En Catalogne

10 novembre 2017 12:53; Act: 10.11.2017 16:37 Print

La présidente du Parlement sort de prison

La présidente indépendantiste du Parlement catalan, Carme Forcadell, a bien versé la caution de 150 000 euros qui lui permettra de quitter dès vendredi la prison où elle a passé la nuit.

storybild

La présidente du Parlement catalan a dormi en prison près de Madrid, dans la nuit de jeudi à vendredi, mais elle a versé une caution de 150 000 euros lui permettant de sortir. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

"La caution de Forcadell a été consignée, il manque l'ordonnance de remise en liberté du juge", a déclaré une porte-parole de la Cour suprême à des journalistes. Mme Forcadell est poursuivie dans le cadre de l'enquête pour "rébellion" et "sédition" déclenchée après la déclaration d'indépendance du Parlement catalan, le 27 octobre. Un peu avant 13h (12h GMT), la cour a d'ailleurs fait savoir dans un communiqué que l'ordonnance était rédigée et devait désormais être notifiée à la prison et à Mme Forcadell.

Elle sera placée sous contrôle judiciaire, impliquant la remise de son passeport, l'interdiction de sortie du territoire espagnol et l'obligation de se présenter une fois par semaine devant un juge. Indépendantiste de la première heure, ex-présidente de la puissante association séparatiste Assemblée nationale catalane (ANC), Carme Forcadell avait compté un à un les bulletins de vote le jour de la proclamation de l'indépendance: 70 voix sur 135 pour la sécession de la Catalogne.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hofcat le 10.11.2017 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très magnanime de part de l'Espagne face à des personnes qui veulent détruire le pays. Exprimer son opinion (politique) c'est légitime. Déclarer l'indépendance, surtout sur base d'un référendum illégal boycotté par la moité des Catalans, c'est de la trahison.

  • Harry le 10.11.2017 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    150 000 euros!! Elle avait de bonnes économies.

  • Citoyen 57 le 10.11.2017 18:48 Report dénoncer ce commentaire

    A Hofcat. A quoi servent alors les élections régionales de 2015? A quoi sert le parlement catalan avec ses élus indépendantistes majoritaires en 2015? Les élections de 2015 étaient elles illégales? Non mais c'est le résultat qui ne plait pas à Madrid. En décembre 2017 que fera le gouvernement espagnol si le résultat des élections ne lui plait toujours pas.?

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 10.11.2017 18:48 Report dénoncer ce commentaire

    A Hofcat. A quoi servent alors les élections régionales de 2015? A quoi sert le parlement catalan avec ses élus indépendantistes majoritaires en 2015? Les élections de 2015 étaient elles illégales? Non mais c'est le résultat qui ne plait pas à Madrid. En décembre 2017 que fera le gouvernement espagnol si le résultat des élections ne lui plait toujours pas.?

  • La Mouche le 10.11.2017 18:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @hofcat : boycotté par la moitié des Catalans... vous omettez exprés les conditions du déroulement du vote.. le voté à été déclaré illégal, les postes de votes se faisaient fermer, les urnes confisquer et les votants charger par la police... faites le dans des conditions normales et vous pouvez être sûr que les gens se seraient déplacés (pour voter oui ou non d'ailleurs) surtout que le taux d'abstention est généralement faible en Catalogne.

  • Hofcat le 10.11.2017 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très magnanime de part de l'Espagne face à des personnes qui veulent détruire le pays. Exprimer son opinion (politique) c'est légitime. Déclarer l'indépendance, surtout sur base d'un référendum illégal boycotté par la moité des Catalans, c'est de la trahison.

  • Harry le 10.11.2017 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    150 000 euros!! Elle avait de bonnes économies.

    • Raphaël le 10.11.2017 16:36 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pas elle qui a payé, c'est ANC (association civile nationaliste de Catalogne) qui a payé. ANC veut d'ailleurs payer aussi pour tous les autres. D'où ils sortent cet argent?