Politique britannique

09 juin 2019 09:50; Act: 09.06.2019 09:56 Print

Boris Johnson ne veut pas payer la facture du Brexit

Le député britannique, qui pourrait devenir Premier ministre dans les prochains jours, menace de ne rien payer à l'UE s'il n'obtient pas de meilleurs conditions de retrait.

storybild

Boris Johnson pourrait s'embarquer dans d'âpres négociations avec Bruxelles. (photo: AFP/Tolga Akmen)

Sur ce sujet
Une faute?

Boris Johnson, considéré comme le favori pour succéder à Theresa May, a prévenu samedi que s'il devenait Premier ministre, il refuserait que le Royaume-Uni paie la facture du Brexit jusqu'à ce que l'Union européenne accepte de meilleures conditions de retrait. «Nos amis et partenaires doivent comprendre que l'argent sera conservé jusqu'à ce que nous ayons plus de clarté sur le chemin à prendre», a dit ce partisan du Brexit dans un entretien au Sunday Times.

«Dans un bon accord, l'argent est un excellent solvant et un très bon lubrifiant», a ajouté l'ancien ministre des Affaires étrangères, à l'occasion de sa première prise de parole depuis la démission de Mme May. L'accord conclu entre Londres et Bruxelles, rejeté par le parlement britannique, prévoit notamment le règlement des engagements pris par le Royaume-Uni dans le cadre du budget pluriannuel en cours (2014-2020), qui couvre également la période de transition prévue par l'accord. Le texte ne donne pas de chiffres pour la facture, mais une méthode de calcul. Le gouvernement britannique a avancé un montant compris entre 40 et 45 milliards d'euros, des chiffres non confirmés du côté de l'UE.

Theresa May reste chef du gouvernement d'ici fin juillet, jusqu'à ce que le parti désigne son nouveau chef, qui deviendra aussitôt Premier ministre. M. Johnson est perçu comme le favori parmi la dizaine de candidats. «Bojo» (54 ans) a été l'un des grands artisans de la victoire du Brexit au référendum de juin 2016. Il veut que le Royaume-Uni quitte l'UE le 31 octobre, accord renégocié ou pas. Apprécié par la base de son parti, l'ancien maire de Londres suscite en revanche des réactions plus contrastées chez les députés tories.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Claude le 09.06.2019 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben c'est eux qui ont voulu quitter l'UE...

  • l'amoroso le 09.06.2019 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    pfffffff... faut encore attendre le 31 octobre....

  • L usagers le 09.06.2019 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Caro ce n est pas une simple "facture". Tout pays qui quitte doit payer son départ... il y a des projets européens qui se font sur des années... et s ils quittent, les travaux de ces projets en cours chez eux doivent être payé par eux...

Les derniers commentaires

  • Manu le 09.06.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    Parfois on s'entend mieux après un divorce ........ mais pas à chaque fois, l'avenir nous le dira !

  • citoyen le 09.06.2019 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand on signe un contrat il faut respecter les textes ils savaient qu'il y aura certains engagements et sanctions en cas de non respect de ce contrat ce n'est pas une surprise donc ils n'ont qu'à payer et dégager nous on respecte leurs choix par contre un contrat et un contrat .

  • Claude le 09.06.2019 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben c'est eux qui ont voulu quitter l'UE...

  • jang de blannen le 09.06.2019 14:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne pense pas qu’il a été une seule fois question que ce soit à lui de payer la facture. Même s’il a été l’un des leaders de la campagne Brexit et qu’il soit issu d’une famille aisée, sa fortune personnelle n’est pas suffisante

  • L usagers le 09.06.2019 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Caro ce n est pas une simple "facture". Tout pays qui quitte doit payer son départ... il y a des projets européens qui se font sur des années... et s ils quittent, les travaux de ces projets en cours chez eux doivent être payé par eux...