Union européenne

16 avril 2018 21:08; Act: 16.04.2018 22:14 Print

Le parti de Merkel tance Macron sur la zone euro

La chancelière et ses collègues de la CDU ne goûtent pas spécialement les idées du président français pour réformer la zone de la monnaie unique.

storybild

La chancelière allemande et ses collègues de la CDU ne semblent pas vouloir entendre parler des projets d'Emmanuel Macron pour la zone euro.

Sur ce sujet

Le parti conservateur d'Angela Merkel en Allemagne a pris nettement ses distances lundi avec les projets de réforme de la zone euro d'Emmanuel Macron, à la veille d'un discours du chef de l'État français au Parlement européen.

L'Union démocrate-chrétienne (CDU) de la chancelière a notamment émis des critiques sur l'idée de création d'un budget propre à la zone euro pour aider les investissements. «Je ne pense pas que cela soit une bonne idée» d'avoir un second budget distinct de celui qui existe déjà pour l'Union européenne dans son ensemble, a indiqué à la presse la secrétaire générale et numéro deux du mouvement, Annegret Kramp-Karrenbauer, une proche d'Angela Merkel.

Un second budget de trop

Elle a jugé que l'Union européenne, suite au Brexit, avait déjà beaucoup de défis budgétaires à relever pour compenser le départ de la Grande-Bretagne. Elle a souligné que les pays de la zone euro, à eux seuls, représentaient 85% du budget total actuel de l'UE et que de ce fait un second budget lui paraissait difficile à construire en l'état. «En conséquence, nous sommes d'avis que nous devons avant tout et en priorité nous occuper de la question du budget principal de l'UE», a ajouté Mme Kramp-Karrenbauer.

Elle s'exprimait à l'issue d'une réunion des députés du parti démocrate-chrétien et de son allié bavarois (CSU), mouvement encore plus sceptique à l'égard des propositions européennes d'Emmanuel Macron. Les élus ont publié à cette occasion une prise de position qui traduit leur scepticisme, notamment sur le projet de Fonds monétaire européen (FME) pour ancrer dans le marbre un mécanisme d'aide aux pays de la zone euro en difficulté.

Obligation de réformer les traités européens

Les députés conservateurs d'Angela Merkel conditionnent la création d'un tel mécanisme pérenne à une réforme des traités européens, ce qui de facto rend sa réalisation très improbable. «La mise sur pied éventuelle d'un FME dans le droit européen ne peut se faire que dans le cadre d'une réforme des traités européens», soulignent les élus dans leur texte.

En outre, ils exigent que ce mécanisme soit indépendant de la Commission européenne, dont ils estiment qu'elle est trop laxiste avec les États affichant des déficits publics. Et ils refusent que ce Fonds aide les gouvernements confrontés à des «crises conjoncturelles», comme le souhaite Bruxelles.

À leurs yeux, ce FME ne pourrait intervenir qu'en cas de problème de remboursement de dette et en contrepartie d'importants efforts d'économie dans les pays concernés. Ces prises de position, à la veille du discours de M. Macron devant le Parlement européen à Strasbourg, constituent une douche froide pour la France. Le chef de l'État français doit aussi se rendre à Berlin jeudi soir pour s'entretenir de ces dossiers avec Mme Merkel.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fred Maduf le 16.04.2018 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    Le conservatisme, voire la fossilisation, allemande est une menace tres grave pour l'Europe.

  • Francois le 18.04.2018 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    j ai honte d'être francais, qu'il s'occupe de ranger son bazar chez nous au lieu d'aller faire du vent ailleurs

  • Filax le 16.04.2018 22:17 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui la vieille, t'as enfin trouvé quelqu'un qui te tient tête? C'est dur n'est ce pas!

Les derniers commentaires

  • Francois le 18.04.2018 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    j ai honte d'être francais, qu'il s'occupe de ranger son bazar chez nous au lieu d'aller faire du vent ailleurs

  • Filax le 16.04.2018 22:17 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui la vieille, t'as enfin trouvé quelqu'un qui te tient tête? C'est dur n'est ce pas!

    • xaliv pairdu le 17.04.2018 13:48 Report dénoncer ce commentaire

      ...ou ca?

  • Zeljko le 16.04.2018 22:12 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui Monsieur Macron on ne touche pas au Deutsche Mark allemand, oups! à l'Euro pardon.

  • Fred Maduf le 16.04.2018 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    Le conservatisme, voire la fossilisation, allemande est une menace tres grave pour l'Europe.