Serbie

31 décembre 2017 11:59; Act: 31.12.2017 12:03 Print

Une catastrophe écologique évitée de peu

Vingt-cinq tonnes de déchets toxiques ont été découverts dans un champ privé sur le territoire d'Obrenovac à proximité de Belgrade. Une opération d'envergure a été lancée.

storybild

L'enquête devra déterminer d'où proviennent ces déchets industriels (saisie d'écran).

Sur ce sujet

«Ce n'est que le début d'une grande opération qui aura lieu sur notre territoire et en Serbie. Nous vérifierons tous les sites où des déchets toxiques pourraient être dissimulés», a déclaré samedi le maire d'Obrenovac, Miroslav Cuckovic, à la télévision d'Etat (RTS).

La veille, le ministère de l'Environnement serbe a annoncé la découverte de 25 tonnes de déchets toxiques dans un champ à proximité d'Obrenovac. Des analyses sont en cours pour déterminer si le sol avoisinant a été pollué, a indiqué le ministère.

«Une catastrophe écologique a été évitée», a assuré le ministre de l'Environnement Goran Trivan sans communiquer de détails sur les matières découvertes.

Propriétaire du champ arrêté

Il s'agirait de matières contenant du benzène, selon la chaine de télévision N1 citant Ilija Brceski, un collaborateur de l'institut MOL qui a analysé les déchets. Selon N1, l'enquête devra déterminer d'où proviennent ces déchets industriels. Le propriétaire du champ a été arrêté. Il risque une peine de 5 ans de prison.

La Serbie, pays qui négocie son adhésion à l'Union européenne, est confrontée à sérieux problèmes de pollution notamment en raison d'années de négligence et à une situation économique précaire.

(L'essentiel/ats)