Politique en Allemagne

07 décembre 2017 19:59; Act: 07.12.2017 20:06 Print

Le SDP va négocier avec le parti de Merkel

Le parti social-démocrate allemand a finalement accepté de mener des discussions avec la CDU, en vue de former un gouvernement.

storybild

Martin Schulz a par ailleurs été réélu à la tête du parti social-démocrate. (photo: AFP/Tobias Schwarz)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Les sociaux-démocrates allemands ont donné leur feu vert jeudi à l'ouverture de discussions gouvernementales avec Angela Merkel pour tenter de sortir l'Allemagne de l'impasse politique mais en posant des conditions drastiques, notamment sur l'Europe. À l'issue d'un débat long et animé, les 600 délégués du Parti social-démocrate (SPD), réunis en congrès à Berlin, ont accepté d'entamer avec les conservateurs des discussions dont l'issue, insistent-ils, reste ouverte.

Dès la semaine prochaine, le président du SPD, Martin Schulz a prévu de s'entretenir avec la chancelière et présidente de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), Angela Merkel, et le dirigeant du parti frère bavarois CSU, Horst Seehofer. Car près de trois mois après les élections législatives, Angela Merkel est toujours en quête d'un allié gouvernemental. Très prudent car miné par une débâcle électorale lors des législatives du 24 septembre, le SPD a laissé toutes les portes ouvertes. «Nous ne devons pas gouverner à tout prix. Mais nous ne devons pas refuser à tout prix de gouverner», avait lancé Martin Schulz avant le vote. Il a par ailleurs été réélu à la tête du parti qu'il préside depuis moins d'un an, avec plus de 81% des voix.

Juste après la cinglante défaite aux législatives, le SPD avait assuré vouloir faire une cure d'opposition. Mais après l'échec le mois dernier d'une tentative de formation d'un gouvernement entre la famille politique de la chancelière, les libéraux et les Verts, le SPD s'est retrouvé dos au mur: il n'y a plus que cette option d'alliance possible à la chambre des députés. Les sociaux-démocrates hésitent toutefois encore entre entrer dans un gouvernement dirigé par Mme Merkel ou soutenir de l'extérieur un gouvernement conservateur minoritaire. Ils peuvent aussi au final rejeter ces deux options, quitte alors à provoquer un scrutin anticipé.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Simon le 08.12.2017 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    Le SDP va négocier avec le parti de Merkel Relisez .

Les derniers commentaires

  • Simon le 08.12.2017 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    Le SDP va négocier avec le parti de Merkel Relisez .

    • Hein le 08.12.2017 09:16 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors??