Polémique

28 novembre 2017 15:23; Act: 28.11.2017 16:00 Print

«La Belle au bois dormant» agressée sexuellement?

Dans le célèbre conte, le bisou du Prince pour réveiller la Belle ne serait pas consenti. Une mère de famille britannique s'est emportée sur Twitter.

storybild

Selon une mère de famille britannique, qui a lancé le débat sur les réseaux sociaux, les contes véhiculent de mauvais messages pour les enfants.

Sur ce sujet
Une faute?

Sarah Hall, maman d'un petit garçon de 6 ans, n'a pas apprécié que son enfant rentre de l'école avec un livre de «La Belle au bois dormant». Estimant qu'il s'agit d'un conte sexiste, elle a laissé libre cours à sa rage sur Twitter: «Tant que de telles histoires sont discutées en classe, la société ne changera jamais». La publication a été accompagnée du #MeToo, dénonçant le harcèlement et les abus sexuels.

Interrogée par la BBC, la mère explique que, selon elle, les contes véhiculent de mauvais messages. Puisque le prince embrasse la Belle au bois dormant pour la réveiller, le baiser n'est pas consenti, estime-t-elle. «Je pense que ce conte traite aussi de comportement sexuel et de consentement. Il montre à quel point ce type de comportement est ancré dans notre société».

Tandis que le tweet de la Britannique a suscité de nombreuses et vives réactions de la part des internautes, elle est soutenue par plusieurs pédagogues et féministes. «Les contes véhiculent des messages patriarcaux sur la manière dont un homme et une femme sont censés se comporter. Les enfants, eux, essaient par la suite de s'y identifier», affirme Elisabeth Müller, pédagogue suisse.

Néanmoins, plusieurs réactions estiment qu'il serait faux de priver les petits des contes parce que ces derniers renforcent leur imagination et leur fantaisie. Et ils seraient tout à fait capables de faire la différence entre un conte et la réalité.

(L'essentiel/daw/ofu)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DesperateHousewife le 28.11.2017 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    Décidément, y en a qui n'ont rien à faire de leur journée...

  • lux21 le 28.11.2017 15:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    personnellement je trouve que les gens ils voient du mal partout...

  • Mi de Mi le 28.11.2017 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vivement le Brexit !

Les derniers commentaires

  • Hipp le 29.11.2017 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    On ne peut en aucun cas parler d'agression sexuelle puisque dans le conte même il "dépose" un baiser sur la princesse et ensuite c'est elle qui se réjouit et même elle en demande plus! Des preuves? Le mot de la fin que diable: Ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants! Quand au baiser toutes mes amies française me donnent un baiser, même trois, lorsque nous nous saluons!

  • Wahou le 29.11.2017 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Et le crapaud on lui a demandé son accord pour l'embrasser et qu'il se transforme en prinche charmant... Pauvre homme abusé par une femme...

    • La Mouche le 29.11.2017 14:41 Report dénoncer ce commentaire

      Oui! Si ca se trouve, il voulait rester crapaud... et on ne lui a pas demandé son avis... Quelle honte! Il faut prévenir la SPA!

  • fred le 29.11.2017 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et on peut aussi parler de polygamie avec les 7 nains, et de séquestration avec Rayponce !!!! Mais où va le monde !!!!!

  • Asimov1973 le 29.11.2017 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mas vraiment??? Pourquoi ne pas faire la morale sur l’obesite de Santa Klaus alors? est-ce que pippo le copain de mickey mouse il est gay? si oui pourquoi il ne fait pas coming out? Aggression sexuelle...bon dieu....

  • The rebel le 29.11.2017 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    ça va, il n'avait pas mis la langue

    • Hein le 29.11.2017 15:40 Report dénoncer ce commentaire

      Qui dis ça?