En Allemagne

08 mars 2018 16:56; Act: 08.03.2018 17:56 Print

L'oxyde d'azote aurait fait 6 000 morts en un an

Les émissions d'oxyde d'azote, produites notamment par les véhicules diesels, ont provoqué quelque 6 000 décès prématurés en Allemagne en 2014.

storybild

Les voitures diesels sont souvent à l'origine des décès dus aux rejets d'oxyde d'azote nocifs dans l'air. (photo: Reuters)

Sur ce sujet

«Nous devons faire tout notre possible pour garder notre air propre et sain», déclare Maria Krautzberger, responsable d'une étude réalisée par l'Office fédéral de l'Environnement allemand, et qui repose sur de nombreuses statistiques scientifiques et épidémiologiques. Outre ces décès, les émissions d'oxyde d'azote sont également responsables de l'augmentation de maladies comme le diabète, l'hypertension, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies pulmonaires chroniques ou encore l'asthme.

Ainsi, 8% des cas de diabète, soit 437 000 personnes et 14% des cas d'asthme (439 000 personnes) sont imputables en Allemagne aux rejets d'oxyde d'azote (NO2). Pointées du doigt par l'étude, les grandes villes où la circulation est dense devraient être les premières à agir. «Une cause importante des décès dus aux rejets d'oxyde d'azote nocifs dans l'air sont clairement les voitures diesels», explique Mme Krautzberger, citée dans un communiqué. Le trafic routier est ainsi responsable à 60% de ces émissions, dont 72% les diesels, selon l'étude.

Les interdictions de circulation des vieux diesels dans les villes peuvent alors constituer un bon moyen pour y remédier. Fin février, la justice allemande avait justement ouvert cette possibilité. Quelque 70 villes allemandes présentaient encore en 2017 des taux de dioxyde d'azote supérieurs au seuil annuel moyen de 40 microgrammes par mètre cube édicté par l'Union européenne, d'après l'Office fédéral de l'environnement.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Katya le 08.03.2018 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    mmm les VOITURES diesel ... pas les camions donc ... oui oui oui .... je ne nie pas l impact néfastes des VOITURES diesel mais je pense qu on oublie commodément les camions qui en rejettent totu autant sinon plus ....

  • méchnat conducteur de Diesel le 08.03.2018 19:06 Report dénoncer ce commentaire

    Le taux de NOx permis dans les bureaux est de 200 fois supérieur à celui qui est permis dans les rues. Il vaudrait peut-être mieux chercher là les causes des maladies citées, que chez les voitures.

  • rené sance le 09.03.2018 05:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on distille du pétrole on a obligatoirement de l’essence et du gaz oil, si on ne vend que du gaz oil, l’essence devient sur abondante et les prix chutent et pour rééquilibrer tout ce bins ils n’hésitent pas à vous balancer 6000 mort sur la conscience, pas un de moins et pas un de plus

Les derniers commentaires

  • Luxo le 09.03.2018 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Les voitures modernes avec "filtres" sont plus nocives que les vieux diesels. Interdir les voitures diesels en ville ne pénalise pas l'économie. Car 99% des conducteurs sont capable de parcourir la ville à pied ou à vélo. Un SUV de 2 tonnes transportant une gazelle de 50 KG montée sur talons aiguilles poulue bien plus qu'un 36 tonnes qui transporte 33 tonnes de marchandises

  • Toni le 09.03.2018 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    Et si en interdisant les voitures au diesel dans les villes le taux d'oxyde d'azote ne change pas ou très peu qu'est qu'on fait !!!

  • JAFO le 09.03.2018 07:37 Report dénoncer ce commentaire

    (suite) Et si on nous donnait une vrai solution alternative... que pensez-vous de la pile à combustible?

  • JAFO le 09.03.2018 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    C'est drôle, on fait dire ce qu'on veut aux statistiques lorsqu'on ne veut plus de quelque chose. Amusons-nous à la même chose : donc, allons dans leur sens, et passons tous à la voiture électrique! Ahhh, ben... il n'y a pas assez d'électricité... et même si on se mettait à construire des tonnes d'éoliennes et de panneaux solaires, ça serait insuffisant... ben on construit de nouvelles centrales nucléaires alors pour pallier à cette nouvelle et toujours plus grandissante demande d'énergie! Arghhh les chiffres... on peut s'en servir comme on veut!

  • Billy le 09.03.2018 06:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qui ont triché les émissions Nox en trafiquants les voitures afin de passer le control