Politique en Italie

06 mars 2018 07:28; Act: 06.03.2018 10:21 Print

Populistes et extrême droite veulent gouverner

Le Mouvement 5 étoiles (M5S) et la Ligue sont les grands gagnants du scrutin italien. Ils revendiquent le pouvoir mais ne veulent pour le moment pas s'allier entre eux.

storybild

Le Mouvement 5 Étoiles de Luigi Di Maio est arrivé en tête des législatives, en nombre de voix et de sièges, sans obtenir de majorité. (photo: AFP/Carlo Hermann)

Sur ce sujet

La lutte est engagée entre le Mouvement 5 étoiles (M5S, populiste) et la Ligue (extrême droite), devenus majoritaires depuis les législatives de dimanche en Italie et qui revendiquent chacun le pouvoir, tout en excluant une alliance eurosceptique entre eux. Aucun des trois blocs n'ayant obtenu une majorité absolue au Parlement, ce choc électoral pour l'Italie comme pour l'Europe ouvre une phase d'incertitude politique qui pourrait durer des mois dans la troisième économie de la zone euro.

Il appartiendra au président italien, Sergio Mattarella, de trouver une issue. Mais ses consultations politiques officielles ne s'ouvriront qu'après l'élection des présidents des deux chambres, en principe le 23 mars. Avec un vote marqué à la fois par le rejet des partis traditionnels, l'exaspération face au marasme économique et les tensions autour des migrants et de l'Union européenne, l'Italie s'inscrit dans la lignée du Brexit, de la victoire de Donald Trump aux États-Unis et de la poussée de l'extrême droite ailleurs en Europe.

Une alliance M5s-Ligue mal partie

«Pour la première fois en Europe, les forces antisystème l'emportent», a résumé l'éditorialiste du quotidien La Stampa. La coalition de droite est arrivée en tête avec 37% des voix. Mais en son sein, c'est la Ligue, formation eurosceptique et anti-immigration de Matteo Salvini qui a largement devancé le parti de Silvio Berlusconi (17,4% contre 14%) et revendique désormais la direction du gouvernement. Cette perspective est cependant mise à mal par la percée historique du Mouvement 5 Étoiles (M5S), qui devient le premier parti du pays avec un score de 32,6%, après une campagne dirigée contre la corruption et la «caste politique».

Alors que le M5S a toujours refusé toute alliance, il s'est dit prêt «à discuter avec toutes les forces politiques» sur les thèmes de son programme: pauvreté et gaspillage, immigration et sécurité, emploi et développement. M. Salvini a lui aussi assuré qu'il parlerait «avec tout le monde» mais a exclu toute «majorité étrange» avec le M5S.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • infocorrecte le 06.03.2018 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    Le M5S pourquoi en quoi est-il populiste? La ligue de Salvini n'est pas d'extrême droite! Informez-vous! Le seul parti qui pourrait être défini comme tel est peut-être FdI (Fratelli d'Italia)

  • Rémy le 06.03.2018 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Avec un peu de chance et un soupçon de lucidité, ces 2 là vous pourraient nous faire une coalition sympathique: l'union sacrée anti système.

  • Juste ou pas le 06.03.2018 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    Toute a fait Normal , avec la politique européenne la population de l'Europe en n'a marre de payer des escrocs .

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 06.03.2018 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @remy, tout à fait.

  • Grand Maître le 06.03.2018 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Macron sert les fesses! !!Et oui en parlant immigration et tout ce qui va avec, il fallait s'y attendre. En France c'est la prochaine étape. Qui se pose encore la question :"mais pourquoi les extrêmes". .Et bien c'est le sentiment que chacun des citoyens qui n'ont rien et donc se dirigent vers leurs solutions.Je n'ai pas dit que je pense ceci mais c'est mon constat ! !(pour ceux qui ont du mal à comprendre ).

  • Rémy le 06.03.2018 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Avec un peu de chance et un soupçon de lucidité, ces 2 là vous pourraient nous faire une coalition sympathique: l'union sacrée anti système.

  • figa le 06.03.2018 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin q ‘elquin pour remettre l’italie a ça plaçe. Forza Matteo , le peuple italien compte sur toi

  • Juste ou pas le 06.03.2018 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    Toute a fait Normal , avec la politique européenne la population de l'Europe en n'a marre de payer des escrocs .