Explosions à Bruxelles

22 mars 2016 08:29; Act: 23.03.2016 13:36 Print

Les bombes étaient dans des valises

Plusieurs attentats, revendiqués par l'EI, ont secoué Bruxelles mardi matin, tuant au moins 34 personnes. Suivez en direct le déroulé des événements dans notre live.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Une faute?

  • 23h: Des perquisitions à Schaerbeek, une commune du nord-est de la capitale belge, étaient toujours en cours mardi à 23h.
  • 22h: La police a évacué «une partie du principal terminal» de l'aéroport international de Denver (Colorado, ouest des États-Unis) afin d'«enquêter sur une possible menace pour la sécurité», a tweeté mardi l'établissement aéroportuaire. Sans donner de précision sur la nature de cette menace, l'aéroport a ajouté que «les vols continuent» sur son compte Twitter.
  • 21h: Les assaillants qui ont opéré à l'aéroport de Zaventem transportaient les «bombes dans des valises», selon l'AFP qui cite une source officielle. Ils transportaient leurs bombes dans des valises posées sur des chariots, a déclaré à l'AFP dans la soirée le maire de la commune où est implanté l'aéroport. «Ils sont venus en taxi avec des valises, leurs bombes étaient dans les valises. Ils ont mis leurs valises dans des chariots. Les deux premières bombes ont explosé», a affirmé le bourgmestre (maire) de Zaventem, Francis Vermeiren. «Le troisième a aussi mis sa valise sur un chariot mais il a dû paniquer, elle n'a pas explosé», a-t-il ajouté.
  • 20h23: «Pour chacun de nous, le 22 mars ne sera plus jamais une journée comme les autres», a déclaré le roi Philippe, lors d'une allocution télévisée.
  • 20h10: Des blindés, les unités spéciales et un hélicoptère sont déployés dans la commune de Scharbeek depuis la tombée de la nuit.
  • 20h07: Les Bruxellois se rassemblent actuellement dans le quartier de la Bourse pour se recueillir. Voici les réactions recueillies par Nicolas Guidi pour L'essentiel.
  • 19h56: Des perquisitions sont en cours à Scharbeek. Les policiers ont retrouvé un engin explosif contenant des clous, des produits chimiques et un drapeau de l'EI.
  • 19h24: La sécurité a été renforcée mardi autour des institutions européennes, à la gare et à l'aéroport de Strasbourg en réaction aux attaques meurtrières de Bruxelles, a-t-on appris auprès de la préfecture. Strasbourg abrite le siège du Parlement européen, même si les eurodéputés n'y siègent que quatre jours par mois en moyenne, l'essentiel de leur travail ayant lieu à Bruxelles.
  • 19h15: Un engin explosif, un drapeau de l'EI et «des produits chimiques» ont été découverts lors de perquisitions à Schaerbeek.
  • 19h: L’aéroport de Zaventem restera fermé mercredi. Tous les vols seront déviés vers les aéroports régionaux (Charleroi, Liège, Ostende) et internationaux.
  • 18h30: Des perquisitions sont en cours en Belgique, mais le parquet demande de ne pas en communiquer les détails pour le bon déroulement de l'enquête. La société nationale des chemins de fer belges (SNCB) indique que deux gares, dont celle de Schaerbeek, ont été fermées sur ordre de la police.
