Référendum en Catalogne

10 novembre 2014 07:38; Act: 10.11.2014 10:36 Print

L'indépendance plébiscitée par 80% des votants

L'exécutif catalan, fort de la participation au vote symbolique sur l'indépendance de dimanche, promet de tout faire pour obtenir un vrai référendum, en dépit du mépris de Madrid.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Plus de deux millions de personnes ont voté, c'est un succès total», exultait dimanche soir Artur Mas, le président catalan, à l'issue d'une journée très attendue, où les citoyens devaient dire s'ils étaient favorables à l'indépendance. «La Catalogne a démontré une fois de plus qu'elle veut se gouverner seule et que nous sommes suffisamment grands et adultes pour le faire», a-t-il martelé: «C'est un pas de géant». Selon des résultats provisoires diffusés dimanche soir, quelque 80,7% des personnes ayant participé au vote symbolique se sont prononcées en faveur de l'indépendance. Les résultats définitifs ne seront connus que fin novembre. Toute la journée, des Catalans s'étaient rendus nombreux dans les bureaux de vote pour répondre à deux questions: «Voulez-vous que la Catalogne soit un État?» et si oui «voulez-vous qu'il soit indépendant?».

Un jour «historique» pour les partisans de l'indépendance. C'était «une journée de propagande politique organisée par des forces favorables à l'indépendance et sans aucune validité démocratique», a rétorqué le ministre espagnol de la Justice Rafael Catala, dans un communiqué où il s'exprimait au nom du gouvernement. «Les citoyens ont été invités à prendre part à un simulacre inutile et stérile», ajoutait le communiqué, cinglant. Le ministre a ajouté que le parquet décidera «dans les prochains jours», s'il y a lieu d'entreprendre des actions légales en lien avec d'éventuelles «responsabilités pénales» de l'exécutif catalan.

Affaiblissement du gouvernement espagnol

Monsieur Mas a en effet ignoré une décision du tribunal constitutionnel l'intimant d'arrêter l'organisation de ce vote, sans valeur légale, en l'absence de commission électorale et de recensement, un défi sans précédent à l'autorité du pouvoir central de la part d'une région, du moins après la mort du dictateur Francisco Franco et l'avènement de la démocratie. Le dirigeant nationaliste a déclaré qu'il assumait la responsabilité de l'organisation, sans en craindre les conséquences. En principe seuls les Catalans favorables à une sécession ou une autonomie beaucoup plus grande se sont déplacés, les autres ayant préféré boycotter le vote. Selon des sondages récents, environ la moitié des 7,5 millions de catalans veulent l'indépendance. L'enjeu portait donc surtout sur le taux de participation, sachant que lors des dernières élections régionales en 2012, les partis indépendantistes avaient déjà obtenu 1,7 million de voix.

Selon le philosophe et politologue Josep Ramoneda, également éditorialiste du Pais (centre gauche), ce vote constitue un camouflet pour le chef du gouvernement conservateur Mariano Rajoy, «qui en ressort affaibli». Et pour le politologue de l'Université autonome de Madrid, Fernando Vallespin, «cela montre que le peuple catalan veut voter» sur l'indépendance, «mais de là à démontrer qu'il veut l'indépendance, c'est autre chose».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Sean Alabama le 10.11.2014 23:50 Report dénoncer ce commentaire

    @Hispano Catalan: Vous êtes catalan et fier d'être espagnol, un patriote dans le bon sens noble du mot. Supposez que l'UE devienne une seule nation et que pour des raisons techniques ou à cause d'une folle décision politique la Catalogne soit annexée au Pays Basque. Si c'est un seul pays ce ne serait pas trop grave, quoi que..! L'UE éclate, le Pays Basque devient indépendant et on vous garde dans ce Pays basque au lieu de retourner à l'Espagne. Quelle serait votre sentiment et quelle serait votre réaction? Ne deviendriez vous pas séparatiste? N'y voyez pas une provocation surtout!

