Triple miraculé

23 mars 2016 15:08; Act: 23.03.2016 16:45 Print

Ce jeune Américain a survécu à trois attentats

Mason Wells, 19 ans, blessé à l'aéroport de Bruxelles, était également présent lors de l'attentat du marathon de Boston en 2013 et à Paris, le 13 novembre 2015.

Sur ce sujet
Une faute?


Un Américain blessé à Bruxelles était à Boston... par 20Minutes

Selon plusieurs médias américains, par un cruel jeu du hasard, Mason Wells, jeune missionnaire mormon âgé de 19 ans, blessé mardi à l'aéroport de Zaventem, était également présent lors des attentats de Boston en 2013, qui ont fait trois morts et de nombreux blessés. La chaîne de télévision NBC News, citant la famille Wells, a affirmé qu'il se trouvait aussi à Paris, en novembre, lors de la série d'attentats qui a fait 130 morts.

Un ami de la famille Wells a précisé que le jeune homme a souffert de brûlures aux mains, aux jambes et au visage: «Un talon a été le plus touché et les médecins travaillent à le réparer. Sa famille ne connaît pas l'étendue de la blessure», a indiqué cette source. «Il nous a dit qu'il était à proximité des terroristes au moment de l’explosion. C’est un miracle qu’il soit encore en vie», a ajouté Chad Wells, le papa de Mason.

«C'est un costaud»

«C'est sa troisième attaque terroriste», a confié le père du jeune homme aux journalistes d'ABC News. Le 15 avril 2013, Mason se trouvait en effet sur Boylston street, à quelques mètres de la ligne d'arrivée du marathon de Boston. Il attendait sa mère Kimberly qui participait à l'épreuve lorsque les bombes des frères Tsarnaev ont explosé.

Deux ans et demi plus tard, le jeune mormon était à Paris, sans ses parents cette fois, lors des attaques terroristes qui ont frappé la capitale française. «Au téléphone, je lui avais demandé d’être très prudent et d’observer les gens autour de lui», a raconté sa maman. Les parents de Mason ne doutent pas de sa capacité à surmonter ses blessures et se fient à sa bonne étoile. «C'est un costaud», a souligné son papa, assurant que l'expérience de Boston «l'avait aidé à rester calme».

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Eric K. le 23.03.2016 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    S'il pouvait faire un planning de ses déplacements et le rendre public... Je serai assez intéressé. Histoire de ne pas me trouver au même endroit que lui :-p

  • Coeur dévastateur le 23.03.2016 19:26 Report dénoncer ce commentaire

    un missionnaire mormon, cela veut tout dire, les religions toujours prêt à inventer des miracles pour recruter en période de peur.

  • papa le 24.03.2016 06:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tu confonds mormon et témoins de Jéhovah je dirai. tu serai étonné de voir le nombre de dirigeants mormons aux US.

Les derniers commentaires

  • non le 24.03.2016 11:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore une famille qui veut attirer les médias , aux États-Unis tout est possible pour devenir célèbre une personne sensée n'arriverai jamais à quoi cette histoire

  • sami1703 le 24.03.2016 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est peut êtres dans le coup mdrrrrr

  • LéléLam le 24.03.2016 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Coincidence........ Si ce brave jeune homme ne portait pas le nom qu'il a ou bien si il était plus typé ou "bronzé", la police, FBI, ou tout autre organisme lui serait déjà tombé dessus.

  • papa le 24.03.2016 06:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tu confonds mormon et témoins de Jéhovah je dirai. tu serai étonné de voir le nombre de dirigeants mormons aux US.

  • Patrick le 24.03.2016 00:25 Report dénoncer ce commentaire

    Affaire à suivre ...