Brexit dur

15 juillet 2018 12:32; Act: 16.07.2018 13:00 Print

Trump invite May à poursuivre l'UE en justice

Le président américain a conseillé à la Première ministre britannique de ne pas négocier sur le Brexit, mais plutôt de porter l'affaire en justice, a révélé la conservatrice.

storybild

Donald Trump et Theresa May se sont rencontrés à Londres. (photo: AFP/Brendan Smialowski)

Sur ce sujet

La Première ministre britannique, Theresa May, a révélé dimanche une surprenante suggestion que lui avait faite le président américain Donald Trump pour réussir le Brexit: «Il m'a dit que je devrais poursuivre l'UE en justice. Poursuivre l'UE. Ne pas aller dans les négociations, mais les poursuivre en justice», a déclaré la dirigeante conservatrice dans l'émission politique dominicale «The Andrew Marr Show», sur la BBC. «Mais en fait, non, on va négocier», a ajouté la Première ministre.

Mme May répondait à une question portant sur une déclaration du président américain lors de leur conférence de presse commune, vendredi, près de Londres. Donald Trump, qui termine dimanche une visite de quatre jours au Royaume-Uni, avait indiqué lui avoir suggéré une méthode pour mener à bien le Brexit, mais qu'elle l'avait «peut-être jugée trop brutale». «Peut-être qu'un jour elle le fera. S'ils ne font pas un accord de sortie de l'UE, elle peut faire ce que je lui ai suggéré, mais ce n'est pas une chose facile», avait ajouté le magnat de l'immobilier, sans révéler la nature de sa suggestion.

Dans un entretien au tabloïd The Sun, Donald Trump avait affirmé qu'à la place de Theresa May, il aurait négocié «très différemment». «J'ai en fait dit à Theresa May comment le faire mais elle n'était pas d'accord», a-t-il déclaré, estimant qu'elle s'était engagée sur une voie ne correspondant pas au vote des Britanniques pour un retrait de l'UE, lors du référendum de 2016. Le gouvernement britannique a publié jeudi son «Livre Blanc» détaillant ses propositions sur la future relation entre l'UE et le Royaume-Uni après le Brexit.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • libre penseur le 15.07.2018 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les anglais ne sont pas fou attaquer l'UE en justice et il seront isolé en Europe du suicide Trump a une logique toute capitaliste où l'intérêt du fric prime sur l'être humain le retour du boomerang Trump ça sera après 2022 quand l'effet de sa politique montrera son nez ! la dette publique us se creuse chaque jours plus

  • MartyMcFly le 15.07.2018 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    Le Mexique, le Canada ou la Chine peuvent aussi poursuivre les Etats Unis en justice devant la cour de la WTO si Trump brise de façon unilatérale des traités de libre-échange commercial signés par ses prédécesseurs.

  • Jean REIM le 15.07.2018 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Quel dirigeant européen aura le courage de dire "STOP ! Il suffit !" ? A vous dégoûter d'aller voter. Trump fait tout pour semer la zizanie entre européens et il y arrive...

Les derniers commentaires

  • marcel le 15.07.2018 23:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout a fait raison!!!

  • Knopchen le 15.07.2018 21:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump a oublié de lui donner le motif de sa plainte. Simple oubli ou le lui réserve t-il pour un prochain sommet.

  • libre penseur le 15.07.2018 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les anglais ne sont pas fou attaquer l'UE en justice et il seront isolé en Europe du suicide Trump a une logique toute capitaliste où l'intérêt du fric prime sur l'être humain le retour du boomerang Trump ça sera après 2022 quand l'effet de sa politique montrera son nez ! la dette publique us se creuse chaque jours plus

  • MartyMcFly le 15.07.2018 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    Le Mexique, le Canada ou la Chine peuvent aussi poursuivre les Etats Unis en justice devant la cour de la WTO si Trump brise de façon unilatérale des traités de libre-échange commercial signés par ses prédécesseurs.

  • Jean REIM le 15.07.2018 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Quel dirigeant européen aura le courage de dire "STOP ! Il suffit !" ? A vous dégoûter d'aller voter. Trump fait tout pour semer la zizanie entre européens et il y arrive...