  • 18h15: La police fédérale belge a lancé un appel à témoins pour identifier un homme sur une capture d'écran, figurant parmi les suspects de l'attaque qui a fait au moins 14 morts à l'aéroport international de Bruxelles. "Qui reconnaît cet homme ?", demande la police belge, sous une capture d'écran diffusée sur un compte Twitter dédié aux avis de recherche. On y voit un homme portant une veste et une chemise claires, portant des lunettes sous un chapeau noir et poussant un chariot avec un gros sac noir.
  • 17h58: Organisation des secours La Croix-Rouge belge informe que plus de 100 secouristes, infirmiers, ambulanciers et médecins sont mobilisés. Un centre d'accueil a été mis en place pour recevoir des personnes en état de choc. Un appel au dons du sang avait été lancé ce matin en Wallonie (les Bruxellois étant toujours enjoints à rester chez eux). La demande a été remplie.
  • 17h40: Une troisième bombe a été découverte à l'aéroport de Bruxelles. Elle a pu être détruite par des experts artificiers, a annoncé mardi le gouverneur de la province du Brabant flamand. Une équipe de déminage avait procédé en début d'après-midi à l'explosion d'un objet suspect dans le hall de départs. «C'est parce que trois bombes avaient été introduites dans le bâtiment dont une n'a pas explosé, la troisième», a expliqué Lodewijk De Witte lors d'un point de presse à l'aéroport, retransmis à la télévision.
  • Londres «déconseille» à ses ressortissants de se rendre à Bruxelles «sauf raison impérative», a annoncé Downing Street, mardi. Cet avis, très inhabituel concernant un autre pays européen, actualise la précédente recommandation, diffusée peu après les attentats, qui appelait seulement à la «vigilance», à «se tenir à l'écart de la foule» et à «éviter les transports publics».
  • 17h20: Barack Obama a condamné mardi, depuis La Havane, les attentats qui ont frappé Bruxelles, appelant le monde à «s'unir» face à ceux qui «menacent la sécurité» des peuples à travers le monde. «Nous ferons tout ce que nous pourrons pour soutenir nos amis et alliés», a déclaré le président des États-Unis, au début de son discours au peuple cubain.
  • 17h: «L'Union européenne pleure les victimes des attaques terroristes à Bruxelles. Ce fut une attaque sur notre société ouverte et démocratique», ont estimé les 28 dirigeants européens dans un rare communiqué commun, diffusé en fin d'après-midi.
  • 16h41: Le groupe État islamique est responsable des attentats de Bruxelles, a indiqué une agence liée à l'EI. «Des combattants de l'État islamique ont mené une série d'attentats à l'aide de ceintures et d'engins explosifs mardi, prenant pour cible un aéroport et une station de métro dans le centre de la capitale belge, Bruxelles, un pays participant à la coalition internationale contre l'État islamique», a affirmé l'agence de presse Aamaq.
  • 16h37: Une image sur laquelle figurent des auteurs présumés des attentats commis mardi matin à l'aéroport de Bruxelles, captée par la vidéosurveillance, a été diffusée par les autorités belges, rapporte l'agence Belga. Trois hommes qui poussent des chariots à bagages sont visibles sur cette photo, qui montre des «suspects» des attentats qui ont fait au moins 14 morts à l'aéroport, précise Belga, qui a eu «confirmation du parquet fédéral» qu'elle «pouvait diffuser ces images», selon un responsable de l'agence interrogé par l'AFP.