  • Union fait la force le 10.11.2014 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    En lisant beaucoup de commentaires je me dis: alors allons-y, donnons leur ce qu'ils désirent, indépendance d'Espagne, mais aussi de l'UE. Attention: ils devront sortir de l'€ et construire leur propre économie et remplir à nouveau les conditions d'admission dans UE et €. Laissons les se débrouiller tous seuls on verra combien de temps les Catalans seront encore "riches". En discutant avec un catalan-séparatiste, je lui ai demandé dans quelle ligue le FC Barcelone ou l'Espanyol allaient évoluer: vous auriez dû voir sa tête: "mais en Espagne! où donc d'autre?" Là s'arrête el separatisme català

  • Michel le 10.11.2014 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Quand le peuple vote, c'est la démocratie qui gagne. Le gouvernement espagnol a voulu empêcher le vote des Catalans, mais il n'a pas réussi, parce que le peuple n'accepte plus les diktats. Le droit d'autodétermination ne doit pas être refusé à aucun peuple. De la même façon que la carte de l'Europe de l'est changea il y a vingt ans, un jour le vent de la liberté soufflera en Europe de l'ouest et tous les peuples pourront s'exprimer librement.

Les derniers commentaires

  • Sean Alabama le 10.11.2014 23:50 Report dénoncer ce commentaire

    @Hispano Catalan: Vous êtes catalan et fier d'être espagnol, un patriote dans le bon sens noble du mot. Supposez que l'UE devienne une seule nation et que pour des raisons techniques ou à cause d'une folle décision politique la Catalogne soit annexée au Pays Basque. Si c'est un seul pays ce ne serait pas trop grave, quoi que..! L'UE éclate, le Pays Basque devient indépendant et on vous garde dans ce Pays basque au lieu de retourner à l'Espagne. Quelle serait votre sentiment et quelle serait votre réaction? Ne deviendriez vous pas séparatiste? N'y voyez pas une provocation surtout!

  • Union fait la force le 10.11.2014 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    En lisant beaucoup de commentaires je me dis: alors allons-y, donnons leur ce qu'ils désirent, indépendance d'Espagne, mais aussi de l'UE. Attention: ils devront sortir de l'€ et construire leur propre économie et remplir à nouveau les conditions d'admission dans UE et €. Laissons les se débrouiller tous seuls on verra combien de temps les Catalans seront encore "riches". En discutant avec un catalan-séparatiste, je lui ai demandé dans quelle ligue le FC Barcelone ou l'Espanyol allaient évoluer: vous auriez dû voir sa tête: "mais en Espagne! où donc d'autre?" Là s'arrête el separatisme català

    • Zekk le 10.11.2014 17:47 Report dénoncer ce commentaire

      Vous êtes quand même un excellent raconteur de contes de fée. Vous devriez aller réciter vos histoires à des enfants qui vous croiront - peut être!

    • Union fait la force le 10.11.2014 19:05 Report dénoncer ce commentaire

      @Zekk: Votre avis sur les contes de fée ne m'interesse pas. Je ne pense pas vous avoir manqué le respect, alors faites de même. Si vous n'avez pas d'avis précis sur le sujet, alors taisez-vous, mais laissez les autres s'exprimer. Nous sommes en Europe démocratique avec liberté d'expression et respect. Merci

    • Zekk le 10.11.2014 20:13 Report dénoncer ce commentaire

      @Union: Mais exprimez vous monsieur, exprimez vous! Moi aussi je ne fais que m'exprimer et vous l'avez bien compris!

    • Union fait la force le 10.11.2014 20:42 Report dénoncer ce commentaire

      Ich dich auch, Zekk!

    • Véro le 11.11.2014 07:04 Report dénoncer ce commentaire

      Que dites vous Union fait la force? Si je traduis bien c'est moi toi aussi? Qu'est ce que cela veut dire?

    • Michel le 11.11.2014 12:40 Report dénoncer ce commentaire

      Mais vous avez tout à fait raison: les Catalans seront plus pauvres, mais ils acceptent le sacrifice pour être indépendants. Quant à "l'argument" du Barça... on voit bien que vous êtes à bien court de bonnes raisons!

  • Yeropa le 10.11.2014 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    C'est évident que des pays forgés par la force ou par le colonialisme connaitront un jour une révolte. La Yougoslavie ou l'Urss en sont des exemples chez nous, mais si on prend l'Afrique c'est encore plus frappant. Le meilleur exemple en est la RDC (ex Zaire) qui appartenait à la Belgique et qui a été gardé tel quel à la décolonisation au lieu d'en faire 4 pays! Il y aussi le séparatisme économique. Il y a aussi le séparatisme organisé (Kosovo) D'un autre côté on refuse un Etat aux Kurdes, il y aura un jour du séparatisme kurdes dans 4 pays!! N'oublions pas non plus le séparatisme économique.

