Union européenne

29 décembre 2017 10:58; Act: 29.12.2017 11:04 Print

Le Luxembourg veut un plan contre le glyphosate

BRUXELLES/LUXEMBOURG - Six pays européens dont le Grand-Duché ont signé une lettre réclamant un «plan de sortie» concernant l'herbicide controversé.

storybild

Le glyphosate a suscité une vaste contestation. (photo: DPA/Daniel Karmann)

op Däitsch
Sur ce sujet

Les ministres de l’Agriculture et de l’Environnement de six États européens, dont le Luxembourg, réclament à la Commission européenne un plan pour sortir du controversé glyphosate. La prolongation de l’autorisation pour cinq années, décidée fin novembre, doit s’accompagner de mesures pour limiter les risques, indiquent les ministres dans une lettre datée du 19 décembre, rapporte l’agence DPA.

Le Luxembourg, la France, la Belgique, la Grèce, Malte et la Slovénie sont les pays signataires de la missive. Cette dernière réclame un «plan de sortie» et de nouvelles études pour analyser les risques et les alternatives. Le glyphosate est contesté pour ses effets supposés sur la santé et l'environnement.

Le Luxembourg faisait partie des pays ayant voté contre la prolongation pour cinq ans de l’herbicide. Mais 18 pays membres de l’UE avaient validé la mesure le 27 novembre.

(L'essentiel avec DPA)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • max le 29.12.2017 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes européens l Europe doit écouter les peuples et non les lobbyistes ????

  • léa le 29.12.2017 23:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il serait sain de l'interdire au plus vite !!!!

  • Harris le 29.12.2017 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas, mais est ce que nos ministres ne peuvent pas tout simplement interdire sans attendre une feuille de route?

Les derniers commentaires

  • jfs le 30.12.2017 23:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive l empoisement des masses pour les dessous de tables

  • shocking le 30.12.2017 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nos dépenses sont plus efficaces que toutes les lois! achetons tous du bio sans glyphosate! La loi du marché fera le reste: pas de demande d’agriculture qui pollue, du coup le glyphosate ne sera plus utilisé !

    • contamination sans bornes le 31.12.2017 09:25 Report dénoncer ce commentaire

      Le bio ne peut plus être produit si tous les champs sont polués, le sol est contaminé. En plus le glyphosat lie les minéraux dans le sol ce qui fait que les plantes ne peuvent plus s'alimenter et meurent de faim comme nous. Le glyphosat tue nos bactéries de digestion et on ne peut pas voir si un produit acheté au magasin est traîté avec, parce qu'ils ne le marquent pas dessus. Le vent emporte le glyphosat pulverisé sur les champs de toute la région voisine et contamine les plantes audessus du sol et les racines endessous où l'eau le répend aussi dans les champs voisins ...

  • Si dur? le 30.12.2017 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    On nous trimballe ou nos dirigeants ont vraiment du mal avec leur fonction. C'est pourtant simple de faire une loi pour l'interdire au moins au GDL. Quand il s'agit de radars ou de mariage c'est plus rapide il me semble? Et si jamais l'UE veut nous mettre à l'amende, alors déjà la procédure est longue et en plus entre une ridicule amende et la santé je crois que le choix est vite fait. Je suis un pro-UE depuis le début, mais si c'est pour voir cela et soyons clair, finir par mourir d'un cancer car agriculteurs comme industriels m'auront empoisonné, alors non!

  • Sophie le 30.12.2017 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Interdisons ce produit a Luxembourg et dans les pays contre ce produit et basta!

  • léa le 29.12.2017 23:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il serait sain de l'interdire au plus vite !!!!