Combats en Syrie

25 janvier 2018 17:21; Act: 25.01.2018 17:32 Print

Le jeune jihadiste Younès Abaaoud serait mort

Le petit frère du commanditaire des attentats de Paris, parti en Syrie à l’âge de 13 ans, a été annoncé mort par une magistrate française.

storybild

Younès Abaaoud a été amené en Syrie par son grand frère, alors qu'il n'avait que 13 ans. (photo: Twitter)

Sur ce sujet

Le sort de Younès Abaaoud fait l’objet de spéculations depuis plusieurs années, les services de renseignements de différents pays cherchant à retrouver sa trace. À la surprise générale, le jeune Belge a été annoncé mort par la présidente du tribunal de Paris, à l’ouverture du procès de Jawad Bendaoud, accusé d’avoir logé plusieurs responsables des attentats du 13 novembre 2015. La magistrate n’a précisé ni la date ni les circonstances du décès.

Younès Abaaoud a été amené en Syrie en 2014, alors qu’il n’avait que 13 ans, par son grand frère Abdelhamid, l’un des leaders du mouvement jihadiste en Belgique. Celui qui est soupçonné d’avoir organisé les attentats de Paris avait enlevé son petit frère, pour l’emmener combattre aux côtés de l’État islamique.

Depuis la mort d’Abdelhamid Abaaoud, dans un raid de la police française, son frère n’a plus fait parler de lui. En 2016, des informations ont fait état d’un retour imminent en Europe, sans être confirmées par la suite. Son décès, annoncé en France, n’a pas été confirmé par les autorités belges, selon plusieurs médias du pays.

(jg/L'essentiel)