Vents et inondations

29 octobre 2017 15:58; Act: 30.10.2017 08:08 Print

Une tempête meurtrière touche l'Europe centrale

Au moins sept personnes sont mortes dans une tempête qui a frappé tôt dimanche l'Europe centrale, provoquant des coupures d'électricité et entravant la circulation.

storybild

À Hambourg, le niveau de l'eau est fortement monté dans certaines rues. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

En République tchèque, des chutes d'arbres ont tué une femme près de Trebic (sud-est) et un homme âgé à Jicin (nord-est). En Pologne, un conducteur est mort dans sa voiture après une collision avec une branche tombée sur la route près de Szczecin (nord-ouest), selon les pompiers. La chute d'une branche sur sa voiture a tué un autre automobiliste dans la ville d'Opole (ouest), d'après les pompiers.

En Allemagne, trois personnes ont perdu la vie, selon un bilan actualisé lundi matin par la police. Un homme de 63 ans qui dormait dans un minibus dans un camping de la Baie de Jade, dans le nord du pays, a été surpris par la montée des eaux et s'est noyé alors qu'il tentait de fuir à pied. Un autre homme, âgé de 56 ans, a succombé à ses blessures après le naufrage d'un bateau de plaisance sur le rivage de la mer Baltique. Le même accident a coûté la vie à une femme de 48 ans, tandis qu'un autre passager est toujours porté disparu. À Hambourg, certaines rues étaient inondées, notamment dans le quartier du marché aux poissons, à proximité de l'Elbe. Plusieurs liaisons ferroviaires ont été interrompues dans le nord du pays, selon la compagnie de chemins de fer Deutsche Bahn.

Des milliers de foyers sans électricité

Les vents violents ont stoppé le trafic sur des dizaines de voies ferrées et plusieurs routes en République tchèque. Certaines rivières dans le nord du pays ont atteint leur cote d'alerte. «Actuellement, des centaines de milliers de foyers sont privés d'électricité», a déclaré dans un communiqué dimanche matin Sona Holingerova Hendrychova, la porte-parole de la compagnie publique d'électricité CEZ.

Environ 200 000 personnes subissaient également des coupures de courant dans l'ouest de la Pologne. En Autriche, les organisateurs ont annulé dimanche matin le slalom géant d'ouverture de la Coupe du monde messieurs de ski alpin à Sölden à cause des rafales qui atteignaient environ 100 km/h.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.