Astrid Lulling sur la Suisse

18 février 2014 08:54; Act: 18.02.2014 09:43 Print

«Heureusement qu'on n'a pas de référendum»

LUXEMBOURG - Invitée sur une radio suisse, l'eurodéputée CSV a vivement critiqué la votation suisse sur l'immigration et le système du référendum.

Sur ce sujet
Une faute?

«La Suisse s'est tirée elle-même dans le genou». Invitée sur les ondes de la radio suisse romande RTS, Astrid Lulling n'a pas mâché ses mots sur la votation suisse de dimanche qui vise à limiter l'immigration. Selon elle, les électeurs suisses ont eu «tort». L'émission date du 10 février, mais les propos de l'eurodéputée CSV sont repris dans une vidéo qui fait depuis lundi le tour des réseaux sociaux. Et pour cause, Astrid Lulling estime que cette votation «est à désespérer du droit de vote, si des citoyens sont aussi bêtes». Le mot a eu du mal à sortir mais il est lâché.

Enfin, dans cette intervention, l'eurodéputée affirme également: «Heureusement qu'on n'a pas de référendum. Je ne sais pas ce que ça donnerait chez nous». Des propos qui ne sont pas sans rappeler le différend de Jean Asselborn avec un homme politique suisse à la télé allemande. Le ministre des Affaires étrangères avait expliqué que «la Suisse s'était trompée lors de sa décision contre les immigrés». Ce à quoi ce dernier lui avait répondu: «les Luxembourgeois feraient sûrement le même choix que les Suisses».

(L'essentiel)