Politique britannique

24 novembre 2019 09:51; Act: 25.11.2019 14:38 Print

Boris Johnson érige le Brexit en priorité absolue

Le Premier ministre britannique a évoqué dimanche, son programme pour les législatives du 12 décembre, avec la sortie de l'UE comme point le plus important.

storybild

Boris Johnson lance réellement sa campagne législative dimanche, avec la présentation de son programme. (photo: AFP/Jeff Overs)

Sur ce sujet
Une faute?

D'abord réaliser le Brexit puis tourner la page de l'austérité: le Premier ministre conservateur Boris Johnson dévoile dimanche ses plans en cas de victoire aux élections du 12 décembre au Royaume-Uni. Pour Boris Johnson, ces élections sont le seul moyen de sortir le Royaume-Uni de l'impasse du Brexit. Pour tenter de convaincre les électeurs, il leur promet un «cadeau de Noël anticipé» s'il est réélu: le retour devant le Parlement, dès le mois prochain, du projet de loi sur l'accord de retrait de l'Union européenne qu'il a négocié avec Bruxelles, avec pour objectif un Brexit, fin janvier.

«Alors que les familles se préparent à découper leurs dindes ce Noël, je veux qu'elles profitent de la période des fêtes l'esprit libéré du drame apparemment sans fin du Brexit», a-t-il déclaré, avant la présentation de son programme dimanche après-midi dans les West Midlands. Ce programme «réalisera le Brexit et nous permettra d'avancer et de libérer le potentiel de tout le pays», a-t-il fait valoir. Dans un geste aux contribuables, Boris Johnson s'est engagé à garantir que les taux d'impôt sur le revenu, d'assurance nationale et de TVA n'augmentent pas sous un gouvernement conservateur.

En tête dans les sondages

Les députés britanniques doivent siéger de nouveau le mardi 17 décembre, pour le début d'une nouvelle session parlementaire, ce qui laisse peu de temps pour l'examen du projet de loi de retrait de l'UE, qui ne pourra pas être ratifié avant Noël. Mais avec cette annonce, Boris Johnson souligne sa détermination à quitter l'UE au plus vite.

Le Parti conservateur, qui a connu un regain de popularité depuis son arrivée au pouvoir, est actuellement nettement en tête des sondages avec environ 40% d'intentions de votes, plus de dix points devant le Labour, principal parti d'opposition. Le parti devrait aussi profiter du renoncement de l'europhobe, Nigel Farage, à présenter des candidats de son Parti du Brexit, dans plus de 300 circonscriptions. M. Farage était accusé de risquer d'éparpiller les voix pro-Brexit. Toutefois, l'issue du scrutin reste incertaine et les commentateurs politiques appellent à la prudence.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.