  • 16h15: Le couple grand-ducal exprime ses condoléances à la Reine Mathilde et au Roi Philippe. «Profondément bouleversés par le malheur qui frappe votre pays, la Grande-Duchesse et moi-même vous exprimons au nom du peuple luxembourgeois notre entière compassion. En ces heures très sombres, nous pensons avec recueillement aux victimes des attentats perpétrés à Bruxelles et à leurs familles».

  • 16h05: De nombreuses nationalités:

    Parmi les 106 blessés de la station Maelbeek, on dénombre «17 blessés graves», 23 personnes «fortement atteintes par l'explosion» et 66 autres «plus légèrement blessées», a détaillé le bourgmestre de Bruxelles. Il a par ailleurs déclaré qu'«il y a beaucoup de nationalités» parmi les blessés, Bruxelles étant «une ville très cosmopolite».

  • 15h51: Les opérations de police visant à rechercher des armes et d'éventuels suspects sont terminées à l'aéroport, a indiqué l'agence Belga. Pour rappel, selon la chaîne VRT, une kalachnikov aurait été retrouvée près du corps d'un assaillant de Zaventem. En début d'après-midi, des démineurs ont fait exploser un objet suspect dans l'aéroport. La chaîne flamande VTM évoquait les soupçons des autorités concernant une éventuelle ceinture d'explosifs.
  • 15h45: Réseaux toujours saturés: les réseaux de téléphonie mobile restaient perturbés à Bruxelles en début d'après-midi. Le centre de crise demande également aux internautes de ne pas télécharger de musique et de vidéos pour ne pas surcharger le web. Par ailleurs, le numéro d'urgence 1771 mis en place par les autorités avait été saturé une partie de la matinée, avant d'être rétabli.
  • 15h45: Trois jours de deuil national ont été décrétés, a annoncé le ministre de l'Intérieur Jan Jambon.
  • 15h40: Des habitants de la Grande Région touchés:
    Un couple originaire de Léglise, dans la province de Luxembourg, a été blessé dans les attaques à l'aéroport de Bruxelles alors qu'ils devaient partir à New York, rapporte le journal La Meuse. Les deux ont été brûlés mais leurs jours ne sont pas en danger.
  • 15h30: En France, une minute de silence a été observée à l'Assemblée nationale
  • 15h25: Les trains recommenceront à rouler à 16h à Bruxelles, a annoncé Jacqueline Galant, ministre fédérale de la Mobilité.

  • 15h22: Des victimes blessées par des clous:
    Marc Decramer, de l’hôpital universitaire de Leuven, contacté par le journal Het Laatste Nieuws a fat le point sur les victimes prises en charge par les secours. «La plupart des blessés qui sont soignés actuellement chez nous souffrent principalement de fractures, de brûlures et de coupures profondes provoquées par du verre, des clous placés vraisemblablement dans les bombes», a-t-il expliqué.

  • 15h20: Le Berlaymont, bâtiment qui abrite la Commission européenne, a été évacué vers 15h. Ce matin, l'institution européenne avait appelé ses employés à rester chez eux ou dans leurs bureaux.
  • 15h18: Suite à la sécurité renforcée dans les centrales nucléaires belges, les employés de Tihange et de Doel ont été évacués. Les deux centrales fonctionnent en «mode week-end». Toutes les personnes nonindispensables ont été priées de rentrer chez elles.

  • 15h12: Selon la chaîne belge VRT, la police belge aurait retrouvé une kalachnikov près du corps d'un assaillant de l'aéroport Bruxelles-Zaventem. La chaîne flamande VTM rapportait un peu plus tôt les soupçons des autorités concernant une ceinture d'explosifs dans l'aéroport. Des démineurs avaient alors fait exploser un objet suspect dans l'aéroport.
  • 15h09: Témoignages des Bruxellois recueillis pour L'essentiel par Nicolas Guidi dans le cœur de la capitale belge
  • 14h55: Les gares bruxelloises rouvriront à 16 heures, a indiqué la ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline Galant. Les tunnels de la petite ceinture de Bruxelles sont rouverts depuis 15h. L'aéroport de Zaventem restera fermé jusqu'à demain 6h.
  • 14h50: Des Luxembourgeois parmi les victimes? Le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn a fait savoir, par la voix de son porte-parole Thomas Barbancey, tous deux actuellement au Brésil, qu'aucune mauvaise nouvelle concernant des Luxembourgeois ne leur était parvenue. Le ministère des Affaires étrangères suit la situation de très près. Du côté de l'ambassade du Luxembourg à Bruxelles, la situation est encore trop confuse pour tirer un bilan.

  • 14h46: «L identification des victimes va être très longue et difficile», a fait savoir Yvan Mayeur, le bourgmestre de Bruxelles. Il a ajouté que la remise en service de la ligne de métro affectée par l'explosion prendra du temps, les dégâts étant considérables.

  • 14h42: Émue aux larmes, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a déploré un «jour très triste pour l'Europe», lors d'une conférence de presse, mardi à Amman.

  • 14h34: L'enquête sur les auteurs des attentats qui ont frappé mardi Bruxelles est «toujours en cours», a indiqué mardi le ministre belge des Affaires étrangères. Le parquet a demandé aux médias de ne pas en communiquer les détails pour le bon déroulement de l'enquête. Les autorités craignent qu'il y «ait encore des personnes dans la nature.»

  • 14h28: Depuis ce matin, de nombreux messages de solidarité affluent sur les réseaux sociaux. Une photo circule largement, montrant les Bruxellois prendre possession du piétonnier pour y inscrire à la craie des messages ou des dessins de soutien.
  • 14h25: Un conseil régional de sécurité se réunira à Bruxelles à 15h, a annoncé Rudi Vervoort, président de la région de Bruxelles-Capitale. Des mesures seront communiquées suite à ce conseil.
  • 14h05
  • De nouvelles explosions ont été entendues à Bruxelles. Les services de déminage de l'armée belge annoncent qu'ils ont fait exploser des colis suspects à l'aéroport de Zaventem, à proximité de l'Université Libre de Bruxelles et près de la rue de la Loi.

