Attaque à Munich

22 juillet 2016 21:22; Act: 22.07.2016 22:16 Print

Facebook a activé l'option «Safety Check»

Les réseaux sociaux réagissent massivement au chaos et à l'inquiétude qui règnent vendredi soir à Munich. Facebook a d'ores et déjà activé l'option «Safety Check».

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch

Les réseaux sociaux s'organisent quelques heures après la fusillade qui a fait plusieurs morts dans un centre commercial à Munich. Facebook a activé l'option «Safety Check» pour que les Munichois signalent qu'ils sont en sécurité. Un dispositif déjà mis en place à Paris le 13 novembre par exemple.

En outre, de nombreux habitants de la ville utilisent le hashtag #porteouverte afin d'abriter les personnes qui le souhaitent. La situation dans la capitale bavaroise était toujours très floue à 21h30.

(L'essentiel/dpa)