Selon Moody's

21 août 2012 13:58; Act: 21.08.2012 14:09 Print

La crise durera encore plusieurs années

Moody's estime que les réformes adoptées par la Grèce, l'Irlande, le Portugal et l'Espagne ont permis d'améliorer leur situation économique, mais que les réformes mettrons des années à aboutir.

storybild

Selon Moody's, les réformes des pays périphériques de la zone euro mettrons des années à aboutir. (photo: AFP)

  • par e-mail

«La mise en place d'un certain nombre de réformes structurelles par les pays périphériques de la zone euro (Grèce, Irlande, Portugal et Espagne) a permis des améliorations, mais cela n'a pas encore totalement résolu les déséquilibres externes qui se sont développés dans ces pays avant la crise» de la zone euro, souligne l'agence dans un communiqué de présentation du rapport. «La correction (induite par ces réformes) est au mieux seulement à moitié complète, selon les pays en question, et pourrait prendre plusieurs années», ajoute Moody's, qui a comparé la situation économique de ces pays avec les difficultés rencontrées par la Suède et de la Finlande dans les années 90.

L'agence de notation financière conclut dans son rapport que les «vulnérabilités accumulées» par les pays «périphériques» de la zone euro trouvent leur racine «non pas au niveau gouvernemental, mais dans les dépenses excessives du secteur privé, elles-mêmes financées par les flux de capitaux des principaux pays de la zone euro». «Cette analyse illustre également l'importance fondamentale des réformes structurelles pour accroître la compétitivité de manière durable, ce qui est considérablement plus difficile à mettre en place qu'une amélioration provisoire des déséquilibres internes et externes induites par la contraction du PIB et une dévaluation nominale», écrit Moody's.

(L'essentiel Online/AFP)