  • 14h
  • «Nous ne laisserons jamais ces terroristes gagner» (David Cameron)

    «Nous ne laisserons jamais ces terroristes gagner», a déclaré mardi le Premier ministre britannique David Cameron à l'issue d'une réunion d'urgence de son gouvernement consacrée aux attentats de Bruxelles. «Nous faisons face à une menace terroriste très concrète à travers les différents pays européens et nous devons l'affronter par tous les moyens», a ajouté M. Cameron, alors qu'un Britannique a été blessé dans les attaques qui ont fait au moins 35 morts à Bruxelles.

  • 13h29: Le bilan des victimes s'alourdit encore. Selon les derniers chiffres officiels, 34 personnes ont perdu la vie, ce mardi matin lors des explosions survenues en région bruxelloise. 20 ont perdu la vie à la station de métro Maelbeek et 14 à l'aéroport de Zaventem.
  • 13h23: Selon une agence de presse kurde, l'organisation État islamique vient de revendiquer les attentats qui se sont produits ce mardi matin à Bruxelles.
  • 13h19: Les témoignages continuent d'affluer sur les médias belges. Selon les témoins de l'explosion dans la station de Maelbeek, de nombreuses personnes ont été évacuées avec des blessures au niveau du visage.
  • Toutes les services d'urgence de la capitale et du Brabant sont mobilisés. Tout est mis en place pour l'accueil des victimes et de nombreuses ambulances circulent encore dans les rues de Bruxelles. Du côté de l'aéroport de Zaventem, les premiers corbillards arrivent sur place.

  • 13h15: Des retards sont attendus sur l'ensemble des aéroports belges où la sécurité à été renforcée. Pour celles et ceux qui vont prendre l'avion à Charleroi, les autorités conseillent de se présenter quatre heures avant le décollage.
  • 13h06: L'Université Libre de Bruxelles, où des étudiants luxembourgeois font leurs études, est forcée d'évacuer son campus, selon le journal Le Soir.
  • Le ressenti d'une étudiante luxembourgeoise, Danièle Hayum, présente actuellement à Bruxelles.

  • 13h05: La circulation de tous les trains en direction de Bruxelles est interrompue. Tous les transports en commun fonctionnent au ralenti en Belgique. Les mesures de sécurité ont été renforcées à proximité des centrales nucléaires de Doel, près d'Anvers, et de Tihange, près de Liège.
  • Le point à 13h:

    Ce mardi matin peu avant 8h, deux explosions, précédées par des tirs et un cri en arabe, ont eu lieu à l'aéroport bruxellois de Zaventem, tuant au moins 11 personnes. Deux heures plus tard, une autre explosion a eu lieu dans la station de métro de Maelbeek, dans le quartier européen, faisant au moins 15 morts. Le nombre de blessés est également très important, avec au moins 10 personnes grièvement blessées. Les deux attaques à l'aéroport sont «probablement» l’œuvre de kamikazes, a indiqué le procureur fédéral belge, Frédéric Van Leeuw. La ville de Bruxelles est paralysée et d'autres pays européens sont impactés. Des perquisitions sont en cours à Bruxelles, a-t-on également appris. Rapidement, les messages de solidarité ont fleuri sur les réseaux sociaux. Les officiels européens, dont les Luxembourgeois , ont aussi formulé leur soutien avec la Belgique.

  • 12h40: Le président français François Hollande a appelé à «l'unité nationale» face à la menace terroriste. Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel a aussi exprimé ce matin sa solidarité avec le peuple belge.
  • 12h22: Bilan provisoire selon les chiffres officiels: au moins 26 morts. Les deux explosions à l'aéroport de Bruxelles ont fait au moins 11 morts, selon le bilan avancé par les pompiers. L'attentat dans le métro de Bruxelles a fait au moins 15 morts, a de son côté indiqué la STIB, exploitant du métro. L'ensemble des attaques survenues mardi matin à Bruxelles a donc tué, selon ces sources officielles, au moins 26 personnes.

