Affaire judiciaire

09 mai 2019 20:08; Act: 10.05.2019 10:47 Print

Amanda Knox va bien retourner en Italie

Définitivement innocentée après avoir passé quatre ans en prison à Pérouse, l'Américaine reviendra en juin, dans le pays où elle a vécu l'enfer.

storybild

Amanda Knox a été au cœur d'une affaire judiciaire extrêmement médiatisée. (photo: AFP/Kevin Casey)

Sur ce sujet
Une faute?

L'idée la travaillait depuis quelque temps, c'est désormais confirmé: Amanda Knox va retourner en Italie, là où sa vie a basculé en 2007. Du 13 au 15 juin, l'Américaine de 31 ans participera à la première édition du Festival de la justice criminelle, organisé par Italy Innocence Project, une organisation venant en aide aux victimes d'erreurs judiciaires.

À Modène, la trentenaire sera l'intervenante principale d'une conférence intitulée «le procès pénal médiatique», le 15 juin. Elle donnera son point de vue sur le rôle de la presse dans les erreurs judiciaires, explique La Repubblica. «Je suis honorée d'accepter cette invitation à parler aux Italiens et de retourner en Italie pour la première fois», a fait savoir Amanda Knox sur Twitter. «Nous avons décidé de l'inviter parce que nous pensons qu'elle est une icône du processus mass-médiatique», justifie Guido Sola, président de la Chambre pénale de Modène, coorganisatrice du festival. En mars, Amanda Knox avait fait part de son désir de retourner en Italie afin de pouvoir enfin tourner la page d'une époque sombre de son existence.

Affaire hors normes

En 2009 à Pérouse, l'Américaine alors âgée de 24 ans avait été condamnée à 26 ans de prison pour le meurtre de sa colocataire Meredith Kercher. En octobre 2011, la cour d'appel de Pérouse avait relaxé Amanda Knox, qui était alors rentrée chez elle après avoir passé quatre ans en prison. Un nouveau rebondissement était survenu en 2013, quand la Cour de cassation italienne avait annulé son acquittement. En janvier 2014, la jeune femme avait été condamnée à 28 ans de prison avant d'être mise définitivement hors de cause en mars 2015 par la Cour de cassation.

Amanda Knox le sait, le dénouement de cette affaire hors du commun est loin d'avoir convaincu tout le monde, et nombreux sont les Italiens qui doutent de son innocence. «Cette affaire est encore très sensible, là-bas. Les gens ne sont pas passés à autre chose et je ne sais pas comment ils réagiront face à moi», confiait la trentenaire, au mois de mars.

(L'essentiel/joc)