En Autriche

11 janvier 2019 07:59; Act: 11.01.2019 11:36 Print

Autant de neige «n'arrive que tous les 30 à 100 ans»

Jusqu'à trois mètres de neige sont tombés, ces derniers jours, dans l'ouest et le centre de l'Autriche. Une année déjà «exceptionnelle», alors que tout est paralysé.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La livraison de sel à déneiger mais aussi les activités de sports d'hiver dans les massifs alpins sont perturbés en Autriche... par les chutes de neige record enregistrées par le pays depuis une semaine. Jusqu'à trois mètres de neige sont tombés ces derniers jours dans l'ouest et le centre du pays. «On peut dire que statistiquement (...), de telles quantités de neige au-dessus de 800 mètres d'altitude n'arrivent que tous les 30 à 100 ans», a indiqué jeudi, Alexander Radlherr, du Centre météorologique et géophysique d'Autriche (ZAMG).

Ces cumuls record tombés en quelques jours mobilisent des centaines de soldats, de pompiers, de personnels municipaux et bénévoles à travers le pays pour libérer les rues et toitures ensevelies sous la poudreuse. Plusieurs localités sont inaccessibles. Les mauvaises conditions météorologiques compliquent leur action. Ainsi l'entreprise Salinen Austria, dont le siège se trouve à Ebensee, près de Salzbourg, connaît «de grandes difficultés à assurer les livraisons» de sel à déneiger, de nombreux axes étant obstrués ou interdits à la circulation, a indiqué une porte-parole, Katharina Steiner, à l'agence APA.

Tourisme à l'arrêt

«Cette année est exceptionnelle», a confié à l'AFPTV Anton Waldner, commandant militaire de la province de Salzbourg tandis qu'une dizaine de ses hommes montés sur le toit d'une école de Lungötz, près de Salzbourg, dégageaient un à un des blocs de plus de deux mètres de haut. Avec un risque d'avalanche maximum de niveau 5 sur 5 dans de nombreux massifs du pays, la pratique des sports d'hiver hors domaine skiable est strictement déconseillée.

Sept personnes, à ski ou en raquettes, ont perdu la vie depuis le week-end. La plupart ont été victimes d'avalanches et deux sont mortes étouffées par la masse de neige dans laquelle elles étaient tombées, selon les premières constatations des secours. Deux randonneurs sont portés disparus depuis plusieurs jours. Plusieurs domaines skiables, dans les Land de Styrie, de Haute et Basse Autriche, ont dû fermer temporairement leurs pistes par sécurité, du fait des risques d'avalanches, de chutes d'arbres chargés de neige ou de coupures d'électricité.

L'Autriche est une destination phare des sports d'hiver en Europe et les professionnels ne cachaient pas leur impatience de pouvoir profiter pleinement de cet or blanc. Si la clientèle locale reporte actuellement les excursions prévues sur une journée ou un week-end, les professionnels comptent sur l'abondance de neige pour renforcer leur attractivité dans les prochaines semaines et prolonger la saison. Ces intempéries ont entraîné l'annulation des épreuves de la Coupe du monde féminine de ski alpin qui étaient prévues les 12 et 13 janvier à Sankt-Anton (Tyrol).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oggy le 11.01.2019 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha si nous pouvions avoir ça en capitale, ça serait vraiment super ! juste une année ! histoire de se réorganiser en matière de déplacements !

  • dulux le 11.01.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et nous on a de la poudre.. triste

  • Mimi le 11.01.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    et dire que nous on fait tout un ramdam quand il y-a 3 flocons. OK ils sont mieux préparés/habitués mais comme pour tout c'est une question de volonté/capacité d'adaptation.

Les derniers commentaires

  • CQFD - QED le 11.01.2019 15:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est prouvé, c'est le réchauffement de la planète.

    • LiNh le 11.01.2019 17:56 Report dénoncer ce commentaire

      Non on parle de rechauffement de l'ouest de l'Autriche au mois de janvier.... on est entrain de le prouver.

  • Mététoidon le 11.01.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    LOL... tous les 30 a 100 ans... c'est large comme fourchette.. le terme technique est une echelle pifométrique je crois.

  • Rigoberta Menchu le 11.01.2019 11:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déjà fini le réchauffage donc ? On ne nous dirait pas la vérité ?

    • Someone le 11.01.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

      Le réchauffement climatique se traduit par des évènements météorologiques inhabituels, tels que les tempêtes et incendies aux Etats-Unis en ce moment. Un épisode extrêmement eigeux peut en faire partie.

  • Deliquente della strada le 11.01.2019 10:20 Report dénoncer ce commentaire

    Le pire c'est que les gens ne branchent pas! Ils prennent le volant et ils roulent bien. Ici dès que la chaussée est mouillée ça freine de tous les côtés. Il fallait encore voir aujourd'hui, des guirlandes rouge partout, pourtant Noël c'est fini.

  • dulux le 11.01.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et nous on a de la poudre.. triste