    La STIB a précisé que l'attaque dans le métro a fait «une cinquantaine de blessés, dont 10 dans un état grave». À Zaventem, on dénombrait mardi matin au moins 35 blessés suite aux deux explosions. L'agence de presse DPA rapporte le nombre de 136 blessés au total.

  • 12h15: Le procureur fédéral belge, Frédéric Van Leeuw, a confirmé lors d'une conférence de presse que «deux explosions se sont produites à l'aéroport de Bruxelles, dont l'une (a été) probablement provoquée par un kamikaze».
  • 12h05: Une étudiante luxembourgeoise à Bruxelles, Danièle Hayum, fait le point sur la situation dans les rues de la capitale belge.
  • 11h58: Témoin à l'aéroport: «Un monsieur a crié en arabe. Il a crié quelques mots et j’ai entendu une grosse déflagration», a témoigné auprès de l’AFP un employé de la sécurité des bagages de l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem, Alphonse Lyoura, qui était à cinq mètres de l’explosion. «C’était la panique générale. Je me suis caché j’ai attendu cinq, six minutes, des personnes sont venues vers moi pour que j’aille les sauver», a ajouté M. Lyoura, qui avait encore du sang sur les mains.

  • 11h52: Selon le gestionnaire du réseau de métro, la STIB, l'attaque à la station de Maelbeek a fait «au moins 15 morts et une cinquantaine de blessés, dont 10 dans un état grave». Peu avant 11h, le bilan officiel, communiqué par les pompiers, avançait la mort de 11 personnes à l'aéroport et d'une dizaine à Maelbeek.

  • 11h50: Aurore Peignois, journaliste à la RTBF, fait le point sur les ondes de L'essentiel Radio concernant le nombre de blessés à Bruxelles après les explosions survenues ce matin.
  • 11h45: Le Premier ministre Charles Michel s'est exprimé:
  • «La première urgence pour nous est d'évacuer les victimes de ces attentats vers les différents hôpitaux. Nous savons qu'il y a de nombreux morts et de nombreux blessés, parfois grièvement. Des mesures de sécurité additionnelles sont actuellement prises. Plus que jamais je veux appeler chacun au calme et à la solidarité. Nous devons faire face à cette grave épreuve en restant unis, solidaires, et rassemblés. Je veux d'ores et déjà remercier les services de secours pour leur travail. Nous sommes déterminés à gérer cette situation de la manière la plus adaptée possible.»

  • 11h37: Les démineurs auraient fait exploser un colis suspect rue de la Loi, dans le quartier européen, non loin de la station de Maelbeek. Une explosion a donc été entendue, rapporte l'agence Belga.
  • 11h28: Plusieurs hôpitaux, dont l'hôpital Saint-Pierre, dans le centre de Bruxelles, font appel aux dons de sang.
  • 11h27: Présence militaire renforcée: 225 militaires supplémentaires sont mobilisés à Bruxelles, conséquence du niveau d'alerte relevé à 4.
  • 11h21: Facebook a activé son «Safety Chek» permettant aux utilisateurs se trouvant à Bruxelles d'indiquer à leurs amis qu'ils sont en sécurité.

  • 11h20: Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé le déploiement de 1 600 policiers supplémentaires en France dans les infrastructures de transport (aérien, maritime, ferroviaire) et le long des frontières.
  • 11h15: Les centrales nucléaires belges sont passées en phase de «vigilance accrue». Des militaires sont sur place, les grilles sont fermées et des contrôles systématiques sont réalisés, explique un journaliste du Soir.
  • 10h55: La ville de Bruxelles est paralysée: bus, tram et métro ne circulent plus. Plus aucun avion ne décolle depuis Bruxelles. Les tunnels bruxellois sont fermés. La fédération belge des taxis (FeBeT) a appelé ses membres à se mettre au service de la population et à évacuer les personnes situées dans les lieux sensibles.

    Les écoles sont confinées. Les musées royaux et Beaux-Arts sont fermés, tout comme le Cinquantenaire. Les magasins Ikea d'Anderlecht et Zaventem sont fermés. Les trains Eurostar entre Londres et Bruxelles sont actuellement annulés. La gare d'Anvers a aussi été évacuée.

