 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je pense à Miroslav et Anna-List je rigole.... avec 33 % aux élections ils pensaient à une défaite de Merkel pour un 4eme mandat..... mdr

  • Norby le 07.02.2018 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour les deux la il y a que le pouvoir qui compte et non les problèmes de leur citoyen lorsque je suis candidat aux élections et je perd celle ci je ne fait pas une coalition j’avais un grand respect pour Martin Schulz mais je dois réviser cette vision en vers cette personne

  • julie le 07.02.2018 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    ça va être folkmorique

    • Agathe le 07.02.2018 16:19 Report dénoncer ce commentaire

      C'est son problème mais jamais je ne me serais unie à ceSPD.