Allemagne

05 décembre 2021 09:47; Act: 05.12.2021 19:38 Print

Angela Merkel, la vie après la chancellerie

Après 30 ans de carrière politique, dont 16 à la tête du pays, la chancelière allemande, 67 ans, veut faire une pause.

storybild

À 67 ans, Angela Merkel ne sera pas fâchée de laisser à d’autres les tracas du pouvoir. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Angela Merkel, la femme la plus puissante du monde pendant 16 ans, se voit bien entamer sa retraite «en dormant un peu». Et ensuite? La discrétion de la chancelière sur son avenir donne lieu à mille spéculations. Dans quelques jours, le 8 décembre, la chancelière passera la main à son successeur Olaf Scholz, après quatre mandats à la tête de l’Allemagne.

Fini les sommets diplomatiques, les réunions de crise, les plans d’urgence contre le Covid-19 qui ont rempli ses journées. À 67 ans, Angela Merkel ne sera pas fâchée de laisser à d’autres les tracas du pouvoir. «Je comprendrai très vite que tout ça relève à présent de la responsabilité de quelqu’un d’autre. Et je crois que cette situation va beaucoup me plaire», avait-elle lancé, son éternel sourire en coin, lors d’un voyage à Washington cet été.

«Essayer de lire quelque chose»

Sa priorité, elle l’a répétée à plusieurs reprises: faire une pause après 30 ans de carrière politique. Lors de la même intervention aux États-Unis, elle s’imaginait déjà «essayer de lire quelque chose», ajoutant «mes yeux commenceront à se fermer car je suis fatiguée, je dormirai un peu, et ensuite nous verrons où cela m’emmènera». Si Angela Merkel a laissé sur leur faim tous ceux qui l’ont sondée sur ses projets d’avenir, c’est qu’elle semble sincèrement s’interroger.

Depuis un premier mandat de députée, en 1990, juste après la réunification, «j’ai naturellement cessé de me demander ce qui m’intéressait le plus en dehors de la politique», confiait-elle récemment lors d’une rencontre publique. «Je n’ai pas un temps infini devant moi. Cela signifie que je veux déjà réfléchir à ce que je veux faire dans la période de vie qui s’annonce», poursuivait-elle.

Repérée au magasin de sport

Les possibilités sont nombreuses: «Est-ce que je veux écrire, est-ce que je veux parler, est-ce que je veux faire des randonnées, est-ce que je veux rester à la maison, est-ce que je veux visiter le monde?». «J’ai décidé de ne rien faire pour le moment et d’attendre la suite», concluait-elle, décevant une fois de plus ceux qui espéraient la voir annoncer une tournée de conférences, l’écriture de ses mémoires voire un road trip dans les montagnes Rocheuses américaines comme elle l’avait une fois évoqué. Repérée la semaine passée au rayon baskets d’un grand magasin de sport de Berlin – dans une vidéo devenue virale sur TikTok – des internautes ont conclu que la dirigeante préparait une retraite active.

Rares sont les prédécesseurs d’Angela Merkel restés longtemps désœuvrés. Helmut Schmidt, après avoir quitté la chancellerie en 1982, est devenu coéditeur de l’hebdomadaire de référence Die Zeit. Helmut Kohl et Gerhard Schröder ont su faire fructifier leur expérience, le premier en créant une société de conseil, le second à travers des missions de lobbyiste dont une fonction controversée de président du conseil d’administration du géant pétrolier russe Rosneft.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • duvaro le 05.12.2021 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    Notre nombreux fidèles lecteurs d'URSS/Russie étaient toujours très critiques de la chancelière allemande pourtant toujours élue en démocratie ...

  • eric le 05.12.2021 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Elle peut se reposer, ses maîtres la remercient pour ses bons et loyaux services de destruction des peuples d'europe.

  • Au nom des otaries le 05.12.2021 22:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien, tu as transformé l'Europe en une poubelle, et maintenant tu pars lire un livre. Merkel, tu devrais aller rejoindre les phoques, et y rester pour toujours.

Les derniers commentaires

  • marcel lion le 06.12.2021 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    elle a bien meriter son mendat européen

  • Topert le 06.12.2021 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Mme Merkel, votre intelligence et votre clairvoyance nous ont bcp aidées en Europe ces derniers 16 ans. Bonne retraite à vous, bien méritée. Remarque à la rédaction: Mme Merkel n'a pas été à la tête du pays, elle fut chef de gouvernement. Bcp de gens, mêmes ceux qui s'y connaissent oublient souvent que l'Allemagne a un président fédéral à la tête du pays, certes sans grand pouvoirs politiques, mais toujours est-il que c'est le chef de l'Etat allemand.

  • Au nom des otaries le 05.12.2021 22:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien, tu as transformé l'Europe en une poubelle, et maintenant tu pars lire un livre. Merkel, tu devrais aller rejoindre les phoques, et y rester pour toujours.

    • @Au nom des otaries le 06.12.2021 09:26 Report dénoncer ce commentaire

      Cette haine de Merkel chez vous en URSS/Russie est très tenace on dirait ...

    • Au nom des otaries le 06.12.2021 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      Oui était très tenace toujours et aussi ici par ex à l'usine de Pieterburg et plus généralement en URSS/Russie, Merkel n'était jamais appréciée.

  • Hans Mueller le 05.12.2021 20:38 Report dénoncer ce commentaire

    Avant de quitter le pouvoir, elle n'a surtout pas oublier d'émettre un avis favorable sur l'obligation vaccinale. Jusqu'au bout elle aura eut une mauvaise influence sur l'Europe. Bon vent!

    • HelmutHeimat d'URSS/Russie le 05.12.2021 21:03 Report dénoncer ce commentaire

      Oui bon vent!

    • Roboberta Menchu le 05.12.2021 21:47 Report dénoncer ce commentaire

      Ou alors on fait comme chez vous en URSS/Russie, vaccination obligatoire après 60 ans?

  • eric le 05.12.2021 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Elle peut se reposer, ses maîtres la remercient pour ses bons et loyaux services de destruction des peuples d'europe.