  • 10h51: Nouveau bilan officiel provisoire: les pompiers ont annoncé la mort d'au moins 21 personnes dans les explosions survenues à l'aéroport et dans le métro. Il y a «11 morts» à l'aéroport de Zaventem et également «une dizaine» à la station Maelbeek dans le quartier européen. La plupart des blessés ont déjà été évacués, la situation est assez chaotique.
  • 10h48: Le Palais royal a été bouclé en raison d'un colis suspect, indique Le Soir.
  • 10h41: Une source policière indique qu'il y a «des morts et des blessés» dans le métro de Bruxelles.

  • 10h40: Attentat suicide confirmé à Zaventem par le procureur du roi
  • 10h37: Au Luxembourg: Les mesures de sécurité ont été renforcées au Findel. Une réunion regroupant les acteurs de l'antiterrorisme se tiendra à 14h au château de Senningen, suivie d'un conseil des ministres restreint à 16h30 avec le Premier ministre Xavier Bettel, les ministres de l'Intérieur, Dan Kersch, des Transports, François Bausch et de la Justice, Félix Braz.
  • 10h34: «Restez où vous vous trouvez», a intimé le centre de crise dans un tweet, précisant que tous les transports publics, métro et grandes gares de la capitale européenne étaient désormais fermés jusqu'à nouvel ordre.
  • 10h30: Bilan dans le métro: une quinzaine de personnes blessées recevaient des premiers secours à l'extérieur d'une station de métro, d'où s'échappait un nuage de poussière et une odeur de brûlé, située à 300 mètres de la Commission européenne, a constaté un journaliste de l'AFP.
  • 10h28: Sécurité renforcée en Europe: la sécurité a été renforcée dans les aéroports, gares et transports en commun à Paris. Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Jean-Yves Le Drian et Jean-Marc Ayrault se sont réunis mardi matin à l'Elysée autour de François Hollande pour faire le point après les explosions à Bruxelles, a indiqué l'Elysée.

    À l'aéroport londonien de Gatwick, des mesures de sécurité renforcées ont aussi été mises en place.

    Les Pays-Bas ont aussi augmenté la sécurité dans les aéroports et les contrôles à la frontière.

  • 10h24: Les réseaux téléphoniques sont saturés. Le Centre de crise belge demande de ne pas téléphoner mais d'utiliser les SMS ou réseaux sociaux
  • 10h20: Témoignage d'une journaliste belge de la RTBF présente à Bruxelles, contactée par L'essentiel Radio
  • 10h19: La Commission européenne a appelé mardi ses employés à rester chez eux ou dans leurs bureaux. «S'il vous plaît, restez à la maison ou à l'intérieur des bâtiments. Les institutions de l'UE travaillent ensemble pour assurer la sécurité des salariés et des bâtiments».

  • 10h13: Le parquet fédéral a confirmé à la RTBF la mort de 13 personnes et au moins 35 blessés dans les deux explosions à l'aéroport de Zaventem.
  • 10h: Selon les médias belges, les deux explosions à l'aéroport de Zaventem ont fait au moins 13 morts et 35 blessés. Pour rappel, aucun bilan officiel n'a encore été avancé.

