Politique en Allemagne

07 février 2018 18:56; Act: 07.02.2018 19:27 Print

Martin Schulz va quitter la présidence du SPD

Juste après avoir conclu un accord de gouvernement avec les conservateurs d'Angela Merkel, le parti social-démocrate allemand va changer de dirigeant.

storybild

Martin Schulz a mené son parti aux dernières législatives mais n'a pu éviter la débâcle. (photo: AFP/Tobias Schwarz)

Sur ce sujet

Martin Schulz a annoncé mercredi soir vouloir quitter prochainement la présidence du parti social-démocrate allemand, après l'accord trouvé avec les conservateurs d'Angela Merkel sur un futur gouvernement. L'ancien président du Parlement européen âgé de 62 ans a confirmé à Berlin vouloir occuper le poste de ministre des Affaires étrangères dans le prochain gouvernement de la chancelière conservatrice et estimé ne pas être en mesure d'assurer au mieux «le processus de renouvellement» du parti.

Andrea Nahles, 47 ans et cheffe du groupe parlementaire du parti, est appelée à lui succéder. L'ancienne ministre du Travail, qui a exclu de participer à une nouvelle grande coalition, serait la première femme à diriger le plus vieux parti d'Allemagne. «Le parti doit rajeunir et se féminiser. Après 150 ans, ce parti revient enfin à une femme», a déclaré M. Schulz.

Il a précisé vouloir organiser un congrès extraordinaire pour l'élection d'Andrea Nahles après un vote prévu des militants sur le projet de coalition entre le SPD et les conservateurs. Cette consultation interne se déroulera à partir du 20 février auprès des 460 000 militants sociaux-démocrates et le résultat en sera communiqué le 4 mars. Sans leur aval, le gouvernement ne pourra pas être formé.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ..!!.. le 07.02.2018 20:58 Report dénoncer ce commentaire

    Martin Schulz ministre des Affaires étrangères, pauvre Allemagne, de pire en pire!

  • Normann Bates le 08.02.2018 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    Si on veut que l'Europe avance cela pourrait avoir du sens. Reste à savoir si on veut que l'Europe avance.

  • Hein le 08.02.2018 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ne serait il pas le Baron Rouge?

Les derniers commentaires

  • ..!!.. le 09.02.2018 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Les parallèles avec l'Allemagne de 1930 - 1933 sont frappantes. Prions que cela ne se reproduise pas!

  • Filax le 09.02.2018 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui suivent les actualités allemandes sur des médias allemands ont appris ce matin qu'il y a de grandes disputes au sein du SPD pour des postes. Gabriel, l'actuel ministre des Affaires Etrangères, n'y va pas avec le dos de la cuillère avec Schultz. Pour Merkel la base est extrêmement critique elle reproche à Merkel d'avoir trop donné de postes au SPD. Finalement tous ceux qui ont perdu les élections obtiennent les meilleurs postes!

  • Hein le 08.02.2018 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ne serait il pas le Baron Rouge?

  • Normann Bates le 08.02.2018 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    Si on veut que l'Europe avance cela pourrait avoir du sens. Reste à savoir si on veut que l'Europe avance.

    • Hein le 08.02.2018 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne vois pas le rapport avec Schulz! OK il a été président du parlement européen mais il n'a rien fait de positif non plus!

  • Norby le 08.02.2018 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends plus rien 57% des allemands sont contres qu’il reçoive une place de ministre et bien lui en premier lieu et Madame la chancelière non pas respecté les veux de leur citoyen comme j’ai déjà fait part dans un autre article il n’y a que le pouvoir qui compte

    • @Norby le 08.02.2018 08:38 Report dénoncer ce commentaire

      Un sondage n'est pas un suffrage.

    • Olivier le 08.02.2018 11:38 Report dénoncer ce commentaire

      Non Norby a raison, il parle des élections en septembre passé!