Au Royaume-Uni

28 septembre 2020 16:00; Act: 28.09.2020 16:44 Print

Aldi veut ouvrir 1 200 magasins d'ici 2025

La chaîne de supermarchés Aldi a annoncé, lundi, l'embauche de 4 000 personnes et l'ouverture de 100 magasins d'ici fin 2021.

storybild

Aldi s'est engagée à investir 1,3 milliard de livres en 2020 et 2021 sur le marché britannique. (photo: AFP/Daniel Leal-olivas)

Sur ce sujet
Une faute?

La chaîne allemande de supermarchés maxidiscompte Aldi va engager 4 000 personnes et va ouvrir 100 magasins d'ici fin 2021 au Royaume-Uni, pays dans lequel elle investit beaucoup et où ses ventes ne cessent de grimper. L'enseigne, qui compte 36 000 salariés au Royaume-Uni, a déjà créé 3 000 emplois en 2020, rappelle-t-elle dans un communiqué.

Aldi s'est engagée à investir 1,3 milliard de livres en 2020 et 2021 sur le marché britannique, en ouvrant ou modernisant des supermarchés et des centres de distribution. L'objectif est d'atteindre 1 200 magasins d'ici 2025 pour le groupe qui est présent dans le pays depuis 30 ans. Comme les autres chaînes de supermarchés, Aldi a vu ses ventes bondir depuis le début de la crise sanitaire, profitant de la fermeture de nombre de restaurants, de pubs ou sandwicheries.

Chiffre d'affaire en hausse

Sa part de marché s'établissait à 8% début septembre selon des chiffres du cabinet Kantar, ce qui en fait le cinquième acteur au Royaume-Uni. Aldi et son homologue Lidl pèsent toujours plus lourd dans le pays en livrant une guerre des prix aux enseignes traditionnelles, mais elles restent encore loin du numéro un Tesco et ses 26,8% parts de marché.

Giles Hurley, directeur général d'Aldi pour le Royaume-Uni et l'Irlande, affirme que ses prix sont 20% plus bas que la moyenne du marché. «Si nos concurrents baissent leurs prix alors nous ne ferons que les baisser encore plus bas», a-t-il déclaré à des journalistes, lundi. L'enseigne a par ailleurs dévoilé ses résultats pour l'année 2019 avec un chiffre d'affaires en hausse de 8% à 12,28 milliards de livres et un bénéfice avant impôt qui a grimpé de 49% à 271,5 millions.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 28.09.2020 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus triste, ce sont ces personnes qui achètent du bas de gamme pensant faire des économies. Derrière ces prix, pourtant, il y a des horreurs.

  • Dede le 28.09.2020 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’y a pas que du bas de gamme, les produits grandes surface ont les mêmes prix, donc aucune économie. Mais ce qui est étrange c’est que les Cora,Carrefours et autres hypers sont dans une situation critique ils licenciés ! Trouvez l erreur ????

  • Clopinette le 28.09.2020 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    Alimentation bas de gamme... bio pour tous!

Les derniers commentaires

  • Dede le 28.09.2020 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’y a pas que du bas de gamme, les produits grandes surface ont les mêmes prix, donc aucune économie. Mais ce qui est étrange c’est que les Cora,Carrefours et autres hypers sont dans une situation critique ils licenciés ! Trouvez l erreur ????

  • Peace & Love le 28.09.2020 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus triste, ce sont ces personnes qui achètent du bas de gamme pensant faire des économies. Derrière ces prix, pourtant, il y a des horreurs.

  • Clopinette le 28.09.2020 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    Alimentation bas de gamme... bio pour tous!