Crise des migrants

12 avril 2017 10:12; Act: 12.04.2017 14:37 Print

Juncker: «L'Italie mérite le prix Nobel de la paix»

Le président de la Commission européenne a salué l'effort italien pour venir en aide aux réfugiés et reconnu son engagement à assainir ses finances publiques.

storybild

Jean-Claude Juncker a salué les efforts de l'Italie. (photo: AFP/Emmanuel Dunand)

Sur ce sujet
Une faute?

jean-Claude Juncker a confié à la Repubblica que, concernant la crise des migrants, sur laquelle l'Italie est en première ligne, le pays devrait «recevoir le prix Nobel de la paix compte tenu de ce qu'il fait pour sauver des vies humaines en Méditerranée». Mais il a rejeté les critiques adressées à l'Europe, accusée de laisser l'Italie seule face à la crise migratoire. «Ce n'est pas vrai. Depuis le début, j'ai dit que la tragédie de l'immigration ne peut pas être seulement le problème de la Grèce ou de l'Italie mais doit être traité comme un problème européen». «C'est pourquoi nous avons présenté les propositions de redistribution des demandeurs d'asile et renforcé le système d'accueil et d'enregistrement des réfugiés en soutien des efforts italiens», assure-t-il.

Il a par ailleurs salué les efforts du gouvernement italien pour assainir les finances publiques. «L'engagement du gouvernement italien va dans la bonne direction (...). L'Italie est en train de faire de grands efforts pour contrôler son déficit public», a expliqué Jean-Claude Juncker. «Toutefois, sur le moyen et le long terme, pour se sauver eux-mêmes et aussi l'Union monétaire, il est nécessaire que les Italiens assainissent de façon décisive leurs finances publiques et en particulier leur énorme déficit», ajoute M. Juncker.

Le gouvernement italien a adopté mardi un ensemble de réformes visant à réduire le déficit de 3,4 milliards d'euros, conformément aux exigences de Bruxelles, pour le ramener à 2,1% contre les 2,3% prévus précédemment dans le projet de budget. La dette publique de l'Italie, 133% du PIB en 2016, est la deuxième plus importante de l'UE. «L'Italie a tous les instruments pour être une force motrice de l'UE», estime Jean-Claude Juncker, qui «exclut» toute sortie du pays de l'euro. «Ceci dit, je suis attristé de voir le pays perdre en compétitivité jour après jour, année après année», poursuit M. Juncker, qui considère que l'Italie «doit retrouver un taux de croissance aujourd'hui trop faible».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • basta ya le 12.04.2017 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @taz red : lisez le post de Gianluca ! Il a parfaitement raison ! L'Italie a besoin d'une aide financière et logistique et non d'un cours d'économie de M. Juncker ! C'est un peu facile de laisser les Italiens assumer seuls le flot de réfugiés venant de Lybie et ensuite leur faire la morale.

  • gianluca le 12.04.2017 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    l'Italie mériterait une aide financière et un appui naval pour les millions de migrants qu'elle a sauvée . Un prix nobel c'est bien beau mais ça rempli pas les caisses de ce pays déjà à l'agonie.

  • Un Européen le 12.04.2017 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Il mérite le prix nobel oui car il ne regarde pas les chiffres avant les vie humaines, maintenant Mr Juncker vous pourriez répondre : Nous l'Europe allons aidé l'Italie suite a leur geste sans égal d'aide au personne en danger et sans voir les frais même s'il sont en déficit. Nos frontières sont celle de l'Europe et non celle uniquement de l'Italie!

Les derniers commentaires

  • basta ya le 12.04.2017 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @taz red : lisez le post de Gianluca ! Il a parfaitement raison ! L'Italie a besoin d'une aide financière et logistique et non d'un cours d'économie de M. Juncker ! C'est un peu facile de laisser les Italiens assumer seuls le flot de réfugiés venant de Lybie et ensuite leur faire la morale.

  • Lucky le 12.04.2017 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il a du se tromper, il voulait dire autre chose, mais le prix Nobel c'est pour les gens qui sont 24h24 entrain de scruter la mer et de sauver des dizaines de millier de naufragés oui vive l'Europe

  • Un Européen le 12.04.2017 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Il mérite le prix nobel oui car il ne regarde pas les chiffres avant les vie humaines, maintenant Mr Juncker vous pourriez répondre : Nous l'Europe allons aidé l'Italie suite a leur geste sans égal d'aide au personne en danger et sans voir les frais même s'il sont en déficit. Nos frontières sont celle de l'Europe et non celle uniquement de l'Italie!

  • taz red le 12.04.2017 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    maintenant on parle injerance et il y a des mois on disait l'europe ne s'occupe pas de italie et des migrant...

  • gianluca le 12.04.2017 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    l'Italie mériterait une aide financière et un appui naval pour les millions de migrants qu'elle a sauvée . Un prix nobel c'est bien beau mais ça rempli pas les caisses de ce pays déjà à l'agonie.