Royaume-Uni

06 février 2018 16:04; Act: 06.02.2018 16:34 Print

Le mandat d'arrêt contre Julian Assange maintenu

Le fondateur de WikiLeaks reste sous le coup d'un mandat d'arrêt, la demande de ses avocats de le lever ayant été rejetée mardi par la justice britannique.

storybild

Julian Assange est considéré comme un traître par les uns, comme un héros de la liberté d'expression par d'autres. (photo: AFP/Justin Tallis)

Sur ce sujet

La justice britannique a maintenu mardi le mandat d'arrêt visant le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, réfugié à l'ambassade d’Équateur de Londres, depuis près de six ans. «Je ne suis pas convaincue que le mandat doive être levé», a déclaré à l'audience la juge du tribunal londonien de Westminster, Emma Arbuthnot. Dans sa décision, la magistrate a indiqué qu'elle allait désormais examiner si le maintien de ce mandat d'arrêt était dans l'intérêt public, une question soulevée par la défense.

Les avocats de l'Australien de 46 ans avaient plaidé que ce mandat d'arrêt avait «perdu son objectif et sa fonction» après le classement en mai 2017 d'accusations de viols par la Suède où il était recherché. Ce sont ces accusations, qu'il niait, qui avaient poussé Assange à demander l'asile à l'ambassade d'Équateur en juin 2012. Sa défense avait aussi invoqué les problèmes de santé de Julian Assange, qui selon elle n'a pas accès aux soins médicaux, et souffrirait de problèmes aux dents, à l'épaule et de dépression.

Crainte d'être extradé

Dans l'espoir de trouver une solution au casse-tête judiciaro-diplomatique, Quito lui a accordé en décembre la nationalité équatorienne, demandant à Londres de lui reconnaître un statut diplomatique, ce qui lui aurait permis de quitter l'ambassade sans être arrêté par la police britannique. Mais le Royaume-Uni a refusé de lui accorder ce statut. Le parquet britannique a toujours maintenu que le mandat d'arrêt britannique était valide, car Julian Assange n'a pas respecté les conditions de la liberté sous caution qui lui avait été octroyée.

Julian Assange craint, s'il sort de l'ambassade, d'être extradé et jugé aux États-Unis pour la publication par WikiLeaks de secrets militaires et de documents diplomatiques américains en 2010. La sortie de ces documents lui avait valu un statut de paria aux États-Unis, alors que ses défenseurs célébraient en lui le champion d'un mouvement mondial pour la transparence et la démocratie.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nba le 06.02.2018 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A 65k£ par jour sur 5,5 an vous imaginez la facture pour le surveiller.... plus de 130 millions de £

  • pep le 07.02.2018 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L ‘acharnement des états à son égard démontre bien l’importance de ce qu’il a révélé et peut encore révéler

  • g3s le 06.02.2018 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce traître ne mérite pas de si bons traitements. Il devrait être jugé comme tous ceux qui commettent la haute trahison.

Les derniers commentaires

  • pep le 07.02.2018 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L ‘acharnement des états à son égard démontre bien l’importance de ce qu’il a révélé et peut encore révéler

  • g3s le 06.02.2018 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce traître ne mérite pas de si bons traitements. Il devrait être jugé comme tous ceux qui commettent la haute trahison.

    • @g3s le 07.02.2018 08:09 Report dénoncer ce commentaire

      et aussi ceux qui ont commis des crimes de guerre

    • @gs3 le 07.02.2018 10:33 Report dénoncer ce commentaire

      Un australien ne peut être un traitre en regard des Etats-Unis. S'il n'a jamais trahi l'Australie ce n'est pas un traitre.

  • nba le 06.02.2018 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A 65k£ par jour sur 5,5 an vous imaginez la facture pour le surveiller.... plus de 130 millions de £

    • @nba le 07.02.2018 10:34 Report dénoncer ce commentaire

      Imaginez ce qu'il pourrait couter si on lui laisser l'occasion de réveler ce qu'il sait.