Fraude fiscale

08 novembre 2017 17:56; Act: 08.11.2017 18:00 Print

A peine élu, un politicien sicilien est arrêté

Un conseiller général, élu sur une liste emmenée par Silvio Berlusconi, est soupçonné d'avoir mis au point un système d'évasion fiscale dans le nord-est de la Sicile.

L'élu fraudeur a été mis en résidence surveillée.

  • par e-mail
Sur ce sujet

A peine élu en Sicile, sur une liste de la coalition de droite emmenée par Silvio Berlusconi victorieuse des élections régionales dimanche en Sicile, un conseiller régional a été arrêté pour fraude fiscale, a annoncé mercredi la police italienne. Élu sur une liste de l'Union du Centre (UDC, centre-droit), il a été assigné à résidence.

Gérant d'une société, il est soupçonné avec le président de la fédération des petites entreprises à Messine, à la pointe nord-est de la Sicile, d'avoir mis au point un système d'évasion fiscale basé sur de fausses factures. Le préjudice pour le fisc italien a été évalué à 1,75 million d'euros.

(L'essentiel/nxp/ats)