Philip Hammond

14 août 2019 10:35; Act: 14.08.2019 11:22 Print

Un Brexit dur «trahirait» le vote des Britanniques

La stratégie du nouveau Premier ministre Boris Johnson a été vertement critiquée mercredi par l'ancien ministre britannique des Finances Philip Hammond.

storybild

Philip Hammond a quitté le gouvernement au moment de l'arrivée de Boris Johnson aux affaires. (photo: AFP/Dan Kitwood)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ex-ministre britannique des Finances Philip Hammond a prévenu mercredi le nouveau Premier ministre Boris Johnson qu'un Brexit sans accord «trahirait» le vote du référendum de 2016. «Prétendre que les électeurs en faveur d'une sortie de l'UE ont voté pour un Brexit dur sans accord est un travestissement de la vérité», a dénoncé Philip Hammond dans une tribune publiée mercredi dans le journal The Times.

Lors de la campagne du référendum, qui a vu le oui l'emporter à 52% en faveur d'une sortie de l'UE, les conditions du divorce n'avaient pas fait l'objet de débats. Le chef de gouvernement, qui a succédé à Theresa May le 24 juillet, a assuré que le Royaume-Uni quitterait l'UE le 31 octobre, jour prévu du Brexit, qu'il ait réussi ou non à renégocier l'accord de sortie conclu entre l'ancienne Première ministre et Bruxelles. Or, selon l'ancien chancelier, le Premier ministre adopte actuellement une «position destructrice» pour renégocier et précipite le Royaume-Uni vers une sortie sans accord, en réclamant non pas des «changements conséquents» à la disposition controversée du filet de sécurité irlandais, mais son «retrait total».

«Les personnes non élues qui tirent les ficelles de ce gouvernement savent qu'il s'agit d'une demande à laquelle l'UE ne peut pas, et ne donnera pas suite», a-t-il jugé, en allusion à Dominic Cummings, conseiller de Boris Johnson. Le filet de sécurité prévoit que tout le Royaume-Uni reste dans l'union douanière si aucune meilleure solution n'est trouvée à l'issue des discussions sur la future relation entre l'UE et Londres pour éviter le retour d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord (province britannique) et l'Irlande (membre de l'UE). D'autres poids lourds s'opposent à la stratégie de Boris Johnson, qui n'a pas écarté la possibilité de suspendre le Parlement en octobre pour empêcher les députés de bloquer une sortie sans accord.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dolbi le 14.08.2019 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Si Boris Johnson obtient des nouvelles négociation avec l'UE, il y aura de sérieuse question à se poser, sur les faiblesses de l'UE. Même si un sans accord fait du mal, avec accord ça en fera aussi. Le royaume unis est pas en position face à l'UE de réclamer quoi que se soit. Qu'ils assument leur erreur, puisqu'ils insistent à partir. Serais une leçon qu'il leur arrive, celle des conséquences quand on ment à outrance au peuple, pour obtenir ce que l'on souhaite?

  • Seba le 14.08.2019 12:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu as raison EUexit les britanniques ont voté pour le Brexit sur base de propagande

  • UEexit le 14.08.2019 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    ça c'est de la propagande à l'état pur, une invention de l'esprit. Les anglais ont voté pour le Brexit dans leur majorité et sans conditions. Maintenant si l'UE et quelques irréductibles mettent tous le obstacles possibles c'est leur affaire, Brexit is Brexit.

Les derniers commentaires

  • Alba le 14.08.2019 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est qd même étonnant tout ce chambardement pour une question irlando- irlandaise qui dure depuis 100 ans.... qui se soucie de cette frontière avec l'Irlande du nord ??? Pays de la dernière guerre civile où on se bat pour des croyanc9du moyen âge....

    • Redbull 57 le 14.08.2019 15:29 Report dénoncer ce commentaire

      @ Alba : Ce sera la seule frontière terrestre d'UK, le seul endroit où elle sera rattachée à l'UE... Si vous ne voyez vraiment pas de raisons de vous en soucier... De plus, vous savez, il y a beaucoup d'endroits en guerre civile voire où l'on se bat pour des croyances du "Moyen-Âge" comme vous dites (Israël/Palestine, Cachemire, Birmanie, etc..) Ce n'est pas parce que ce n'est pas sous votre porte que ça se passe qu'il faut ignorer les problèmes... ;-)

  • Dolbi le 14.08.2019 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Si Boris Johnson obtient des nouvelles négociation avec l'UE, il y aura de sérieuse question à se poser, sur les faiblesses de l'UE. Même si un sans accord fait du mal, avec accord ça en fera aussi. Le royaume unis est pas en position face à l'UE de réclamer quoi que se soit. Qu'ils assument leur erreur, puisqu'ils insistent à partir. Serais une leçon qu'il leur arrive, celle des conséquences quand on ment à outrance au peuple, pour obtenir ce que l'on souhaite?

