Municipales au Portugal

27 septembre 2021 12:38; Act: 27.09.2021 13:02 Print

Amère victoire des socialistes au pouvoir

Les socialistes du Premier ministre, Antonio Costa, ont remporté les élections municipales de dimanche au Portugal. Mais ils ont cédé la ville de Lisbonne.

storybild

Les socialistes du Premier ministre Antonio Costa ont remporté les élections locales pour la troisième fois consécutive. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les socialistes du Premier ministre, Antonio Costa, ont remporté les élections municipales de dimanche, au Portugal, mais cette victoire, plus courte que celle de 2017, est ternie surtout par une défaite surprise à Lisbonne, leur fief depuis quatorze ans. Selon des résultats quasi complets connus lundi matin, les socialistes ont remporté les élections locales pour la troisième fois consécutive, avec 34,4% des voix et au moins 147 communes, contre 31% des suffrages et 110 mairies pour l'opposition de centre droit.

Le recul du Parti socialiste était attendu après le résultat historique obtenu quatre ans auparavant, avec 38% des voix et 161 mairies contre 28% des suffrages et 98 municipalités pour le Parti social-démocrate (PSD, centre droit) et ses alliés. En revanche, les électeurs de la capitale ont déjoué tous les pronostics en offrant la mairie de Lisbonne à l'ancien commissaire européen, Carlos Moedas, dont la large coalition de droite a battu le socialiste Fernando Medina avec 35,8% des voix contre 31,7% pour le maire sortant.

La gauche antilibérale en baisse

Réagissant à la fin d'une soirée électorale qui s'est prolongée jusqu'aux premières heures de lundi, Antonio Costa s'est félicité d'une «très nette victoire» au plan national, tout en reconnaissant la «frustration» provoquée par une «défaite inattendue» à Lisbonne. C'est M. Costa, maire de Lisbonne entre 2007 et 2015, qui avait placé la capitale dans le giron de la gauche avant de céder la place à son dauphin Fernando Medina, grand perdant des élections après un échec qu'il a qualifié de «personnel». Le prochain maire de la capitale, Carlos Moedas, 51 ans, a été commissaire européen pour la Science et l'Innovation entre 2014 et 2019.

Avant de partir à Bruxelles, il avait été secrétaire d'État du gouvernement de droite en charge de faire le lien avec la troïka des créanciers (UE-BCE-FMI) qui, en 2011, avaient accordé au Portugal un plan de sauvetage financier assorti d'une sévère cure de rigueur budgétaire. Son succès inattendu est venu apporter une bouffée d'oxygène au chef de l'opposition, Rui Rio, qui s'était dit prêt à abandonner la présidence du Parti social-démocrate si son camp obtenait un résultat aussi mauvais qu'en 2017.

«Nous sommes aujourd'hui en meilleure situation pour remporter les législatives en 2023», a-t-il déclaré, alors que M. Costa dirige le pays depuis 2015 avec le soutien tacite des partis de la gauche antilibérale, qui ont réalisé, dimanche, un score national en baisse par rapport aux précédentes municipales.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 27.09.2021 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle europe du poignon oui Mais pas pour le bien des peuples.Faut dissoudre cette Europe des quotas et taxés Les socialistes ont échoué les Verts aussi la démocratie disparaîtra. qui reste ?

  • Bourreau le 27.09.2021 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La gauche n’a aucun avenir en Europe !!! C’est un modèle irréaliste

  • Time le 27.09.2021 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    L'Europe uni avec une vraie démocratie et référendum est la solution. Prenant le meilleur des pays démocrates et harmonisant le tout dans l'europe. Les dictateurs veulent justement qu'on se détruisent et c'est ensemble que nous sommes plus forts.

Les derniers commentaires

  • luis le 27.09.2021 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle europe du poignon oui Mais pas pour le bien des peuples.Faut dissoudre cette Europe des quotas et taxés Les socialistes ont échoué les Verts aussi la démocratie disparaîtra. qui reste ?

  • avenir le 27.09.2021 18:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je prédis la fin de la gauche en Europe et des brexits a gogo.

  • Time le 27.09.2021 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    L'Europe uni avec une vraie démocratie et référendum est la solution. Prenant le meilleur des pays démocrates et harmonisant le tout dans l'europe. Les dictateurs veulent justement qu'on se détruisent et c'est ensemble que nous sommes plus forts.

  • Bourreau le 27.09.2021 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La gauche n’a aucun avenir en Europe !!! C’est un modèle irréaliste