Sommet de l'OTAN

11 juillet 2018 12:00; Act: 11.07.2018 13:16 Print

«L'Allemagne est contrôlée par la Russie»

Le président américain Donald Trump a lancé une virulente attaque contre l'Allemagne, ce mercredi à Bruxelles, juste avant l'ouverture d'un sommet de l'OTAN.

storybild

Donald Trump s'est lâché dès son petit-déjeuner avec le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg (à gauche). (photo: AFP/Brendan Smialowski )

Sur ce sujet

Le président américain Donald Trump a lancé mercredi une violente attaque contre l'Allemagne, l'accusant d'être «prisonnière» de la Russie car elle achète à Moscou «une grande partie de son énergie», avant l'ouverture d'un sommet de l'OTAN à Bruxelles. «L'Allemagne est prisonnière de la Russie parce qu'elle tire une grande partie de son énergie de la Russie», a déclaré M. Trump lors d'un petit-déjeuner avec le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg. «Ils paient des milliards de dollars à la Russie et nous devons les défendre contre la Russie. Ce n'est pas normal», a-t-il martelé.

«L'Allemagne est totalement contrôlée par la Russie», a répété le président américain. «Ils tirent 60% de leur énergie de la Russie. Je pense que c'est une très mauvaise chose pour l'OTAN, qui ne devrait pas se produire», a-t-il poursuivi dans une diatribe contre l'Allemagne. M. Trump s'en est aussi pris plus généralement aux membres de l'OTAN qui «ne payent pas ce qu'ils devraient» pour leurs dépenses militaires. «Nous protégeons l'Allemagne, la France... Nous protégeons tous ces pays», a-t-il insisté, estimant que les États-Unis «payaient beaucoup trop».

«C'est disproportionné et injuste pour les contribuables des États-Unis», a-t-il encore lâché. Le président américain n'a de cesse de réclamer aux Européens d'accroître leurs dépenses militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024. Les dépenses militaires des États-Unis ont représenté en 2018 près de 70% des dépenses militaires totales de l'OTAN. Après le sommet de l'OTAN, mercredi et jeudi, M. Trump a prévu de rencontrer lundi son homologue russe Vladimir Poutine à Helsinki, pour un premier sommet bilatéral historique. Il avait estimé mardi avant son départ pour l'Europe que cette rencontre pourrait être plus facile pour lui que le sommet de l'OTAN.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Europa first le 11.07.2018 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Les USA veulent qu'on les paye pour acheter leur matériel militaire, pour nous protéger de menaces qui n'existent pas, ou alors qu'ils ont créées eux-même.

  • virinoh le 11.07.2018 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les USA ne sont-ils pas aussi contrôlés par l’Arabie Saoudite ? Il devrait d’abord s’occuper de ses affaires

  • Inimaginable le 11.07.2018 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    la stupidité du personage est juste sans limites

Les derniers commentaires

  • Kwess le 13.07.2018 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    Donald Trump: "Il n'y aura pas d'accord de libre-échange avec Washington si la GB maintient une relation économique étroite avec l'UE." Il y avait un discours pareil en 2014 qui était à peu près comme ceci: L'Ukraine a le droit de travailler avec qui elle veut, mais à ce moment elle ne sera plus considérée comme partenaire privilégié de la Russie, mais comme toute autre nations étrangère. Ne trouvez vous pas que les mots se ressemblent?

  • MartyMcFly le 12.07.2018 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    L'analyse compétente du spécialiste de la robotique? Ou la pire mauvaise blague du jour?

  • Joel Tempelmann le 12.07.2018 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Tant qu'à payer plus autant construire une défense européenne.

  • Sonita1958 le 12.07.2018 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Europe first et indépendant. La présence de ce personnage qui insulte l Europe est la preuve d une fragilité psychologique incontestable. Nos prochains extensions pourrions atteindre dans l avenir a annexer la Russie et ceci fait trembler les États Unis. Car l Europe deviendrais encore plus fort que jamais. Soyons fidèles à nos traités, lois et rêves européens ????????????

  • tRump le 12.07.2018 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Les Usa sont contrôlés par la Banque Federale