  • Seba le 14.08.2019 12:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu as raison EUexit les britanniques ont voté pour le Brexit sur base de propagande

    • cedber le 14.08.2019 14:21 Report dénoncer ce commentaire

      eh oui, les britanniques ont subit une désinformation telle qu'ils ont voté pour le Brexit. Sans cette désinformation, pas sûr que le résultat ait été identique

    • lamoue le 14.08.2019 15:06 Report dénoncer ce commentaire

      A mourir de rire. quand cela va dans votre sens c'est que les électeurs ont été bien informés, quand ce n'est pas le cas on leur a mal expliqué les choses mdr sacré démocrate va

    • Redbull 57 le 14.08.2019 16:29 Report dénoncer ce commentaire

      @ lamoue : cela doit être pour cela que Bojo a été officiellement interrogé en UK à propos de son bus où il était écrit que l'UK envoyait 350M£ par semaine à l'UE... Et que tout le monde là-bas s'est rendu compte que c'était faux et exagéré... Du coup, ensuite, il a déclaré que son hobby principal était de "peindre des bus" afin que la recherche web "Boris Johnson + bus" pointe de moins en moins vers celui qu'il a utilisé pour le Brexit... On était loin de la désinformation, c'était simplement un mensonge dont il aimerait faire disparaître le souvenir, et cela semble avoir marché pour vous...

  • UEexit le 14.08.2019 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    ça c'est de la propagande à l'état pur, une invention de l'esprit. Les anglais ont voté pour le Brexit dans leur majorité et sans conditions. Maintenant si l'UE et quelques irréductibles mettent tous le obstacles possibles c'est leur affaire, Brexit is Brexit.

    • lefebvre Rémi le 14.08.2019 12:02 Report dénoncer ce commentaire

      les grands gagnants du Brexit seront les Américains et les Chinois qui continueront à dominer l'Europe avec encore plus de facilité

    • Redbull 57 le 14.08.2019 12:09 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez 3 ans de retard... La propagande et les "inventions de l'esprit" ont été de la part des Brexiters, lors de la campagne du référendum, lorsqu'ils accusaient l'UE de tous les malheurs du Monde... Les seuls obstacles qui subsistent sont les doléances aberrantes de l'UK (ex : pas d'union douanière, mais pas de taxes ni de douanes, rien qu'à le dire c'est déjà irréel comme demande...) A présent, oui, sur ce point on est d'accord, "Brexit is Brexit"...

    • UEexit le 14.08.2019 14:49 Report dénoncer ce commentaire

      Ne pas vouloir voir la grogne des peuples est suicidaire, les gens ne sont pas contents de ce bidule -comme aurait dit de Gaulle- et de ses traités imposés par des putsch parlementaires. Le Brexit aura lieu et pourrait être suivi de bien d'autres. De toute façon les pays occidentaux vivent sous le régime d'accords de l'OMC et ne peuvent y déroger (sauf par arrogance de Trump), il ne pourra y avoir plus de droits de douane sur les produits UK qu'il n'y en a (pas!) sur les produits chinois. Le déficit commercial de l'UK sur l'UE est de 60 milliards par an, devinez qui aura à y perdre?

    • Redbull 57 le 14.08.2019 15:19 Report dénoncer ce commentaire

      @UEexit : visiblement vous ne devez pas commander souvent hors-UE... Pour votre produit chinois/US, sous ~130€ effectivement, en tant que particulier, peu de risques que vous payez des taxes... Au-dessus... C'est TVA + Frais de douanes en plus à la livraison (~24% au total en France) Pensez vous réellement que si l'on a ce genre de "complément" à régler à l'arrivée d'un produit d'UK, on ne va pas privilièger les produits de l'UE ? Sans compter que la réciproque sera aussi pour les anglais quand ils recevront des produits venant du continent...

    • UEexit le 14.08.2019 16:59 Report dénoncer ce commentaire

      Oui évidemment en France les douanes passent à la loupe tous les colis, enfer-fiscal oblige... Mais je vous dit que l'UK a 60 milliards de déficit commercial annuel vis-à-vis de l'UE! Voulez-vous vraiment que Lexus remplace toutes les BM et Mercedes anglaises et que le vin des nombreux pays du Commonwealth, qui en produisent, coule à la place du Bordeau?? C'est proprement suicidaire mais puisque les eurobéats râlent et insistent pour aller au casse-pipe on ne va pas les en empêcher n'est-ce pas?

    • Redbull 57 le 14.08.2019 17:31 Report dénoncer ce commentaire

      C'est normal que l'UK a un déficit commercial, ils importent presque tout, des médicaments à la nourriture, etc... Ce n'est pas être eurobéat que de se dire que oui, le Brexit on va le sentir aussi, mais bien moins que l'UK, où les entreprises et les gens commencent à faire des provisions avant les probables pénuries si "Hard Brexit" Après, si pour vous il faut continuer à se coucher devant les demandes anglaises comme ce fût le cas depuis 1974... Churchill avait dit "entre l'Europe et le large, nous choisiront toujours le large" donc laissons-les prendre le large, et apprécier leur "liberté"

    • @Redbull 57 le 14.08.2019 19:52 Report dénoncer ce commentaire

      Ceux qui ont le plus à perdre avec le Brexit c'est l'Allemagne (50 Mia eur / an d'exportations vers le UK) et la France (30 Mia). Ensuite, il faut savoir que 57% des investissements faits en UE passe par le UK, et pour beaucoup les fonds US et du Moyen-Orient. Avec la récession qui s'installe en UE, Allemagne en tête, alors si en plus on a un Brexit alors l'UE va souffrir, bien plus que le UK qui a déjà passé des accords commerciaux avec la plupart des grands pays (les USA leur propose d'ailleurs un super deal). Renseignez-vous avant de raconter de telles histoires.