Décision à Luxembourg

15 mars 2018 16:08; Act: 16.03.2018 07:16 Print

«La Mafia», des restos indésirables dans l'UE

Le tribunal de l'Union européenne a tranché: la marque de la chaîne espagnole de restauration «La Mafia se met à table» est «contraire à l'ordre public».

storybild

«La Mafia se sienta à la mesa» renvoie à «une organisation criminelle» et pourrait «choquer ou offenser», selon la CJUE basée à Luxembourg. (photo: Illustration)

Sur ce sujet

En 2006, la société espagnole La Honorable Hermandad, à laquelle a succédé La Mafia Franchises, avait demandé à l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) d'enregistrer la marque «La Mafia se sienta a la mesa» («La Mafia se met à table»), notamment pour des services de restauration, rappelle la Cour de Justice de l'UE, basée à Luxembourg, dans un communiqué.

Mais en 2015, l’État italien avait estimé qu'en promouvant et banalisant une organisation criminelle, elle était contraire à «l'ordre public et aux bonnes mœurs». La Mafia Franchises avait alors saisi le tribunal de l'UE et c'est cette demande qui a été rejetée jeudi par la justice européenne.

Le logo du «Parrain»

Dans ses conclusions, le tribunal considère que la marque «la Mafia se sienta à la mesa» renvoie à «une organisation criminelle» et elle est ainsi «de nature à choquer ou offenser non seulement les victimes de cette organisation criminelle et leurs familles, mais également toute personne qui, sur le territoire de l'Union, est mise en présence de la marque et possède des seuils moyens de sensibilité et de tolérance, raison pour laquelle elle doit être déclarée nulle».

Fondée en 2000 et connue sous le nom de «La Mafia», la chaîne espagnole de restauration opère une quarantaine d'établissements de spécialités «italo-méditerranéennes» dans toute l'Espagne. Son logo - une rose sur fond noir - et le lettrage blanc ne sont pas sans rappeler l'affiche du film «Le Parrain», de Francis Ford Coppola.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JeanMert le 15.03.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et les politiques se mettent à table .. c'est mieux mais pas réaliste .. C'est pire que Mafia et Omerta réunies

  • Bastogne le 16.03.2018 00:17 Report dénoncer ce commentaire

    Cette chaîne de restaurant est peut-être de conivance avec VEVIBA? ;-))

  • jean le 16.03.2018 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Visiblement la mafia pour tous ces commentateurs n’est qu’une idée vague sortie des films américains. Mais la mafia existe réellement et tue. Elle est une organisation criminelle comme Daesh est une organisation terroriste. Que diriez vous d’un resto au nom de « un couscous avec Daesh » !?...

Les derniers commentaires

  • jean le 16.03.2018 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Visiblement la mafia pour tous ces commentateurs n’est qu’une idée vague sortie des films américains. Mais la mafia existe réellement et tue. Elle est une organisation criminelle comme Daesh est une organisation terroriste. Que diriez vous d’un resto au nom de « un couscous avec Daesh » !?...

  • Bastogne le 16.03.2018 00:17 Report dénoncer ce commentaire

    Cette chaîne de restaurant est peut-être de conivance avec VEVIBA? ;-))

  • BBlancM le 15.03.2018 22:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas besoin de s’appeler mafia .... il y en a des restaurant bizarre dans le sud avec en plus 1 étoile Michelin et site dans le Gault millau..

  • N'importe quoi le 15.03.2018 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    Hooooo bien Là on voit que le tribunal européen a beaucoup de travail . Moi je vais appelé mon restaurant .

    • Miles le 15.03.2018 19:36 Report dénoncer ce commentaire

      Le tribunal n'a pas le choix, il doit traîter les affaires même si elles paraissent stupides.

    • PoeTaToes le 15.03.2018 20:19 Report dénoncer ce commentaire

      Ouah Miles bah oui, c'est une affaire à traiter en priorité!

    • Et bien plus le 15.03.2018 20:41 Report dénoncer ce commentaire

      Le tribunal lui n'a rien demandé... c'est la chaine de restaurant qui l'a saisie une fois les autres recours épuisés! Mais j'aimerais comprendre cette logique : vous crachez sur le tribunal européen, parce qu'il est européen je suppose, mais vous semblez soutenir cette chaine de resto douteuse? Vous faites partie de l'organisation ou quoi?

  • nanard le 15.03.2018 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    ce type de décision me convient dans ce monde de brutes. J'espère d'autres décisions de ce genre