Berne garde le cap

13 avril 2013 11:55; Act: 13.04.2013 12:06 Print

La Suisse ne touchera pas au secret bancaire

La confédération helvétique maintient son cap en faveur de l'échange d'informations à la demande et non automatique, a déclaré samedi la ministre suisse des Finances.

storybild

Pour la ministre suisse des Finances, Eveline Widmer-Schlumpf, «il est important de réfléchir à des variantes» à l'échange automatique des donnés fiscales. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«Aujourd'hui la norme est l'échange d'informations à la demande, et non l'échange d'informations automatique, la Suisse poursuit la stratégie de l'argent propre qu'elle a lancé en décembre dernier», a déclaré Eveline Widmer-Schlumpf, dans une interview au journal Le Temps. Mme Widmer-Schlumpf a ajouté qu'un groupe d'experts placé sous la direction du professeur d'économie Aymo Brunetti est en train de réfléchir à l'évolution future de la stratégie de l'argent propre lancée en décembre dernier et qu'il devrait rendre son rapport cet été.

«Je suis persuadée qu'il est important de réfléchir à des variantes», déclare-t-elle. La ministre suisse a encore émis des doutes quant à une application universelle d'un modèle d'échange d'information automatique. «Un critère international pour l'échange automatique d'informations n'est pas prêt de s'imposer tant que les places financières d'Amérique et d'Asie refusent un tel modèle», a-t-elle affirmé. «On peut par contre imaginer la coexistence de plusieurs normes», ajoute-t-elle.

La Suisse va continuer à «s'engager activement pour que les règles du jeu soient les mêmes pour tous», a-t-elle encore indiqué. «Les révélations sur les places offshore ont montré que de nombreuses places financières ne respectent pas» certains critères internationaux. «Ces derniers doivent non seulement être intégrés dans la législation, mais aussi appliqués», relève la ministre suisse, qui estime qu'il n'est «pas acceptable que certains pays en soient dispensés».

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • chispa le 13.04.2013 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    notre gouvernement veut etre plus blanc que blanc en laissant la suisse, l'angleterre (et ses paradis fiscaux) la france et son monaco et son andorre etc, etc... je ne voterais plus jamais pour un gouvernement que nous amene a la ruine pour faire les beaux (ou les veaux) en europe! ni personne de ma famille...

  • Anonyme121212 le 13.04.2013 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Il y en a tellement de blagues sur les suisses et pourtant ils viennent de démontrer là qu'en réalité on est bien des c**!

  • justicier le 13.04.2013 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    les suisses ont déjà baissé complètement leur froc devant les américains, nous devons employer les mêmes moyens qu'eux pour faire céder ses pilleurs de richesse.

Les derniers commentaires

  • Sunday Girl le 14.04.2013 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt il défendront à la Suisse de fabriquer de chocolat ou des montres!

  • jocker le 13.04.2013 20:42 Report dénoncer ce commentaire

    Les suisses ont compris que s'ils abandonnaient le secret bancaire, c'est se mettre une balle dans le pied, voire même la mort assurée. Le Luxembourg doit résister comme les suisses au chantage européen.

    • Tristan le 20.12.2013 22:45 Report dénoncer ce commentaire

      Et vivre sur le dos des pauvres des pays qui vous entourent ça ne vous fait pas réfléchir ? Car les impôts que les riches ne payent pas ailleurs ce sont les pauvres qui sont obligés de le payer !

  • Robin le 13.04.2013 19:45 Report dénoncer ce commentaire

    je ne verrais rien a dire à la disparition des paradis fiscaux si tous les pays sans exception les feraient disparaître, mais ce ne sera pas le cas assurément, voir les USA, UK, et autres qui EUX ne bougeront pas, alors cherchons l'erreur.Quel était l'enjeu pour Luxembourg d'abdiquer si facilement?

    • chispa le 14.04.2013 10:43 Report dénoncer ce commentaire

      je me suis aussi demandée l'enjeu de la proposition de frieden et je ne pas de réponse!

    • Barbare le 15.04.2013 12:47 Report dénoncer ce commentaire

      Frieden recevra un chalet à Monaco et une cabane au Canada!

  • Jaloux le 13.04.2013 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les autres ? Sommes nous trop c....s pour ne pas avoir compris que l'on sciait la branche sur laquelle nous sommes assis ? pauvres de nous ( dans le sens propre comme figuré ) ou bien cela cache quelque chose, une bonne surprise que le grand magicien va sortir de sa manche. J'en pleure.

  • justicier le 13.04.2013 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    les suisses ont déjà baissé complètement leur froc devant les américains, nous devons employer les mêmes moyens qu'eux pour faire céder ses pilleurs de richesse.

    • Barbare le 15.04.2013 12:47 Report dénoncer ce commentaire

      Donc il faut baisser le froc devant les américains?