En Espagne

10 octobre 2018 08:33; Act: 10.10.2018 16:35 Print

Le bilan s'alourdit à Majorque, 9 morts

Le bilan des inondations ayant frappé l'île espagnole de Majorque dans la nuit de mardi à mercredi a grimpé à neuf morts.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Le nombre de victimes décédées à cause des pluies intenses d'hier s'élève à neuf», ont tweeté les services d'urgence. Un peu plus tôt, ils avaient évoqué un bilan de six puis huit morts sans préciser le nombre de disparus. Quatre personnes sont mortes dans le village de Sant Llorenç des Cardassar, le plus touché par ces inondations. Les deux autres victimes sont décédées dans le village voisin de S'Illot, au bord de la mer.

«Nous avons deux citoyens britanniques et deux habitants de San Lorenzo (Sant Llorenç)» parmi ces six morts, a détaillé pour sa part sur la radio Cadena Ser, Antonia Bauza, maire-adjointe de Sant Llorenç. Des Britanniques figurent aussi parmi les disparus, a-t-elle ajouté. Selon un porte-parole de la délégation du gouvernement central dans l'archipel des Baléares, six personnes dont l'identité est connue sont toujours portées disparues mais «il pourrait y en avoir plus».

«220 litres de pluie par mètre carré»

Ces inondations sont la conséquence du débordement d'un cours d'eau après «220 litres de pluie par mètre carré tombés ces dernières heures» dans la zone, a ajouté le gouvernement régional des Baléares sur Twitter. La zone la plus touchée par ces inondations est située à quelque 60 kilomètres à l'est de Palma de Majorque, la capitale de cette île très touristique.

Les images diffusées par la télévision publique espagnole ou des médias locaux montrent des voitures entraînées par le courant et des maisons inondées. Les secouristes sont à pied d'œuvre pour rechercher les disparus. Une centaine de renforts avec deux hélicoptères, huit véhicules et des chiens sont arrivés mercredi matin sur l'île, a annoncé l'Unité militaire d'urgence espagnole.

La Chambre des députés a observé une minute de silence mercredi matin. Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, qui doit se rendre sur place, a souligné sur Twitter sa «solidarité et (son) soutien aux familles et aux amis des victimes ainsi qu'à toutes les personnes affectées par ces inondations tragiques». Et la star du tennis, Rafael Nadal, originaire de l'île, a annoncé sur Instagram avoir mis à disposition les chambres de ses centres sportifs pour les personnes privées de leur logement, après ces inondations.

(L'essentiel/afp)