Postes à Bruxelles

30 juin 2019 20:15; Act: 01.07.2019 16:57 Print

Bettel et l'UE à la recherche d'un compromis

LUXEMBOURG/BRUXELLES - Le Premier ministre luxembourgeois participe, dimanche, au sommet de Bruxelles, destiné à nommer les futurs responsables des institutions.

storybild

Le Slovène Marjan Sarec, le Luxembourgeois Xavier Bettel, le Tchèque Andrej Babiš, le Néerlandais Mark Rutte, le Belge Charles Michel, et l'Estonien Juri Ratas, lors de la réunion dimanche. (photo: SIP / Thierry Monasse)

Sur ce sujet
Une faute?

Les dirigeants européens tentent dimanche de surmonter leurs dissensions, lors d'un sommet de crise à Bruxelles pour désigner le nouveau président de la Commission européenne, clef pour les nominations aux autres postes de pouvoir de l'UE. «Nous aurons une percée ce soir», a assuré Xavier Bettel. Le Premier ministre du Luxembourg participe à ce sommet avec ses homologues. «Je souhaite que nous puissions trouver un accord ce soir. Je suis optimiste», a abondé le Français Emmanuel Macron.

Le Parti Populaire européen (PPE, droite) tient la clef de ces nominations. Aucune solution ne peut être avalisée sans le soutien de cette famille politique, car aucune majorité n'est possible sans les votes de son groupe, le plus important au Parlement européen, après les élections du 26 mai. Son candidat, l'Allemand Manfred Weber, a été recalé lors du dernier sommet le 20 juin. D'intenses consultations ont été menées au cours des derniers jours et le président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk, va proposer la candidature du prétendant des sociaux-démocrates, le Néerlandais Frans Timmermans.

Le PPE serait prêt à le soutenir, à condition que Manfred Weber soit élu mercredi à la présidence du Parlement européen, ce qui implique un soutien des élus socialistes et centristes. Selon deux responsables impliqués dans les négociations, le camp social-démocrate s'est engagé à faire élire Manfred Weber, mais a aussi accepté d'accorder au PPE une autre de ses demandes, la présidence du Conseil, afin de s'assurer que le parti de droite, dont le soutien est indispensable, se rangera bien derrière M. Timmermans.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zaz le 01.07.2019 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Thérèsa May à la tête de la commission et la boucle sera bouclée !

Les derniers commentaires

  • zaz le 01.07.2019 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Thérèsa May à la tête de la commission et la boucle sera bouclée !