En pleine rue

28 juin 2021 14:48; Act: 28.06.2021 15:11 Print

22 ans de prison pour meurtre raciste au Portugal

Un Portugais de 76 ans a été condamné, lundi, à 22 ans et neuf mois d'emprisonnement pour avoir tué un homme noir, en le criblant de six balles après une altercation.

storybild

Evaristo Marinho avait reconnu les faits commis en pleine rue, le 25 juillet 2020. La victime, Bruno Candé, était un acteur de 39 ans né au Portugal au sein d'une famille originaire de Guinée-Bissau. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Un Portugais de 76 ans a été condamné, lundi, à 22 ans et neuf mois d'emprisonnement pour avoir tué un homme noir, en le criblant de six balles après une altercation émaillée de commentaires racistes, ont rapporté les médias locaux. Le tribunal de Loures, commune de la banlieue nord de Lisbonne, a jugé l'accusé coupable d'homicide aggravé par la haine raciale qui a motivé ce vétéran de la guerre coloniale menée par le Portugal en Angola, entre 1963 et 1974.

Au début de son procès, Evaristo Marinho avait reconnu les faits commis en pleine rue, le 25 juillet 2020. La victime, Bruno Candé, était un acteur de 39 ans né au Portugal au sein d'une famille originaire de Guinée-Bissau, une autre ancienne colonie africaine du pays ibérique.

L'affaire avait suscité une vive polémique, la police portugaise ayant été accusée d'avoir cherché à escamoter la motivation raciste de ce meurtre.

(L'essentiel/afp)