Factures en attente

18 novembre 2014 16:42; Act: 18.11.2014 17:31 Print

Les impayés mettent l'UE au bord de la crise

Le Parlement européen a sommé mardi les gouvernements de l'UE de consacrer le montant des amendes perçues en 2014 au règlement des factures impayées pour éviter la cessation de paiements en 2015.

storybild

Les accords pour les budgets 2014 et 2015 devront être trouvés pour le 15 décembre, afin de pouvoir être avalisés par le Parlement européen. (photo: AFP)

  • par e-mail

«C'est un principe de gestion des finances publiques: quand on a un revenu imprévu et des dettes, on utilise ce revenu pour payer les dettes», a soutenu le président de la commission des budgets du Parlement, Jean Arthuis, au lendemain de l'échec d'une procédure de conciliation avec les États sur les budgets 2014 et 2015. M. Arthuis souhaite que le problème posé par l'accumulation des impayés, dont le montant se chiffre à quelque 30 milliards d'euros en 2014, soit arbitré par les dirigeants européens lors de leur prochain sommet, les 18 et 19 décembre, à Bruxelles.

Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, «s'est engagé devant le Parlement européen à régler le problème des impayés». «Nous lui offrons la possibilité de mettre en cohérence ses engagements et ses actes», a lancé l'ancien ministre français des Finances. Les gouvernements de l'UE et le Parlement européen se sont séparés lundi soir sur un constat d'échec. Les négociations portaient sur le montant des engagements et des paiements pour le budget 2015 et sur des budgets rectificatifs destinés à abonder le budget 2014, afin d'éviter la cessation de certains programmes, notamment les bourses d'études Erasmus.

Lien entre un accord sur les impayés et le budget 2015

M. Arthuis ne décolère pas contre la conduite de ces discussions. «Nous avons été traités de manière indigne, et nous entendons que le Parlement européen soit respecté», a-t-il affirmé. Les gouvernements européens ont arrêté leur position lundi à midi, cinq heures avant le début de la réunion, et se sont montrés intraitables. Sur les cinq milliards d'euros provenant des amendes recouvrées en 2014, les États ont accepté d'en laisser deux pour régler une partie des impayés, et ont réclamé les trois autres. «Le discours selon lequel les amendes ont vocation a être récupérées par les États est absurde et inacceptable», a soutenu M. Arthuis.

Cette position est partagée par les principaux groupes politiques du Parlement européen. «Pas de solution pour les impayés, pas d'accord sur le budget européen», a averti le président du Parlement, le social-démocrate Martin Schulz. La vice-présidente de la commission en charge du Budget, Kristalina Georgieva, a été chargée de présenter une nouvelle proposition de budget 2015 dans les 15 jours. Elle devra concilier les exigences des deux parties. Les États veulent limiter les engagements à 144,5 milliards d'euros et les paiements à 139 milliards. Le Parlement demande 145,2 milliards en engagements et 141,3 en paiements. Les accords pour les budgets 2014 et 2015 devront être trouvés pour le 15 décembre, afin de pouvoir être avalisés par le Parlement européen lors de la session plénière du 15 au 18 décembre. Dans le cas contraire, la procédure des «douzièmes provisoires» (paiement par mois) devra être enclenchée.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Mars le 19.11.2014 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Carrément méchants, jamais contents!! (A.Souchon)

  • michel ELEP le 25.11.2014 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    commencons par diminuer les payes de tous ces fonctionnaires, commissaires, députées européens ainsi que leurs retraites non fiscalisées et toutes les commissions bidons qui ne servent à rien depuis plus de 40 ans

  • euroseptic le 18.11.2014 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    Vaste déballage public de la situation de ce "machin" européen,juste bon à coûter des fortunes pour entretenir une armée de fainéants et profiteurs bien planqués ! Même pas capables de se mettre d'accord pour dilapider les milliards , triste réalité et dangereux avenir !

Les derniers commentaires

  • michel ELEP le 25.11.2014 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    commencons par diminuer les payes de tous ces fonctionnaires, commissaires, députées européens ainsi que leurs retraites non fiscalisées et toutes les commissions bidons qui ne servent à rien depuis plus de 40 ans

    • trivi marie le 25.11.2014 12:15 Report dénoncer ce commentaire

      Ou.... supprimons cette UE non démocratique donc dictatoriale ! Vive l'Europe des nations

    • Rosinda R le 29.11.2014 22:29 Report dénoncer ce commentaire

      Ne diminunons pas leur payes faisons sotté tous les postes en quittant l'Union Europénne via l'article 50 de sa constitution: pour cela en 2017 : https://

  • PetitFuté le 19.11.2014 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah, l'ironie que je constate en lisant vos lignes....

  • Mars le 19.11.2014 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Carrément méchants, jamais contents!! (A.Souchon)

  • Rigoberta Menchu le 19.11.2014 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bientôt 10 h, à cette heure les fonctionnaires européens vont s'assoir à leur poste après le café matinal.....attendons leur réplique sur cette page. A midi ils iront manger, retour au boulot à 14h, lire l'essentiel et faire des emails et hop, retour à la maison avant les bouchons.

    • manchette le 19.11.2014 10:14 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis là depuis 7 h 45 et resterai probablement jusque vers 18 heures et constate que vous venez de vous lever et que vous avez aussi le temps de lire et de commenter l'Essentiel. Ne généralisez donc pas toujours, c'est parfaitement stupide !!!

    • Rigoberta Menchu le 19.11.2014 14:18 Report dénoncer ce commentaire

      Je ce qu'avais dit: ils s'activent à partir de 10h., voici en haut un bon exemple, a 10.14h.

  • degradations le 19.11.2014 07:26 Report dénoncer ce commentaire

    areter l UE