Pandémie

06 avril 2021 14:06; Act: 06.04.2021 14:22 Print

Au Danemark, le «passeport corona» fait ses débuts

Le pays scandinave est l’un des premiers d’Europe à utiliser son «coronapas», qui s’inscrit dans le plan de réouverture progressif du Danemark d’ici fin mai.

storybild

Ce passeport, permet pour le moment, de rentrer dans certains petits commerces, comme chez le coiffeur. (photo: AFP/Pelle Rink/Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir franchi la porte du salon de coiffure fraîchement rouvert, Rune Højsgaard brandit son «coronapas» sur son téléphone: parmi les premiers en Europe, le Danemark a commencé mardi à utiliser son «passeport» Covid, sésame d’un plan de réouverture progressif du pays d’ici fin mai.

Disponible via une application sécurisée ainsi qu’en format papier, il permet pour l’heure de rentrer dans certains petits commerces – coiffeurs, salons de beauté ou encore auto-écoles – en prouvant que le porteur est soit entièrement vacciné, soit qu’il a déjà contracté le Covid-19 avec un test positif de deux à douze semaines, soit qu’il a effectué un test négatif depuis moins de 72 heures.

Ruées sur les réservations

«Ça fait trois mois que j’attends de me faire couper les cheveux», confie à l’AFP Rune Højsgaard, un informaticien de 42 ans, ravi de pouvoir retrouver le salon. «J’ai fait un test samedi, il est valable jusqu’à cet après-midi. J’ai l’habitude de me faire tester une à plusieurs fois par semaine donc ce n’est pas vraiment un problème pour moi», explique-t-il.

Après près de quatre mois de fermeture, Pernille Nielsen, la coiffeuse, est «excitée» à l’idée de retrouver ses clients. «Nous avons attendu cette réouverture tellement longtemps! Maintenant, on fait tout ce qu’on peut pour pouvoir rouvrir et si c’est ça qu’il faut faire, alors on le fait», résume la responsable du salon, comptant sur la coopération des clients, qui se sont rués sur les réservations dès qu’elles ont été ouvertes fin mars.

Obligatoire pour accéder aux terrasses

Le Danemark est un des premiers en Europe à mettre en place le système, alors que la Commission européenne travaille au lancement d’un «certificat vert» numérique pour circuler librement à nouveau dans l’UE. Dans le pays scandinave, le «coronapas» n’est pour le moment pas utilisé pour les voyages, même si le gouvernement en a, à terme, l’intention.

Il sera, en revanche, obligatoire pour accéder aux terrasses dont la réouverture est prévue le 21 avril, puis dans les restaurants, musées, théâtres et cinémas à partir du 6 mai. La réouverture quasi générale est, elle, envisagée le 21 mai, date choisie car elle doit correspondre avec la fin de la vaccination des plus de 50 ans.

«Men in Black»

Le «coronapas» est provisoire, assurent les autorités danoises, mais devrait rester en vigueur jusqu’à ce que la totalité de la population danoise ait eu accès au vaccin, en théorie au cours de l’été.

Un dispositif coercitif qui suscite aussi des mécontents. Samedi, le mouvement anti-restrictions «Men In Black» organise une nouvelle manifestation à Copenhague dont le mot d’ordre est contre le «coronapas».

Les collégiens et lycéens qui retrouvent partiellement leurs établissements scolaires à partir de mardi ne sont pas soumis à l’exigence du «coronapas» mais un dépistage régulier est fortement recommandé pour tous les élèves de plus de 12 ans et le corps enseignant.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oh la belle vie! le 06.04.2021 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Coronapass : tu es en liberté surveillée. Pas de coronapass : tu n'as plus le droit à rien du tout. En d'autres termes, c'est du chantage. Ni plus, ni moins. Et c'est notre avenir......

  • Vindulux le 06.04.2021 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    C'est grave! nous devons absolument nous mobiliser contre ce passeport!

  • leo le 06.04.2021 18:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est completement scandeux et ridicule. Ce n'est pas parce que vous êtes vacciner que vous ne pouvez pas contaminer les autres ! Quel manque d informations. Tout cela tourne seulement autour d'une seule et même chose faire fonctionner l economie et rassurer sa population coûte que coûte.

Les derniers commentaires

  • Darwin le clown le 07.04.2021 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    Il existe la probabilité d'un monde dans 10-20 ans où il n'y aura plus que des non vaccinés, les vaccinés étant finalement tous décédés.

  • Mueller Thil le 07.04.2021 20:03 Report dénoncer ce commentaire

    Et voilà cá démarre. Le contrôle absolut arrive. Préparez vous pour un système de contrôle social fasciste pirre que le nazisme

  • Oops le 07.04.2021 19:02 Report dénoncer ce commentaire

    L'article omet légèrement de parler de l'opposition d'une grande partie des danois a ce coronapass. Il donne l'impression que cela est bien accepté par l'ensemble de la population, mais ce n'est pas le cas.

    • Evidence le 07.04.2021 21:07 Report dénoncer ce commentaire

      Evidemment que la population n'adhére pas! Quelle personne sensée pourrait l'accepter? Le rôle des médias est majeur sur la manipulation des plus faibles qui prennent pour vérité tout ce qui est écrit, sans approfondir le sujet.

  • Moni Flep le 07.04.2021 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    Allez tout le monde se calme svp. Dans pas longtemps on pourra se procurer ce passeport sans être vacciné. Il suffira d'y mettre le prix. Vu que la corruption existe il faut en profiter nous aussi

  • veritis le 07.04.2021 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    donc, aucune valeur légale vu que les lois européennes sont supérieures aux lois territoriales

    • L'internaute le 07.04.2021 17:12 Report dénoncer ce commentaire

      veritis: Mais c'est justement une directive Européenne qui recommande un passeport vaccinal pour essayer d'éradiquer cette pandémie.

    • @L'internaute le 07.04.2021 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Un papelard contre une épidémie, cool. Je cours de ce pas chez mon doc pour me faire faire un certificat comme quoi je ne supporte pas la mort.