En Islande

07 mars 2018 15:23; Act: 07.03.2018 16:21 Print

600 ordinateurs volés pour miner le bitcoin

Les autorités islandaises ont indiqué mercredi avoir constaté le vol d'ordinateurs, utilisés dans le but de pirater la crypto-monnaie dont la valeur a augmenté récemment.

storybild

Le bitcoin a pris beaucoup de valeur depuis sa création, même si celle-ci a diminué ces deux derniers mois. (photo: AFP/Jack Guez)

Sur ce sujet

Les autorités islandaises ont indiqué mercredi enquêter sur le vol de 600 ordinateurs utilisés pour «miner» le bitcoin, principale monnaie virtuelle, dont l'île est un des tout premiers émetteurs. Les faits se sont déroulés en décembre et janvier, dans des centres de données du sud-ouest de l'île et de la côte ouest.

Une dizaine de personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête, deux Islandais âgés d'une vingtaine et d'une trentaine d'années ont été placés en détention provisoire, soupçonnés d'être liés au crime organisé. Les recherches continuent pour retrouver les serveurs dont la valeur totale est estimée à environ 200 millions de couronnes (1,6 million d'euros).

Le minage du bitcoin s'effectue en faisant effectuer à de puissants ordinateurs des calculs mathématiques complexes. Plus la machine est puissante, plus la monnaie est créée rapidement. La valeur de cette monnaie est actuellement à 10 500 dollars, après avoir frôlé les 20 000 dollars en décembre. L'Islande est devenue ces dernières années le paradis pour les centres de données et les fermes de crypto-monnaie reposant sur la technologie de la blockchain, un processus informatique réputé infalsifiable. Sa localisation géographique est devenue un atout pour cette île de l'Atlantique nord, avec son climat froid propice au refroidissement des serveurs, très énergivores.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TOY69 le 07.03.2018 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une soit disante monnaie, qui se veut inviolable... J'aurais plus confiance dans la monnaie nord-coréenne....

  • Euphrasie le 07.03.2018 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    Miner du bitcoin ce n'est pas le pirater, c'est créer des blocks de la block-chain (et c'est rémunéré).

  • Arnakor le 08.03.2018 00:48 Report dénoncer ce commentaire

    Une monnaie qui sent l'arnaque...

Les derniers commentaires

  • Arnakor le 08.03.2018 00:48 Report dénoncer ce commentaire

    Une monnaie qui sent l'arnaque...

  • has6 le 07.03.2018 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci et c’est quoi un blockchain?

    • Jeje le 07.03.2018 23:58 Report dénoncer ce commentaire

      Une technologie décentralisée. Pour plus d’infos, il y a internet.

  • Head of Marketing le 07.03.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis payé 0.000124582 bitcoin par mois. C'est assez pour un chef-marketing?

  • TOY69 le 07.03.2018 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une soit disante monnaie, qui se veut inviolable... J'aurais plus confiance dans la monnaie nord-coréenne....

  • Euphrasie le 07.03.2018 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    Miner du bitcoin ce n'est pas le pirater, c'est créer des blocks de la block-chain (et c'est rémunéré).