Institution européenne

13 juin 2017 10:50; Act: 13.06.2017 14:31 Print

Le Parlement européen à Bruxelles démoli?

Construit en 1993, le bâtiment du Parlement européen à Bruxelles ne répondrait déjà plus aux normes de sécurité.

storybild

Le bâtiment pourrait être rasé puis reconstruit. (photo: DR)

Sur ce sujet

L'immeuble Paul-Henri-Spaak, près de la gare du Luxembourg, à Bruxelles, va-t-il disparaître? Réuni lundi soir, le bureau du Parlement européen a en tous cas évoqué la possibilité de raser purement et simplement le bâtiment pour en reconstruire un tout neuf qui répondrait aux normes de sécurité, rapportent plusieurs médias belges. Coût de la facture: aux alentours d’un demi-milliard d’euros.

Surnommé «Le Caprice des Dieux» par les Bruxellois, pour sa ressemblance lointaine avec une boîte de fromage, le bâtiment a été inauguré en 1993, il y a donc moins de 25 ans. Pourtant, les problèmes seraient nombreux: isolation, infiltration... le toit de l’hémicycle s’est même effondré en 2012, rappellent nos confrères de la RTBF.

«Il n'y a pas de problème de stabilité»

«Le Paul-Henri Saak pose problème depuis le début ou presque», dénonce dans les colonnes de l’Écho Alain Hutchinson, commissaire de la Région bruxelloise en charge des relations avec les institutions européennes. «Il y a un problème de fondations: ce bâtiment est très peu stable, il a été mal conçu». Des accusations que réfute la société qui a construit l’immeuble: «Le Parlement a réceptionné le bâtiment, il n'y a pas de problème de stabilité».

Du côté des eurodéputés, c’est la stupéfaction: «On a construit il y a des milliers d'années les pyramides, elles tiennent toujours. Le Parlement européen a 20 ans et il faudrait le détruire: c'est un peu bizarre», indique Philippe Lamberts.

(L'essentiel)