Craintes en Europe

08 août 2020 19:56; Act: 08.08.2020 20:08 Print

Entre canicule et Covid-​​19, ils ont fait leur choix

Transpirant sous leurs masques, les Européens se sont rués samedi sur les plages. Le mépris des gestes barrières inquiète les autorités dans plusieurs pays.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Au Luxembourg, une alerte rouge à la canicule a été enclenchée samedi. Idem pour une quinzaine de départements en France. Et c'est plus largement une grande partie du continent européen qui est concernée. Cet épisode caniculaire, prévu au moins jusqu'à mardi, ne dispense pas des gestes barrières ni du port du masque, martèlent les autorités sanitaires. Et pourtant, certaines scènes vues samedi ont de quoi inquiéter dans le nord de l'Europe.

Au Royaume-Uni, la température a atteint 36 degrés samedi dans le sud-est de l'Angleterre. La veille, le thermomètre avait grimpé à 36,4 degrés à Heathrow et Kew gardens, (ouest de Londres), en faisant la plus chaude journée d'août en 17 ans. Les Britanniques ont alors pris la direction des plages, comme à Bournemouth, où les autorités ont conseillé d'éviter une grande partie du littoral faute de pouvoir respecter les règles de distanciation en toute sécurité.

Allemagne, Pays-Bas...

À Londres, certains se sont rafraîchis dans les étangs du parc d'Hampstead Heath, dans le nord de la capitale, tandis que d'autres ont sauté dans un train vers les plages les plus proches de la capitale comme Brighton, une ville balnéaire de la côte sud-est.

En Allemagne, des hordes de résidents en quête de fraîcheur ont eux aussi pris la direction du littoral. Mais les autorités locales ont averti, samedi, que certaines plages de la côte nord de l'Allemagne ainsi que plusieurs lacs devront fermer en raison de l'impossibilité de respecter une distance de sécurité de 1,5 m entre chaque personne. «Les parcs, les lacs, les plages et les piscines sont pleins à craquer. Gardez la tête froide, maintenez vos distances et portez votre masque lorsque vous ne pouvez pas éviter la proximité», a exhorté la police de Berlin sur Twitter.

Aux Pays-Bas, les températures ont dépassé les 35 degrés et des milliers de personnes ont afflué vers les plages, y compris à La Haye, où beaucoup ont ignoré les distances recommandées.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • l'inconnu du lac le 08.08.2020 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on en reparlera fin août, début septembre quand les taux vont exploser dû notamment au relâchement et retour de vacances

  • Eschois le 08.08.2020 21:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont choisis la plage les uns sur les autres contre la canicule, pour le virus ils verront en septembre si ils sont encore en vie ou si ils ont peut-être infectés leurs entourages...

  • Inconnu le 08.08.2020 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les ouvriers en usine ou sur les chantiers qui crèvent de chaud mais qui garde leur masque, tout ces vacanciers sont ils chômeurs ????

Les derniers commentaires

  • Remy le 10.08.2020 19:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont raison, vivez, souriez, la mascarade est bientôt terminée.

    • @Remy le 10.08.2020 20:16 Report dénoncer ce commentaire

      oui marre de ce cirque! Quand est-ce que les gens se réveillent enfin et se rendent compte qu'on les a tous manipulé...?

  • unjeune le 10.08.2020 17:36 Report dénoncer ce commentaire

    ah on est allé à 10 se baigner c'était génial on a même picolé un peu lol

    • unautrejeune le 10.08.2020 20:13 Report dénoncer ce commentaire

      oui nous aussi!!

  • Mangez des pommes! le 10.08.2020 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    Et en Belgique bagarre générale quand les autorités ont décidé de fermer une plage...une honte! Je me souviendrai toujours d'une phrase culte de Jacques Chirac il y a des années de cela mais tellement d’actualité : «il ne faut jamais prendre les gens pour des imbéciles mais ne jamais oublier non-plus qu'ils le sont!» C'est malheureux à dire, mais c'est tellement vrai!

  • Pierre-Simon le 10.08.2020 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une belle illustration d'un des côtés les plus pervers de notre civilisation et de notre société, l'homme n'est pas prêt à sacrifier son confort à aucun prix, pas même pour préserver sa propre sécurité..., ou celle des autres! Défier ainsi les lois de la nature aura sans doute de terribles conséquences, car celle-ci est sans pitié.

  • Klibbertmech le 10.08.2020 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    ben désolé mais je me fous de ce virus, s'il fait trop chaud alors je vais me baigner dans un lac.

    • Jingsa le 10.08.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

      ce n’est pas un virus mais un vaccin qui avec le temps aura raison de gens comme toi, enfin je l’espère