  • 10h: Répercussion au Luxembourg: certains avions déviés de l'aéroport de Bruxelles atterrissent au Findel. Par ailleurs, la police grand-ducale, également jointe par L'essentiel, précise que l'évacuation qui a eu lieu mardi matin sur le campus Belval n'a aucun lien avec les événements qui se déroulent à Bruxelles. Il ne s'agissait que d'un exercice.
  • 9h52: Nombre de morts: le gouvernement belge ne communique aucun chiffre mais évoque «des victimes». Un premier bilan donné par les secours faisait état d'un mort, à l'aéroport, tandis que les médias évoquaient au moins onze morts, toujours à l'aéroport. Aucun bilan n'a été avancé en ce qui concerne l'explosion dans la station de métro.
  • 9h47: Le trafic ferroviaire a été suspendu à la gare de Schuman, située à proximité de la station de Maelbeek. La gare a été évacuée.
  • 9h40: L'ensemble du réseau de métro bruxellois est interrompu suite à l'explosion à la station de Maelbeek.
  • 9h35: La piste d'attentat est privilégiée, selon un communiqué du gouvernement. Un Conseil national de sécurité sera convoqué dans la journée
  • 9h32: Un numéro d'urgence pour les personnes qui auraient des proches dans les endroits concernés a été mis en place. Il s'agit du 02 506 47 11. Le call center 1771 est aussi joignable.
  • 9h30: Rappel des événements: Deux explosions, précédées par des tirs et un cri en arabe, ont eu lieu à l'aéroport de Zaventem, à Bruxelles, mardi matin peu avant 8h. Une autre explosion, deux heures plus tard, a eu lieu dans la station de métro de Maelbeek, au centre de Bruxelles, dans le quartier européen. Un premier bilan officiel rapporte au moins un mort à l'aéroport, alors que plusieurs médias évoquent onze morts. L'aéroport et le métro ont été fermés et le niveau de sécurité a été relevé à 4.
  • 9h22: Explosion dans le métro bruxellois Une nouvelle explosion a eu lieu dans le métro bruxellois, dans la station Maelbeek, au centre de Bruxelles. Le métro a été fermé.
  • 9h20: Le Premier ministre Charles Michel s'est exprimé sur Twitter
  • 9h16: Un témoignage anonyme parvenu à Bel RTL relate «des blessés partout», «l'horreur». Valérie, qui venait chercher une amie à l'aéroport rapporte: «Un monsieur m'a dit qu'il y avait une bombe en me montrant la façade et en effet, toute la façade du terminal des départs était complètement éclatée, il y avait de la fumée partout. Il y a des ambulances, des pompiers et des blessés, car il y a des gens couchés sur le sol devant le hall des départs. Tous les gens évacués sont rassemblés devant le point DHL avec les valises.»

  • 9h10: Selon l'agence Belga, des tirs ont été entendus dans le hall des départs de l'aéroport avant les explosions
  • 9h07: Attaque terroriste? Un criminologue de l'université de Liège, Michael Dantinne, a estimé sur les ondes de la Première qu'«il faut rester prudent sur le fait que c'est un attentat ou pas. La cible est évidemment propice, il y a beaucoup de monde. Cela forme un tableau a priori cohérent mais attendons...»

  • 9h04: Une journaliste présente sur place raconte: «Il y a d'abord eu une petite explosion puis une plus grande, au niveau de l'enregistrement», a rapporté Teresa Küchler, une journaliste du quotidien suédois Svenska Dagbladet, sur le site Internet du journal. «Tout le bâtiment a tremblé, il y a de la fumée partout et des gens se sont retrouvés à terre dans le terminal.»

  • 9h: Premier bilan: Les pompiers ont confirmé la mort d'une personne. Plusieurs médias font état de 11 morts.
  • 8h57: Ben Weyts, le ministre flamand de la Mobilité, a indiqué que le niveau de sécurité a été relevé à 4
  • 8h56: Les stewards de l'aéroport accompagnent les passagers et les victimes hors du bâtiment. L'évacuation se fait dans le calme, rapportent les médias belges
  • 8h54: Le trafic ferroviaire a été interrompu depuis et vers l'aéroport.
  • 8h50: Selon un premier bilan non officiel, 11 personnes seraient mortes suite aux deux explosions
  • 8h45: Brussels airport confirme les deux explosions. Une première explosion a été entendue dans le hall des départs, puis une deuxième déflagration, selon des médias belges qui ont ajouté que de nombreuses personnes quittaient l'aéroport en courant, abandonnant leurs bagages sur place. De la fumée s'échappait du bâtiment, selon les images retransmises par les médias belges.
  • 8h40: L'aéroport a été évacué. Tous les avions ont été déviés vers d'autres aéroports
  • 8h30: Un plan catastrophe a été décrété pour la zone autour de l'aéroport, rapporte la RTBF.
  • 8h15: Sur des images diffusées sur Twitter, on pouvait voir un mouvement de panique à l'extérieur du bâtiment. Les vitres éclatées de l'aéroport sont aussi visibles sur les photos amateurs.
  • (L'essentiel)