Exclure la Hongrie de l'UE

13 septembre 2016 14:11; Act: 13.09.2016 16:14 Print

Asselborn est «un homme frustré et arrogant»

LUXEMBOURG/BUDAPEST - Les Hongrois n'ont guère goûté la proposition du ministre luxembourgeois des Affaires étrangères d'exclure leur pays de l'UE.

storybild

Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a réagi aux propos de Jean Asselborn. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise, Jean Asselborn, a appelé à exclure au moins temporairement la Hongrie de Viktor Orban de l'Union européenne pour violation des valeurs démocratiques fondamentales, dans une interview publiée mardi en Allemagne. Des mots qui ont fait réagir les dirigeants hongrois.

«Nous savions déjà que Jean Asselborn était une personne peu sérieuse», a réagi le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, lors de sa visite en Moldavie, dans un communiqué. «Il vit à quelques km de Bruxelles, c'est un homme frustré et arrogant. Il parle d'exclure la Hongrie de l'UE mais il s'est lui-même exclu du cercle des politiciens sérieux. En bon nihiliste, il travaille de manière infatigable à la destruction de la culture et de la sécurité européennes», a-t-il ajouté. «Les Hongrois ont le droit d'exprimer leur opinion, et de décider avec qui ils veulent vivre et avec qui ils ne veulent pas vivre. Et ce droit, ni les bureaucrates de Bruxelles ni le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères ne peut leur enlever», a encore souligné le ministre hongrois.

L'Allemagne prend ses distances

Lors d'une visite à Riga, le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, s'est également distancié des propos de son homologue luxembourgeois. «Ce n'était pas une position dont nous sommes convenus entre États européens», a-t-il déclaré à la presse, dans la capitale lettonne, à l'issue d'une rencontre avec les responsables des trois États baltes. «Ce n'est pas ma position personnelle de mettre un État membre européen à la porte», a-t-il ajouté.

Viktor Orban, qui tient un virulent discours antimigrants, organise en octobre un référendum sur le plan européen de répartition des réfugiés. Cette consultation marquera une nouvelle étape dans les rapports tendus du gouvernement Orban avec les institutions européennes qui, depuis son arrivée au pouvoir en 2010, lui ont régulièrement reproché de porter atteinte à l’État de droit et à l'équilibre des pouvoirs dans son pays.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peter le 13.09.2016 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Jean Asselborn nous ridiculise sur la scène internationale avec ses commentaires dénoués de sens! Il n'y a qu'à lire les réactions dans la presse des pays frontaliers! Il est temps qu'il se retire définitivement de la politique! À 67 ans, il n'est plus en phase avec l'actualité et surtout les mœurs actuels! Il faut lui trouver un remplaçant au plus vite!

  • Standing Ovation le 13.09.2016 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien Bravo M. Asselborn!! :-( Lisez un peu les sites allemands, vous verrez ce que vous avez pondu: On se fait flinguer et pas qu'un peu! Merci de mettre notre beau pays dans une sale posture... Je vais devoir réfléchir 2 fois avant de dire que je suis Luxembourgeois... Quelle honte!

  • lmht le 13.09.2016 16:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si la Hongrie ne repond plus aux criteres de l'UE, alors il faut immédiatement arrêter les négociations d'une entrée possible de la Turquie qui, soit dit en passant, n'a toujours pas reconnu sa responsabilité dans le génocide armenien.

Les derniers commentaires

  • sa suffit ,,, le 29.09.2016 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    la hongrie a raison ,,,remettre les frontiere exterieur et vite car stop a l invasion ,,,il faut se reveiller en haut ??

  • Océane le 15.09.2016 01:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eric, Ce serait du pur bonheur!

  • Océane le 15.09.2016 01:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas plus jovial que JA.

  • GENNARO le 14.09.2016 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    Après Juncker c'est au tour de Asselborn.Le ministre hongrois des affaires étrangères,à tout à fait raison!La encore les négociations ont échoué...!!

  • nico le 14.09.2016 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d'accord bien dit yeropa