  • Michel le 10.11.2014 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Quand le peuple vote, c'est la démocratie qui gagne. Le gouvernement espagnol a voulu empêcher le vote des Catalans, mais il n'a pas réussi, parce que le peuple n'accepte plus les diktats. Le droit d'autodétermination ne doit pas être refusé à aucun peuple. De la même façon que la carte de l'Europe de l'est changea il y a vingt ans, un jour le vent de la liberté soufflera en Europe de l'ouest et tous les peuples pourront s'exprimer librement.

    • Hispano-Catalan le 10.11.2014 12:02 Report dénoncer ce commentaire

      L'Espagne est une Démocratie Constitutionnelle et ce n'est pas le gouvernement qui ne permet pas le referendum, c'est la Constitution du Royaume d'Espagne dont la Catalogne fait partie, appuyée par la décision de Tribunal Constitutionnel. Il y a des règles qu'il faut respecter, même en Catalogne. Je suis Catalan et je respecte le choix du TC. Sachez que l'Espagne n'est plus Dictature depuis le 22 novembre 1975, date de la mort du Caudillo. Elle est passée par de très durs moment, mais la liberté d'expression et les valeurs des citoyens ont toujours été respectés. Pas les caprices. Nuance!!!

    • Yeropa le 10.11.2014 13:03 Report dénoncer ce commentaire

      Il arrive des moments dans un pays où il s'avère qu'il faut changer l'un ou l'autre point de la Constitution. Le gouvernement qui doit prendre cette décision le fera si cela lui plaît et ne le fera pas si cela ne lui plaît pas. En Espagne ou chez nous au GDL! Cordialement!!

    • Hispano-Catalan le 10.11.2014 14:22 Report dénoncer ce commentaire

      Yeropa: Pourquoi changer la Constitution pour joindre les "caprices" de quelques illuminés et des gens mal informés? L'Espagne (Peninsule Ibérique, Baléares et Canaries) est telle quelle une nation unie depuis le règne des Rois Catholiques en 1479, date à laquelle le Compté Catalogne (province du royaume d'Aragon) a fait partie de la première Espagne, racine de l'Espagne actuelle. Dites moi une seule raison pourquoi la Catalogne devrait devenir indépendante: Pour ne plus partager ses richesses qu'elle a jadis hérité de l'Espagne colonialiste et dont le centre économique fût l'Andalousie ?

    • Vecse le 10.11.2014 15:57 Report dénoncer ce commentaire

      @Hispano-Catalan: Je suis contre l'indépendance de la Catalogne et je ne sais pas si la majorité des Catalans sont pour. Mais admettons que le référendum est favorable à l'indépendance (et là je respecterai le score). Vous faites quoi? Vous réprimez ces "capricieux" à feu et à sang? Si vraiment la majorité des Catalans (mais on verra le score) sont pour l'indépendance, eh ben qu'on les laisse, car ça pourrait justement terminer comme la Yougoslavie si on refuse de répondre à leurs revendications. On peut-être encore négocier à ce que la Catalogne et un statut spécial comme le Kurdistan p.ex.

    • Yeropa le 10.11.2014 17:49 Report dénoncer ce commentaire

      à vous deux: Je n'ai pas parlé de la Catalogne en particulier, mais en général! Ne vous méprenez pas sur mes propos.

  • Paddy le 10.11.2014 10:07 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, ainsi va le monde! Il y a des dieux pour décider qui a le droit de se séparer et qui non! Ils font même des séparations avec la force des armes (Kosovo) mais ils refusent ce droit à d'autres (Ukraine de l'Est). Et puis il y a des gens comme nous autres Irlandais qui voudrions bien nous réunir et non pas nous séparer, et à nous on ne permet pas non plus cette union entre frères! Que voulez vous?

    • Mimi Maguire le 10.11.2014 10:24 Report dénoncer ce commentaire

      Bien dit Paddy !