Coronavirus/Belgique

17 novembre 2020 17:06; Act: 21.11.2020 12:22 Print

Son salon fermé, une coiffeuse met fin à ses jours

LIÈGE - En difficulté financière, une jeune indépendante de 24 ans a mis fin à ses jours, quelques mois après avoir ouvert son salon de coiffure à Liège.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Victime collatérale de la crise, Alysson, 24 ans, n'a pas réussi à surmonter ses difficultés financières. Cette jeune indépendante de Liège avait réalisé son rêve en août dernier, ouvrir son salon de coiffure pour hommes. Mais quelques mois après, face à l'explosion des cas de Covid-19, la jeune femme a dû fermer son commerce non essentiel, comme bon nombre d'indépendants. Dans une situation invivable, la Liégeoise a décidé de mettre fin à ses jours lundi.

La Belge avait confié son désarroi dans les médias locaux, quelques jours avant son geste fatidique. «Je suis dans une situation où ma comptable me demande de fermer après trois mois d’ouverture. Je n'arrive plus à subvenir à mes besoins primaires donc manger, payer mes factures, me chauffer, ça devient très compliqué financièrement», avouait-elle à Sudpresse. Au moment de l'interview, la jeune femme ne voulait pourtant pas baisser les bras. «J’ai mis tout ce que j’avais dans mon salon et je veux m’en sortir, quitte à travailler plus».

Selon un de ses proches, Alysson n'aurait perçu aucune aide, «ses charges, factures s’accumulaient. Elle ne voyait aucune échappatoire». Malgré sa demande, la jeune femme n'était pas «éligible aux aides proposées» car son commerce était trop récent, signalait-elle, il y a une semaine.

Hier nous avons, dans la douleur , appris la disparition d’Jadin Alysson jeune indépendante qui venait d ouvrir son...

Publiée par Hooterscutting sur Mardi 17 novembre 2020

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Les singes de mon quartier le 17.11.2020 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que nous avions sauvés les banques en 2008. Et là elles laissent crever une jeune indépendante surement pas assez rentable pour eux.Quelqu'un connaît il encore le sens du mot SOLIDARITE ? Et M....! repose en paix petit ange, condoléance à la famille. Soyez fort.

  • Ecoeurant le 17.11.2020 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel triste destin bon dieu! Voilà à quoi nous en sommes aujourd'hui, un monde de plus en plus capitaliste où seul le profit compte, les plus faibles crèvent aussi banalement. Un peu plus d'humanité au système sauverait des vies non sang :( triste sort

  • DIGOS le 17.11.2020 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà un exemple triste et réel! Mais pas seulement la Belgique se trouve dans cette situation.L’Italie n’est pas épargné du à la crise sanitaire.Le lockdown a fait plus de dégâts économiques importantes.Les aides de la commission européenne font défaut sur la solidarité de (EU).

Les derniers commentaires

  • Très triste le 18.11.2020 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    On sauve les banques de la faillite en 2008 à coups de milliards et on distribue chaque mois du fric à des chômeurs de longue durée (NB: c'est uniquement les vrais PROS du chômage longue durée qui ne cherchent pas à bosser que je vise et qui coûtent chaque année une fortune à la collectivité sur les impôts des idiots qui se lèvent chaque matin pour bosser), en revanche on ne fait RIEN pour aider des jeunes qui essaient de s'en sortir en cette période (encore plus) difficile économiquement ??? mais dans quel monde vivons-nous ??? Quelle tristesse !! R.I.P jeune fille & courage à ta famille.

  • aide ton prochain le 18.11.2020 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le pire sont ceux qui profitent de l fragilité et dépression des personnes et les poussent au suicide pour s en débarrasser . De la méchanceté pure .

  • deuil le 18.11.2020 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ca ce vois que vous n êtes qu une égoïste,un pinbeche vous n avez aucun respect on en reparlera quand vous serez désespéré a ce point

  • kol le 18.11.2020 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça sert à quoi les 750milliards

  • evident le 18.11.2020 09:05 Report dénoncer ce commentaire

    les banques et la finance sont responsables de tout ce qui arrive aux commerces, les états auraient du adopter un vrai régime de guerre, c'est à dire bloquer tout : cotisations, imposition, remboursement de crédit, ... jusqu'à la fin de cette crise sanitaire. voilà tout