Fusillade en direct

15 novembre 2016 17:56; Act: 16.11.2016 10:59 Print

Le coup de folie d'un jeune couple de Russes

Armés jusqu'aux dents, deux adolescents de 15 ans se sont suicidés après avoir été assiégés par la police. Ils ont diffusé les images de la fusillade en direct sur les réseaux sociaux.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Comme Roméo et Juliette, les héros de Shakespeare, Denis et Katerina se sont aimés jusqu'à la mort. En fugue, le couple d'adolescents s'est retranché dans une maison d'une ville du nord-ouest de la Russie. Ils ont ouvert le feu sur des véhicules de police avant de se donner la mort, raconte sur son site la chaîne d'information russe Russia Today. «Deux adolescents de 15 ans se sont barricadés dans une maison de Strugy Kraysne. Les agents de police ont engagé le dialogue avec les forcenés pendant plusieurs heures, en vain. Au bout d'un moment, ils n'ont plus répondu», raconte un enquêteur.

La police a finalement pris d'assaut la maison, sans ouvrir le feu, précise un autre agent à l'agence russe TASS. En entrant, les forces de l'ordre ont découvert deux corps présentant des blessures par balles. Tout semble indiquer que le garçon et son amie se sont suicidés. Sur place, la police a mis la main sur un nombre important d'armes à feu et de munitions, sur une boîte de préservatifs et une bouteille de Black Russian (cocktail à base de vodka et de liqueur de café).

Message d'adieu

Les enquêteurs ont ensuite compris que le couple d'ados avait diffusé en direct sur Periscope les images des tirs ciblant une camionnette de police, stationnée devant la maison dans laquelle ils étaient retranchés encore en vie. Sur un enregistrement, posté pour sa part sur Instagram (ci-dessous), on entend Katerina expliquer qu'elle a fugué après une embrouille avec sa mère. Celle-ci lui aurait interdit de se rendre à une soirée organisée par des amies. «Je devais dormir chez des amis, mais ma mère ne m'a pas autorisée à y aller. J'y suis allé malgré tout. Ils m'ont retrouvée pendant la nuit... c'était dur et tout cela s'est passé devant Denis et sa mère. J'ai alors décidé de fuguer de nouveau», explique-t-elle.

Pendant trois jours, le couple s'est caché dans la maison qui allait finir par être son tombeau. Apparemment, ils avaient prévu cette issue dramatique. En effet, sur la vidéo, on entend Denis parler de la meilleure façon de passer le dernier jour de sa vie. De son côté, Katerina a laissé ce qui ressemble à un message d'adieu sur sa page VK, le Facebook russe: «Je vous aimais tous. Mais vous n'avez pas remarqué comment vous avez ruiné mon esprit et ma vie». D'autres messages de la jeune fille confirment qu'elle n'a pas été contrainte par Denis et que le suicide était pour elle un choix conscient.

(L'essentiel/cga)