Empoisonnement en Grande-Bretagne

12 mars 2018 18:29; Act: 12.03.2018 19:35 Print

«Très probable que la Russie soit responsable»

Theresa May affirme qu'il est «très probable que la Russie soit responsable» de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe. L'État russe dément.

storybild

Il est «très probable que la Russie soit responsable» de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet

La Première ministre britannique Theresa May a affirmé lundi qu'il était «très probable que la Russie soit responsable» de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal, une attaque qu'elle a qualifiée d'«aveugle et imprudente contre le Royaume-Uni». Soulignant que la substance utilisée contre M. Skripal et sa fille Youlia était un «agent innervant de qualité militaire d'un type produit par la Russie», Mme May a expliqué devant les députés britanniques avoir donné jusqu'à mardi soir à Moscou pour fournir des explications à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

La Russie a rejeté lundi ces accusations, dénonçant un «numéro de cirque» et une «provocation». «C'est un numéro de cirque devant le Parlement britannique», a affirmé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, citée par des agences de presse russes. L'allocution Mme May devant les députés britanniques constitue une nouvelle «campagne politique fondée sur la provocation», a-t-elle ajouté.

«État critique mais stable»

Theresa May estime qu'il n'existe que deux scénarios possibles dans ce qu'elle qualifie d'attaque «aveugle et imprudente contre le Royaume-Uni». Il s'agit soit d'un «acte ciblé» de l’État russe, soit d'une «perte de contrôle» par les autorités russes de l'agent innervant. En cas d'absence de réponse «crédible» de la part de Moscou, «nous considérerons que cette action constitue un usage illégal de la force par l’État russe contre le Royaume-Uni», a ajouté la Première ministre.

Le 4 mars, Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Youlia, 33 ans, ont été découverts empoisonnés sur un banc de la petite ville de Salisbury, dans le sud de l'Angleterre. Ils sont dans un état «critique mais stable, en soins intensifs», tandis qu'un policier, également victime de l'agent innervant, est «conscient» et se trouve «dans un état grave mais stable».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pépé du centre le 12.03.2018 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bizarre que cette histoire sort avant les élections russes. De nouveau...

  • Cinori le 12.03.2018 19:10 Report dénoncer ce commentaire

    Patience. Ca peut aussi etre une substance qui a été volée de quelque part ou acheté sur le marché noir. Pourquoi tout de suite accuser une nation? Poutine n'aime pas ces genres d'accusations sans preuves. L'UE devrait faire attention à ces choses beaucoup plus avant d'informer la presse.

  • réalité ce n est pas la richesse n matér le 12.03.2018 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    maintenant tout le monde est jaloux des russes et C est normal ils ont réussi avec le peuple la ou nous avons échoué il faut vraiment aller et discuter avec eux vous resterez sans voie

Les derniers commentaires

  • Mad Max le 14.03.2018 17:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah la neige et quelle neige! C'est toujours la faute à Poutine!

  • Drafi le 13.03.2018 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Deux scénarios possibles? Non, il y en a plus. Qui me dit que ce n'était pas Londres pour pointer sur Moscou? Les Anglais ne sont pas des anges!

  • Hein le 13.03.2018 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on sait ce que Mme. May raconte sur le Brexit on ne peut plus la croire! Elle pourrait même avoir raison, allez savoir!

  • Mc Kron le 13.03.2018 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    Thèse, antithèse et synthèse, la base d'un raisonnement équilibré mais ici en occident on est retournés aux temps des religions révélées : crois et tais-toi! On se doute que les mensonges sont autant à l'Est qu'à l'Ouest et on en a marre de lire ce genre de nouvelles avec des accusations sans preuves. Il suffit de lire le courrier des lecteurs, même des journaux britanniques, le gens en ont marre de ce tapage!

  • Anna List le 13.03.2018 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai toujours dans ma tête deux épisodes de la deuxième guerre mondiale en Pologne. Tous les officiers polonais ont été exécutés à Kathyn, un des pires massacres de l'histoire. On a toujours soutenu que c'était les Allemands, ce n'est que M. Gorbatchev qui révélé la vérité et que c'était l'armée rouge sur ordre strict de Staline. D'un autre côté: l'Allemagne a déclaré la guerre à la Pologne parce que des soldats polonais ont attaqué une station de radio allemande. Or ce n'étaient pas des Polonais mais des Allemands avec l'uniforme polonais. On peut provoquer, cacher et manipuler!

    • Mc Kron le 13.03.2018 11:02 Report dénoncer ce commentaire

      Anna List : pendant la deuxième guerre mondiale les pires exactions ont sûrement été faites par l'Allemagne, vous gardez cela en tête ou vous avez une mémoire sélective? Savez-vous que les allemands sont nos amis aujourd'hui? que les gens de l'époque ne sont plus, même en Russie? Considérez aussi qu'avant 1939 la Pologne était dirigée par des militaires d'extrême droite, elle a quand même signé un pacte avec les nazis et profité territorialement de l'invasion de la Tchécoslovaquie... autant le savoir même si rien ne justifie aucune barbarie.

    • Anna List le 13.03.2018 12:00 Report dénoncer ce commentaire

      McKron tout cela n'a absolument rien à voir avec mon commentaire. Sachez au moins comprendre un texte et celui-ci est assez clair!

    • Harris le 13.03.2018 12:15 Report dénoncer ce commentaire

      Madame List met en évidence à quel point on peut tromper l'opinion publique et ce même pendant des décennies! Qu'y a-t-il de mal? Si c'était possible dans le passé c'est possible de nos jours aussi et ce qui semble évident ne l'est pas toujours!